Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival de Dour 2006 (samedi)
Duchess Says – We are wilves - Georges Leningrad - An Pierlé – Giant Drag  (Belgique)  15 juillet 2006

Samedi, la journée sera canadienne, voire montréalaise.

Se succéderont sur scène Duchess Says et leur complice We Are Wolves.

Toujours possédée par ses compositions, A-Claude, yeux exorbités quand elle chante, secondée par le clavier moogien et torturé d'Ismaël emmène le public dans ses délires punko-new wave, bazar branlant.

Maîtresse d'école - et du public - comme elle le dira, son sens de la repartie et de la mise en scène fait encore uns fois mouche.

Suivent les sauvages We Are Wolves. Programmés tôt, leur musique passe mal en pleine digestion.

Plus tard, on retrouve les Georges Leningrad.

Cuir, fourrure, vêtements léopard, chaînes et bijoux surdimensionnés ainsi que masques au goût douteux sont la base de leurs accoutrements.

La chanteuse Poney P, vêtue telle une femme de mauvaise vie emmène la troupe.

 

Si Bobo restera plutôt sage tout au long du concert, tout du moins pour ce que l'on peut attendre d'un homme paré pour une soirée SM, Mingo lui, s'illustrera avec force de mimiques et de gesticulations explicitement sexuelles.

Passé le "déguisement", le groupe proposera un set à leur image, fou et sauvage qui se terminera par un dernier pied de nez : les musiciens montrant leur postérieur au public.

Assagis ? Assurément pas !

Sur la Red Frequency Stage, An Pierlé joue devant une foule compacte.

Elégante et pleine de finesse, partagée entre clavier, accordéon et bien sûr son micro, sa prestation est tout simplement jolie et on ne peut pas en demander plus.

J'attendais Giant Drag avec impatience pour avoir aimé leur album Hearts And Unicorns et je ne fus pas déçu.

J'arrive malheureusement en retard et dès les premières notes, je crois reconnaître une reprise de My Bloody Valentine et il me faudra quelques instants pour reconnaître que j'ai bien affaire à du Giant Drag.

 

Annie Hardy pose sa voix quelque peu lascive sur sa guitare aérienne, tantôt hypnotique, tantôt plus pop. On reste surpris qu'un duo un tel petit brin de fille sorte puisse sortir un tel son.

Mais on comprend rapidement qu'Annie est une forte fille répondant à un public difficile- remarques déplacées et objet lancé sur scène -, elle ne se laisse pas démonter et répond comme il se doit, légèrement désabusée semble-t-il.

Elle finira par présenter la reprise de "Wicked Game" de Chris Isaak comme étant une de ses propres compositions, que son propre petit ami d'enfance lui aurait volé.

De passage à l'automne en France.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Duchess Says en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
Duchess Says en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #13 (2010)
La chronique de l'album eponyme de An Pierlé & White Velvet
La chronique de l'album Hinterland de An Pierlé & White Velvet
La chronique de l'album Strange Days de An Pierlé
La chronique de l'album Strange Ways de An Pierlé
La chronique de l'album Arches de An Pierlé
La chronique de l'album Cluster de An Pierlé
An Pierlé en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006
L'interview de An Pierlé (septembre 2003)
L'interview de An Pierlé (lundi 5 septembre 2016)
Giant Drag en concert à Carling Academy (24 octobre 2005)
Giant Drag en concert au Festival Les Inrocks 2006

En savoir plus :

Le site officiel de Duchess Says
Le site officiel de We are wolves
Le site officiel de Georges Leningrad
Le site officiel d'An Pierlé
Le Soundcloud d'An Pierlé
Le Myspace d'An Pierlé
Le Facebook d'An Pierlé
Le site officiel de Giant Drag

Crédits photos : Laurent Baillet (plus de photos sur Taste of indie)


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=