Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Charlotte Gainsbourg
5:55  (Because)  août 2006

Retour 20 ans en arrière.

Serge Gainsbourg offre à sa fille Charlotte, alors débutante dans le cinéma avec "L'effrontée", un album dont le titre phare, "Lemon Incest" présent également sur le Love On The Beat du papa provoque un mini scandale.

Le disque s'appelle Charlotte For Ever et contient quelques petites perles malheureusement datées par la tendance musicale de ces années 80 entre batterie électronique, basse slappée et les terribles solos de saxo sur fond d'abominables choeurs. L'album restera néanmoins une petite rareté intéressante mais aussi la fin de la carrière de chanteuse de celle qui est devenue depuis l'une des plus talentueuses actrices françaises.

2006 sonne la fin de cette retraite musicale. La fan de Radiohead ayant rencontré les musiciens de Air à la sortie d'un concert, tout s'enchaîne. Amoureuse de la BO de Virgin Suicides, elle se retrouve avec des amoureux de Gainsbourg et une idée d'album est lancée.

Neil Hannon, Jarvis Cocker, ou encore Nigel Godrich répondent à l'appel et entrent en studio pour y créer ce 5:55, bijou mélancolique, voyage aérien où se mélangent sa voix travaillée et la musique inimitable des deux lascars de Air.

Les textes y sont écrits à plusieurs mains, le leader de Divine Comedy mélangeant sa poésie à celle du chanteur de Pulp, contraint à mettre un peu d'eau dans le vin acide de ses textes personnels, tandis que toutes les musiques sont écrites par Godin et Dunckel.

Bien loin des univers de ses deux parents, Charlotte Gainsbourg propose sa voix, douce, principalement en anglais avec un petit accent frenchie pour se poser sur les nappes aériennes des musiciens. Sur ce plan, "5:55" qui ouvre le disque est la plus représentative de l'album. La patte des Air y est omniprésente et la voix de Charlotte, chantée, travaillée, étant une nouveauté de ce disque, on se prend à ne pas la reconnaitre.

La situation change sur les chansons plus rythmées comme "AF60715" ou encore l'excellent single "The Songs That We Sing" avec une voix pleine d'assurance sur fond de cordes tandis que les douces balades comme "Beauty Mark" ou "Tel que tu es" (chantée en partie en français) montrent la chanteuse fragile que l'on imagine.

BO d'un vol imaginaire au pays de Air, 5:55 révèle en Charlotte Gainsbourg une interprète rare, inattendue, assistée d'étonnants stewards. Un voyage que l'on a bien envie de prolonger jusqu'au bout de la nuit... à 5:55.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Une 2ème chronique de l'album 5:55 de Charlotte Gainsbourg
Une 3ème chronique de l'album 5:55 de Charlotte Gainsbourg
La chronique de l'album IRM de Charlotte Gainsbourg
Charlotte Gainsbourg en concert au Festival International de Benicàssim #16 (jeudi 15 juillet 2010)
Charlotte Gainsbourg en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Vendredi 6 juillet
Charlotte Gainsbourg en concert au Festival La Route du Rock #28 (édition 2018)

En savoir plus :

Le site officiel de Charlotte Gainsbourg


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=