Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Band of horses
Everything all the time  (Sub Pop / PIAS)  juin 2006

Dans la longue tradition ancestrale des devises absurdes et inutiles, on retiendra celle la : Un album, c'est une femme sous cellophane, l'homme préfère souvent celle habillée en beau packaging, avec le sticker bien en vu, la femme prête à être ouverte et sortie de son emballage, frémissant d'être introduite dans la fente du lecteur.

Band of Horses est dans une moindre mesure une femme désirable. Belle pochette, titre foutraque subliminal, Everything all the time (titre de circonstance vu la métaphore..), et un nom singulier. Oui mais. Une fois la femme conquise, les réveils sont-ils à la hauteur des espérances ? Le maquillage n'a-t-il pas coulé ?

Everything all the time laisse perplexe à la première, deuxième, troisième écoute. L'auditeur ne saurait dire si la lumière des spots, l'alcool ou la frénésie ambiante l'a incité à tort à choisir ce canasson. Peut-être ce je-ne-sais-quoi de resucée de Keane-je-me-prend-pour-Keane-et-je-met-de-la-reverb-sur-ma-guitare-ca-donne-un-effet-planant qui donne mal au cœur comme un aller Paris/Londres en ferry.

Et puis l'on arrête d'être le pourfendeur des mélodies faciles, les pistes défilent et ça et là point l'odeur de Mercury Rev et de son chanteur illuminé Jonathan Donahue, comme sur "The Great salt lake", si "positive" comme on dit dans le milieu. De là à crier au génie…

La dernière signature de Sub Pop tarde à imposer ses nuances, trop d'accords majeurs ("The first song"), et pas assez de ruptures, sentimentales et musicales. Ecouter Everything all the time, c'est baigner dans la candeur des sentiments heureux, s'y baigner jusqu'à la noyade tant la voix de Ben Bridwell est navrante de linéarité. Et ce micro en reverb', un vrai moment de torture pour qui n'a pas révisé ses gammes sur "Morning Jacket".

Confusion des sentiments humains, arpèges intimistes et banjo qui rentrent par l'entrée des artistes sur Monster. Les mélodies oscillent entre l'americana hawaien ("I go to the barn because I like the") et le folklore U.S., l'auditeur lui, pourrait toujours brosser l'équidé dans le sens du poil qu'il n'y trouverait qu'un cheval au regard vide. Et la dissection pourrait encore durer encore et encore, pour trouver à la racine "la même envie de communiquer le bonheur d'être artiste et voyager autour du monde pour rencontrer des gens fascinants".

Luttons pour un monde meilleur, où les bombardiers américains largueraient des tonnes d'albums de Midlake et Daniel Johnston sur les populations désoeuvrées, applaudissant la nation à l'arrivée des colis par voies aériennes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Cease to begin de Band of horses
La chronique de l'album Infinite Arms de Band of Horses
La chronique de l'album Acoustic at the Ryman de Band of Horses
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Band of Horses en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Band of Horses en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Band of Horses en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Band of Horses en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août

En savoir plus :
Le site officiel de Band of Horses
Le Soundcloud de Band of Horses
Le Myspace de Band of Horses
Le Facebook de Band of Horses


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=