Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Halph
Answering machine  (Ponyrec)  janvier 2005

Halph est un duo danois composé de Thomas Nygaard, chanteur et guitariste et de Karsten Bagge, batteur de jazz. Il n'aura fallu qu'une année aux deux hommes pour concevoir, enregistrer et défendre en tournée ce premier album, Answering machine, pièce de choix d'un rock épais et plein d'assurance.

L'orchestration et les sonorités n'ont peut-être pas grand-chose de très inventif (on songera, en vrac, de-ci de-là, à Frank Black, à Cake, aux américains de Karate, à la blancheur désincarnée de Codéine, aux récitations voilées du Slint de Spiderland) ; mais par son jeu de guitare, qui allie avec beaucoup de finesse un sens du riff indéniable et un certain savoir-faire en matière de répétition martelée, et par l'admirable justesse de la voix, très expressive, Halph parvient à proposer un univers musical d'une grande richesse. Cohérent et varié à la fois, malgré le / grâce au minimalisme de la formation, qui sait s'adjoindre opportunément une basse, une flûte traversière, des chœurs, un accord de piano…

Ouvert sur "Bad Wiring", qui plonge l'auditeur dans un rock quelque peu heavy, à la façon dont apprenait à l'être celui des années 70, l'album saura décliner diverses atmosphères. Noirceurs des Bad Seeds de Nick Cave, voire des Beasts of Bourbon, mêlant au jazz ce rien de blues torturé, punkoïdal avec le très malsain "Backdoor". Rage en suspension de "Back again" ou "Orange". Blues gorgé de dérision jusqu'au désabusement, sombre même dans ses pièces les plus légères, où percent encore un certain tour sarcastique ("Evil one" ou "Calm"). "Small", balade plaintive, toute d'arpèges et de souffrance contenue en guise de clôture.

Malgré cette variété, l'album parvient à rester très cohérent. Grandiose, sombre, comme seul sait l'être le rock : tendu, âpre, misérable et admirable, éternellement insoumis et apitoyé sur soi, narcissique tant il est détaché, tout cela, indissociablement, jusque dans ses contradictions. Une certaine fraîcheur moisie, une jeunesse déjà vieille, toujours trop vieille - l'espoir de ne plus rien désirer - ces tentations noires, finalement très adolescentes - que celui qui n'a jamais aimé ce rock-là leur jette la première pierre puis passe son chemin. Pour les autres, que fascine encore l'adolescence de l'art, la maturité avec laquelle Halph y retombe devrait avoir quelque chose de réjouissant.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Halph
Le site officiel de Karsten Bagge


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2024-07-14 :
Big Special - Postindustrial Hometown Blues
Villagers - That Golden Time
Leila Huissoud - La Maladresse
The Silver Lines - Inwoods - Swirls - Djinn - Coeur-Joie - Pop Crimes - ODA - Ni Vus Ni Connus

• Edition du 2024-07-07 :
Festival Chauffer dans la Noiceur #32 (édition 2024) - Gogol Bordello - Glauque - The Psychotik Monks - Bonnie Banane - Squirrel Flower - For The Hackers - Faada Freddy - Pierre Hugues José - Ragapop - Mike Love - Liraz - Sam Quealy
Dropdead Chaos - MATW - For The Hackers - Elias Dris - CXK - Ni Vus Ni Connus
Venice Bliss - Shame
Alcest - Les chants de l'Aurore
 

• Archives :
La Mare Aux Grenouilles #88 - Talk Show Culturel
Bill MacKay - Locust Land
PC Nackt / Nico van Wersch - Deutsche Theatre Berlin Trilogy
Oh Hiroshima - All Things Shining
Laurène Helstroffer Durantel - Flash-Back
Resto Basket - Le Seum
U Rock Party #3 - Cooksound Festival #13 - La Guinguette Sonore #7 - Festival
Seppuku - Times
BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band - Ni Vus Ni Connus
Lola Descours - Hommage à Nadia Boulanger
L'Étrangleuse - Ambiance Argile
Persuasive - Aero
Emiliana Torrini - Miss Flower
Enrico Pieranunzi, André Ceccarelli, Diego Imbert - Fauréver (A Tribute to Gabriel Fauré)
Nouriture - Barbara Vol.I (Pastèque Planet)
Maudits - Précipice
Sunshade - Melancolia Felice
Melaine Dalibert - Eden, Fall
Maud Lübeck - Les ravissements
Festival des Vieilles Charrues #32 (édition 2024) - PJ Harvey - Sting - David Guetta - Cerrone - Gossip - Rodolphe Burger - Baxter Dury - Yamé - Simple Minds - Eddy de Pretto
Hubble - Hubble
Dirty Three - Love changes everything
Sonic Winter - Snatcher - Hum Hum - L'Ambulancier - Little Odetta - Anna - Marek Zerba - Fleabustiers - Two Trains Left - Stinky - Ni Vus Ni Connus
Dendana - Interview
La Mare Aux Grenouilles #87 - Talk Show Culturel
Eels - Time
The Desperate Sons - Leaving You Alone Part 1
Wildstreet - IV
Geoffroy Couteau - Brahms : Sonates pour clarinette et piano, trio pour cor
Meilleure erreur - Meilleure erreur
- les derniers albums (7597)
- les derniers articles (360)
- les derniers concerts (2404)
- les derniers expos (5)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1134)
- les derniers livres (8)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (9)
           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=