Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mademoiselle K
Ca me vexe  (Capitol Records / EMI)  août 2006

"Ça me vexe" , chanson sur les ondes depuis quelques temps déjà, n'est qu'un pâle échantillon du pouvoir musical de Mademoiselle K .

Elle le prouve d'ailleurs à l'aide de son premier album Ça me vexe , qu'elle a intégralement composé, et dans lequel elle chante, joue de la guitare, du piano et de l'orgue Hammond. Premier album peut-être, pourtant Mademoiselle K n'est pas "la petite nouvelle" de la scène française. Cette parisienne de 25 ans a, en effet, déjà pas mal de concerts à son actif.

Allure garçonne avec ses cheveux courts, et pas qu'un peu sexy - vous n'avez qu'à zieuter la pochette - Mademoiselle K livre une musique qui colle à son image.

L'album démarre calmement avec "Reste là" : introduction dans laquelle Mademoiselle K nous invite à la suivre. Une entrée tout en douceur dans son univers, mais on sent déjà que cette nana a du tempérament. Le morceau fait son effet, et une fois terminé nos oreilles sont en éveil, impatientes de connaître la suite.

Elles sont immédiatement servies puisque dès le second titre "Ça sent l'été" ça part en live. "Fait chaud ..." chuchote la mademoiselle, qui soudain s'énerve, voix aiguë et riffs déchaînés.

Les titres qui suivent ne déçoivent pas. Totale spontanéité, états d'âmes et changements d'humeur au programme, Mademoiselle K se met à nu et raconte des histoires inspirées de sa propre expérience. La chanteuse parle du quotidien, de celui qui pourrait aussi être le nôtre. Elle s'adresse tantôt à son public tantôt à son amant, mais pas seulement ; elle a en effet expliqué lors d'une interview que "Le cul entre deux chaises" s'adressait à elle même, et qu'elle s'y faisait "sa petite morale".

Le tout est saupoudré d'une pointe d'ironie, Mademoiselle K semble avoir une facilité innée pour tourner les choses à la dérision. Énergie et humour, rien de plus pour nous refiler sa patate. Même quand elle évoque l'amour et ses plaies, aucune envie de larmoyer, mais plutôt de relativiser et de rire de soi.

Comme il en faut toujours une, "Plus le coeur à ça" serait l'exception à la règle, morceau calme dans lequel la chanteuse au caractère bien trempé ôte sa carapace et livre ses faiblesses.

L'album se conclut par "Final" , chanson dans laquelle Mademoiselle K s'inquiète de savoir si on reviendra (un grand oui!), suivie d'un court morceau caché où elle atteint définitivement les sommets de la frénésie.

Tout au long de l'album, les influences musicales se font ressentir, et rappellent Jeff Buckley, Radiohead (à leurs débuts), Muse, Blur, Franz Ferdinand, Block Party, ... C'est dire que Mademoiselle K a des cordes à son arc, et que la cantonner à un style musical serait un peu trop simpliste.

Des références musicales, ok. Mais pour ce qui est de l'interprétation Mademoiselle K n'est semblable à personne. Une voix polymorphe : sensuelle, douce, parfois masculine, parfois torturée, qui peut devenir à tout instant aiguë, enjouée, survoltée... Mademoiselle K a su se créer un personnage, Mademoiselle K est une "actrice" musicale.

Et à ceux qui pourraient se dire qu'un chanteuse rock "c'est pour les filles", détrompez-vous : Mademoiselle K chante avec les tripes et en devient même, au fur et à mesure des écoutes, dangereuse. Sa rage s'insinue, contamine petit à petit. Les premiers effets sont qu'on fredonne, qu'on chantonne, puis c'est carrément l'envie de chanter, de gueuler à s'en vider les poumons qui nous prend. Cet album est un réel exutoire.

Enfin quoi, Mademoiselle K est une chanteuse comme on en avait pas. Multi-facettes, mais toujours sincère, sexy mais jamais vulgaire, et surtout électrisante, elle n'aura pas de mal à imposer sa musique et son personnage charismatique.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album Ca me vexe de Mademoiselle K
La chronique de l'album Jamais la paix de Mademoiselle K
Mademoiselle K en concert à La Maroquinerie (28 septembre 2006)
Mademoiselle K en concert au Festival du Schmoul 2007
Mademoiselle K en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Mademoiselle K en concert à l'Elysée Montmartre (12 juin 2007)
Mademoiselle K en concert au Festival Le Rock dans tous ses Etats 2007 (samedi)
Mademoiselle K en concert au Festival Musiques en Stock 2008
Mademoiselle K en concert au Festival Furia Sound 2008
Mademoiselle K en concert au Fil (7 novembre 2008)
Mademoiselle K en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)

En savoir plus :

Le site officiel de Mademoiselle K


SandrineH         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=