Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Halph
Answering machine  (Ponyrec)  janvier 2005

Halph est un duo danois composé de Thomas Nygaard, chanteur et guitariste et de Karsten Bagge, batteur de jazz. Il n'aura fallu qu'une année aux deux hommes pour concevoir, enregistrer et défendre en tournée ce premier album, Answering machine, pièce de choix d'un rock épais et plein d'assurance.

L'orchestration et les sonorités n'ont peut-être pas grand-chose de très inventif (on songera, en vrac, de-ci de-là, à Frank Black, à Cake, aux américains de Karate, à la blancheur désincarnée de Codéine, aux récitations voilées du Slint de Spiderland) ; mais par son jeu de guitare, qui allie avec beaucoup de finesse un sens du riff indéniable et un certain savoir-faire en matière de répétition martelée, et par l'admirable justesse de la voix, très expressive, Halph parvient à proposer un univers musical d'une grande richesse. Cohérent et varié à la fois, malgré le / grâce au minimalisme de la formation, qui sait s'adjoindre opportunément une basse, une flûte traversière, des chœurs, un accord de piano…

Ouvert sur "Bad Wiring", qui plonge l'auditeur dans un rock quelque peu heavy, à la façon dont apprenait à l'être celui des années 70, l'album saura décliner diverses atmosphères. Noirceurs des Bad Seeds de Nick Cave, voire des Beasts of Bourbon, mêlant au jazz ce rien de blues torturé, punkoïdal avec le très malsain "Backdoor". Rage en suspension de "Back again" ou "Orange". Blues gorgé de dérision jusqu'au désabusement, sombre même dans ses pièces les plus légères, où percent encore un certain tour sarcastique ("Evil one" ou "Calm"). "Small", balade plaintive, toute d'arpèges et de souffrance contenue en guise de clôture.

Malgré cette variété, l'album parvient à rester très cohérent. Grandiose, sombre, comme seul sait l'être le rock : tendu, âpre, misérable et admirable, éternellement insoumis et apitoyé sur soi, narcissique tant il est détaché, tout cela, indissociablement, jusque dans ses contradictions. Une certaine fraîcheur moisie, une jeunesse déjà vieille, toujours trop vieille - l'espoir de ne plus rien désirer - ces tentations noires, finalement très adolescentes - que celui qui n'a jamais aimé ce rock-là leur jette la première pierre puis passe son chemin. Pour les autres, que fascine encore l'adolescence de l'art, la maturité avec laquelle Halph y retombe devrait avoir quelque chose de réjouissant.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Halph
Le site officiel de Karsten Bagge


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco

• Edition du 2018-11-11 :
Pur-Sang - Pur-Sang EP
Silesian Quartet and Friends - Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos
Au-Dessus - Au-Dessus
Victoire Oberkampf - Songs for a city
Bégayer - Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit
Borja Flames - Rojo Vivo
Karin Clercq - La boîte de Pandore
Eryk.e - Alaska
Joulik - Envol

• Edition du 2018-11-04 :
Marina Cedro - Buenos Aires 72
Guillaume Perret - 16 levers du soleil - Bande Originale
Black Honey - Black Honey
Féloche - Chimie vivante
Samy Thiébault - Caribbean Stories
Daisy Driver - Nulle part
Laurent Fickelson - In the Street
Dominique Dalcan - Temperance #2
Portier Dean - Ancient Majesty
Olivier Brion - Interview
 

• Archives :
Lembe Lokk - Comment te traduire
2Sisters - Run, baby ! Run !
Laurent Saïet - The Call Of Lovecraft
Tunng - Song You Make at night
The Slow Sliders - Glissade tranquille
Duo Gazzana - Ravel, Franck, Ligeti, Messiaen
Dani Bouillard - Technicolor
The Amazing Keystone Big Band - We Love Ella
Gustave Reichert - Take Off
Tall Heights - Pretty colors for your actions
Cozy - EP 97
Tourcoing Jazz Festival #32 (édition 2018) - mercredi 17 octobre - André Manoukian Quartet - Vincent Peirani
Ellipse Festival #2 (édition 2018) - Derinëgolem - Drame - Zombie Zombie - Gareth Dickson - Petit fantôme - Franky Goes To Pointe à Pitre - Halo Maud - Moodoïd
Jo Passed - Their Prime
EuTéPé - K.A.N.A.P.S.
The 10:04s - Common Wealth
Smoove & Turrell - Mount Pleasant
Pandore - Enfant du vide
Nawel Ben Kraïem - Par mon nom EP
unhappybirthday - Schaum
Dani Terreur - Les portes du Paradis
Jeanne Added - Radiate
Rivulets - In our circle
ARCA - Forces
Vanessa Philippe - Interview
Antilles Méchant Bateau - Divers artistes
Cat Power - Wanderer
Sol Seppy - I Am As You Are
Alexis HK - Comme un ours
Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra - Dag Wirén : Sinfonietta in C Major, Serenade, Symphony No. 3 & Divertimento
- les derniers albums (5398)
- les derniers articles (123)
- les derniers concerts (2274)
- les derniers expos (4)
- les derniers films (20)
- les derniers interviews (1046)
- les derniers livres (7)
- les derniers oldies (20)
- les derniers spectacles (8)
           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=