Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Hurlements d'Léo
Temps suspendu  (Wagram)  mars 2006

Après une tournée marathon et quelques mois de repos mérité, les Hurlements d’Léo reviennent avec Temps suspendu, leur quatrième album.

Le groupe bordelais dont la réputation scénique n’est plus à faire, avait déjà marqué les esprits avec leur premier album sorti en autoproduit en 1999, le Café des Jours heureux. Ce premier opus leur avait permis d’imposer leur nom et leur univers. Suivirent deux autres albums, La belle affaire en 2002 et Ouest terne en 2003.

Il aura donc fallu attendre trois années de concerts (et la sortir du live HDL), de voyages, de pause, avant de retrouver la joyeuse bande. Le groupe a pris le temps de sonder les envies de chacun, de se questionner avant de repartir pour une nouvelle aventure.

Les Bordelais ont fait le choix de travailler leurs nouvelles compositions, chez eux, dans leur local, les idées et propositions des uns étant largement enrichies par l’apport des autres. Plus variés musicalement, laissant apparaître des sonorités plus rock ("Mon spectacle débile") voire reggae ("Icone.com"), les Hurlements prennent de la hauteur en s’appuyant davantage sur ce collectif de huit personnalités.

Les textes deviennent également plus personnels, les auteurs (Laurent et Erwan) n’hésitant plus à utiliser la première personne. Les histoires et les portraits des albums précédents laissent ici la place à des textes plus poétiques, parfois plus abstraits mais toujours aussi bien écrits, à l’image des titres "Temps suspendu", "l’Addiction", et "Des tigres et des panthères". Comme leurs camarades de Debout sur le zinc, l’apport de plusieurs chanteurs/auteurs est une véritable valeur ajoutée pour le groupe.

Autant le préciser de suite, Temps suspendu est album surprenant, qui s’apprivoise au fil des écoutes. Il convient de s’y plonger et de se laisser emporter par ce disque totalement abouti sur le plan de la musique et de l’écriture. Sur l’ensemble de l’album et plus particulièrement sur "I’m freak", la voix posée de Laurent est le complément parfait à celle plus gouailleuse et rocailleuse d’Erwan. La participation de Romain Humeau (magnifique sur le titre "Vipères aux poings" en duo avec Laurent) mais également celle de l’Allemande Kiki Sauer (17 Hippies) et de Perrine Fifadji (Aspo) contribuent également aux couleurs des différentes chansons.

Le rythme est peut-être moins lâché que sur les précédentes galettes mais les ambiances contribuent à la réussite de l’album. Le groupe s’est davantage intéressé aux arrangements, privilégiant les sonorités et l’instrumentation à la question de la scène et du son live. La dernière livraison s’inscrit pleinement dans la continuité artistique du groupe et dans son cheminement personnel. Les morceaux de Temps suspendu sont à l’image de ce groupe de huit potes : entiers, ouverts, complémentaires, hors frontières et hors carcan.

Pour les avoir vu en concert dernièrement, l’énergie, la spontanéité et l’engagement ne sont pas que de simples mots. Des hurlements de ce type, nos oreilles en redemandent…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ouest terne des Hurlements d'Léo
La chronique de l'album 13 ans de caravaning des Hurlements d'Léo
La chronique de l'album Bordel de Luxe des Hurlements d'Léo
La chronique de l'album Luna de papel des Hurlements d'Léo
Les Hurlements d'Léo en concert au Festival Solidays 2004 (samedi)
L'interview des Hurlements d'Léo (27 juillet 2006)

En savoir plus :

Le site officiel des Hurlements d'Léo


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=