Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival de Dour 2006 (samedi)
Duchess Says – We are wilves - Georges Leningrad - An Pierlé – Giant Drag  (Belgique)  15 juillet 2006

Samedi, la journée sera canadienne, voire montréalaise.

Se succéderont sur scène Duchess Says et leur complice We Are Wolves.

Toujours possédée par ses compositions, A-Claude, yeux exorbités quand elle chante, secondée par le clavier moogien et torturé d'Ismaël emmène le public dans ses délires punko-new wave, bazar branlant.

Maîtresse d'école - et du public - comme elle le dira, son sens de la repartie et de la mise en scène fait encore uns fois mouche.

Suivent les sauvages We Are Wolves. Programmés tôt, leur musique passe mal en pleine digestion.

Plus tard, on retrouve les Georges Leningrad.

Cuir, fourrure, vêtements léopard, chaînes et bijoux surdimensionnés ainsi que masques au goût douteux sont la base de leurs accoutrements.

La chanteuse Poney P, vêtue telle une femme de mauvaise vie emmène la troupe.

 

Si Bobo restera plutôt sage tout au long du concert, tout du moins pour ce que l'on peut attendre d'un homme paré pour une soirée SM, Mingo lui, s'illustrera avec force de mimiques et de gesticulations explicitement sexuelles.

Passé le "déguisement", le groupe proposera un set à leur image, fou et sauvage qui se terminera par un dernier pied de nez : les musiciens montrant leur postérieur au public.

Assagis ? Assurément pas !

Sur la Red Frequency Stage, An Pierlé joue devant une foule compacte.

Elégante et pleine de finesse, partagée entre clavier, accordéon et bien sûr son micro, sa prestation est tout simplement jolie et on ne peut pas en demander plus.

J'attendais Giant Drag avec impatience pour avoir aimé leur album Hearts And Unicorns et je ne fus pas déçu.

J'arrive malheureusement en retard et dès les premières notes, je crois reconnaître une reprise de My Bloody Valentine et il me faudra quelques instants pour reconnaître que j'ai bien affaire à du Giant Drag.

 

Annie Hardy pose sa voix quelque peu lascive sur sa guitare aérienne, tantôt hypnotique, tantôt plus pop. On reste surpris qu'un duo un tel petit brin de fille sorte puisse sortir un tel son.

Mais on comprend rapidement qu'Annie est une forte fille répondant à un public difficile- remarques déplacées et objet lancé sur scène -, elle ne se laisse pas démonter et répond comme il se doit, légèrement désabusée semble-t-il.

Elle finira par présenter la reprise de "Wicked Game" de Chris Isaak comme étant une de ses propres compositions, que son propre petit ami d'enfance lui aurait volé.

De passage à l'automne en France.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Duchess Says en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
Duchess Says en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #13 (2010)
La chronique de l'album eponyme de An Pierlé & White Velvet
La chronique de l'album Hinterland de An Pierlé & White Velvet
La chronique de l'album Strange Days de An Pierlé
La chronique de l'album Strange Ways de An Pierlé
La chronique de l'album Arches de An Pierlé
La chronique de l'album Cluster de An Pierlé
An Pierlé en concert au Festival Les femmes s'en mêlent 2006
L'interview de An Pierlé (septembre 2003)
L'interview de An Pierlé (lundi 5 septembre 2016)
Giant Drag en concert à Carling Academy (24 octobre 2005)
Giant Drag en concert au Festival Les Inrocks 2006

En savoir plus :

Le site officiel de Duchess Says
Le site officiel de We are wolves
Le site officiel de Georges Leningrad
Le site officiel d'An Pierlé
Le Soundcloud d'An Pierlé
Le Myspace d'An Pierlé
Le Facebook d'An Pierlé
Le site officiel de Giant Drag

Crédits photos : Laurent Baillet (plus de photos sur Taste of indie)


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=