Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Woodentops - Poni Hoax - Little Man Tate
La Flèche d'Or  (Paris)  18 septembre 2006

Tout commence par un flyer reçu parmi tant d'autres au milieu de l'été : Little Man Tate à la Flèche d'Or le 18 septembre. Petite précision à la rentrée : une fois n'est pas coutume, l'entrée est fixée à 11 € ... Pas de quoi cependant refroidir des ardeurs au plus haut depuis leur prometteuse performance mi-juin aux Inrocks Indie Club.

Ultime changement de programme, le concert se transforme finalement en pseudo soirée sur invitations où aucune place n'est vendue le soir même. Un plan sans soucis virant assez rapidement au parcours du combattant pour qui n'avait pas pris soin d'acheter de préventes. A croire sur parole même si tout finit toujours par s'arranger.

Premier groupe de la soirée : Poni Hoax, dont on ne connaît que peu de choses. A peine si l'on a entendu parler d'un premier opus tendance electro-pop porté par le tubesque "She's On The Radio".

Sur scène, la formation hexagonale malmène son disque au son propret pour délivrer un set d'une puissance impressionnante.

Servie par des riffs de guitares new wave carrément dansants, des claviers vénéneux et un chanteur enragé (voire habité par moments), leur musique se fait inquiétante, malsaine mais avant tout efficace au possible ; PIL, Gang Of Four ou Joy Division n'étant jamais vraiment très loin.

Peu avant la fin de Poni Hoax, les gaillards de Little Man Tate font leur apparition pour prendre la température du lieu. Canicule sur le 20ème arrondissement a priori tant le groupe semble jouer à domicile : banane jusqu'aux oreilles, aucun effort pour essayer de se faire comprendre, jeunes fans montés sur ressorts, parterre de demoiselles hystériques ...

Des bluettes pop enchaînées aux mini-hymnes ravageurs (au hasard "Sex In Latin " ou "This Girl Isn't My Girlfriend") à l'irruption finale des demoiselles suscitées sur scène, le concert se déroule à toute allure sans le moindre temps mort.

Rien de révolutionnaire ni d'inoubliable, mais voilà : c'est frais, spontané, agréable, sans prétention. Ce qui est déjà beaucoup !

En réalité, cette soirée et celle du lendemain sont consacrées à la reformation mondiale (Londres - Paris) des Woodentops, groupe ayant connu une éphémère heure de gloire au milieu des années 80.

A la vue des premiers rangs tous émotionnés, des fans chantant en coeur, de la joie communicative du groupe, on se laisse submerger par l'impression de vivre un moment historique.

Et c'est vrai que ces Woodentops auraient eu tort de ne pas reprendre du service tant leur prestation fut parfaite et variée (mention spéciale au batteur, digne héritier de Slim Jim Phantom derrière ses fûts).

Vous n'y étiez pas ? C'est vraiment trop bête d'avoir raté ça !

Enfin après un tel accueil, ils ne peuvent que repasser !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Poni Hoax
Poni Hoax en concert au Festival Art Rock #25 (2008)

En savoir plus :

Le site officiel de Ponihoax

Crédits photos : Barbel


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=