Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Halph
Answering machine  (Ponyrec)  janvier 2005

Halph est un duo danois composé de Thomas Nygaard, chanteur et guitariste et de Karsten Bagge, batteur de jazz. Il n'aura fallu qu'une année aux deux hommes pour concevoir, enregistrer et défendre en tournée ce premier album, Answering machine, pièce de choix d'un rock épais et plein d'assurance.

L'orchestration et les sonorités n'ont peut-être pas grand-chose de très inventif (on songera, en vrac, de-ci de-là, à Frank Black, à Cake, aux américains de Karate, à la blancheur désincarnée de Codéine, aux récitations voilées du Slint de Spiderland) ; mais par son jeu de guitare, qui allie avec beaucoup de finesse un sens du riff indéniable et un certain savoir-faire en matière de répétition martelée, et par l'admirable justesse de la voix, très expressive, Halph parvient à proposer un univers musical d'une grande richesse. Cohérent et varié à la fois, malgré le / grâce au minimalisme de la formation, qui sait s'adjoindre opportunément une basse, une flûte traversière, des chœurs, un accord de piano…

Ouvert sur "Bad Wiring", qui plonge l'auditeur dans un rock quelque peu heavy, à la façon dont apprenait à l'être celui des années 70, l'album saura décliner diverses atmosphères. Noirceurs des Bad Seeds de Nick Cave, voire des Beasts of Bourbon, mêlant au jazz ce rien de blues torturé, punkoïdal avec le très malsain "Backdoor". Rage en suspension de "Back again" ou "Orange". Blues gorgé de dérision jusqu'au désabusement, sombre même dans ses pièces les plus légères, où percent encore un certain tour sarcastique ("Evil one" ou "Calm"). "Small", balade plaintive, toute d'arpèges et de souffrance contenue en guise de clôture.

Malgré cette variété, l'album parvient à rester très cohérent. Grandiose, sombre, comme seul sait l'être le rock : tendu, âpre, misérable et admirable, éternellement insoumis et apitoyé sur soi, narcissique tant il est détaché, tout cela, indissociablement, jusque dans ses contradictions. Une certaine fraîcheur moisie, une jeunesse déjà vieille, toujours trop vieille - l'espoir de ne plus rien désirer - ces tentations noires, finalement très adolescentes - que celui qui n'a jamais aimé ce rock-là leur jette la première pierre puis passe son chemin. Pour les autres, que fascine encore l'adolescence de l'art, la maturité avec laquelle Halph y retombe devrait avoir quelque chose de réjouissant.

 

En savoir plus :

Le site officiel de Halph
Le site officiel de Karsten Bagge


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=