Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Islands
Conférence de presse  (La Route du Rock 2006)  12 août 2006

Islands est un collectif indie-rock montréalais né des cendres d'Unicorns créée par Nick Diamond et Alden Ginger qui s'est fait connaître avant même d'avoir d'album disponible.

Conférence de presse sidérante avec Nick Diamond et Alex Chow deux personnages hauts en couleurs.

Islands est une mutation d'un groupe qui s'appelait Unicorns. Comment s'est effectuée la mutation?

Nick Diamond : Nous savions qu'il n'y avait pas d'avenir avec Unicorns et nous avons cessé. Et créé Islands. Qui peut splitter demain.

Alex Chow : Islands est devenu meilleur qu'Unicorns. Ce nouveau groupe composé de 7 membres est devenu un ensemble musical.

Vous avez la réputation d'être un peu fous. Comment de telles personnalités peuvent-elles s'engager dans un processus de création musicale ?

Alex Chow : Islands est un groupe "crazy" qui aime la musique, qui pense la musique, qui pisse et chie la musique tous les jours.

Nick Diamond : Le processus de création et d'écriture d'une chanson est une chose mystérieuse et un peu folle. J'écris les chansons mais le groupe crée les arrangements.

Alex Chow : Nick est le boss, c'est celui qui écrit les chansons car c'est lui qui possède l'expérience.

Pourquoi êtes-vous habillés de blanc sur scène ?

Nick Diamond : Parce que nous sommes des anges.

Comme une secte ? Comme les Polyphonic Spree?

Nick Diamond : Non mais certains de nous ont pratiqué le culte raélien. D'autres ont été scientologues, protestants ou juifs. Il s'agit donc d'un hommage au passé.

Préférez-vous jouer sous un grand chapiteau comme aux Eurockéennes de Belfort ou en plein air comme ici à la Route du Rock ?

Alex Chow : Je n’ai pas de préférence. J'aurais aimé jouer dans une école primaire juste pour les petits jeunes.

Nick Diamond : Je préfère jouer en plein air.

Vos références sont-elles davantage sixties ou seventies?

Nick Diamond : Plutôt sixties. Nous sommes fans de Motown et de la pop de sixties et de bandes comme T Rex.

Comment expliquez-vous que bon nombre de groupes fameux viennent du Canada et de la vivacité de la scène musicale canadienne ?

Nick Diamond : Je suis arrivé à Montréal et immédiatement la scène musicale s'est développée. Arcad Fire c'est moi, Broken Social Scene c'est moi. Je tiens à rester modeste mais c'est un fait.

Alex Chow : Dans un sens c'est vrai car les Unicorns ont été des précurseurs de l'indie rock au Canada et ce sont eux qui ont emmené Arcad Fire en tournée.

Justement, en raison de leur capacité d'anticipation ont-ils déjà de nouvelles idées ?

Nick Diamond : Pour les 6 mois à venir.

Mais encore ?

Nick Diamond : Je ne dirais que deux mots : "tam-tam". Et "out of space". Et "jadpack". Mais cela reste secret.

Donc en raison de ce secret, on ne peut pas leur demander quels sont leurs projets?

Alex Chow : Non sinon il n'y a plus de secret.

Mais si rien de ce qui vient d'être prédit à qui peut-on écrire pour se plaindre?

Nick Diamond : Utilisez le mail d'Arcad Fire. Car ils ont l'habitude de copier ce que nous faisons !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Islands parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Arm's way de Islands
La chronique de l'album Islands de Keegan DeWitt
La chronique de l'album Singles de Future Islands
La chronique de l'album Far Islands & Near Places de Quentin Sirjacq
Islands en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Islands en concert à Inrocks Indie Club (16 octobre 2008)

En savoir plus :

Le site officiel de Islands

Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=