Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mano Solo - Loïc Lantoine
Olympia  (Paris)  18 septembre 2006

L’événement est un peu insolite : ce soir Mano Solo est venu présenter les morceaux de son dernier album, album qui ne sortira qu’au printemps prochain…

Pour amorcer la soirée vient Loïc Lantoine, accompagné de son contrebassiste

Leur présence physique est immédiate. La contrebasse rugueuse, âpre, claque tel un tambour de guerre. On se croirait parti aux champs de bataille.

Et les mots s’entrechoquent, tantôts audibles, tantôt jetés comme un borborygme rageur.

On le sait, la prose Lantoine est un spectacle sans concessions.

Et tout alors s’accélère, à fleur de peaux, une chanson qui parle du père, et conclue sur la mère.

C’est beau, dépourvu de parures, déroutant. On ferme les yeux, pour mieux voir.

Des mots, des mots, encore des mots et un rythme lancinant, jusqu’à extinction brutale des feux.

Arrêt de la musique. Sortie des artistes. Lumière.

J’ouvre les yeux et découvre une salle qui s’est totalement remplie. Mélange des genres, mélange des âges : la foule est dissipée et impatiente. C’est amusant. 30 longues minutes, puis, ouf ! C’est le noir.

Paré d’un élégant chapeau "argentin", Mano Solo est là, entouré de ses talentueux musiciens.

Je suis surprise par l’intensité de la ferveur de la salle. Et tout s’enclenche très vite : les instruments jouent harmonieusement et gaiement.

On est loin de la noirceur d’il y a quelques années. Et très vite, le spectacle déploie ses ailes, avec fougue et générosité.

On découvre plusieurs nouveaux morceaux, aux titres encore un peu mystérieux. La voix "gitane" de Mano Solo n’a pas terni.

Et l’homme, fragile, est bien là : "Y’en a qui espérait que je serai mort. Et bah non, me vl’a. J’tiens trop à cette putain de vie.", raille-t-il, fièrement. Le public siffle comme pour crier victoire.

L’humour semble de mise ce soir : "On m’a dit : ce soir Mano vas-y mollo. C’est la promo, etc. Ok, jusque-là j’y suis allez mollo, mais bon, là maintenant tant pis, je me lâche !"

Et le voilà qui entame une histoire de femme du boucher "qu’on tringle pour pas chère" ! dans la salle, quelques couples se mettent à valser au son de l’accordéon.

Mais le public est gourmand et un peu retord, il réclame des anciens morceaux, "naturellement" !

Mano fait mine de s’offusquer. "Vous êtes terrible le public ! Nous les artistes, c’est ce qu’on vient de créer qu’on a envie de transmettre !.

Et comme la salle reprend les chansons en choeur et bruyamment, il ironise : "Bande de passéistes !"

"Tiens la barre", "La Marmaille nue", "Sacré-cœur"… L’Olympia se remplit de chaleur. Je regarde le public capricieux qui semble parfois ne pas prendre toute la mesure de l’instant.

Je me dis que décidément ce soir, les artistes sur scène ont donné toute leur âme, à fleur de peaux.

Fin du dernier rappel. Lumière. Je m’éveille.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album In the garden de Mano Solo
La chronique de l'album Rentrer au port de Mano Solo
La chronique de l'album Live à l'Olympia de Mano Solo
Mano Solo en concert au Festival Garorock 2005 (vendredi)
Mano Solo en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mercredi)
Mano Solo en concert au Festival Les mille et Une 2007
Mano Solo en concert au Festival Furia Sound 2008
Expos : Exposition Mano Solo et Concert des Enfants d'Solo - Atelier Layral
La chronique de l'album Badaboum de Loic Lantoine
La chronique de l'album Tout est calme de Loïc Lantoine
La chronique de l'album Nous de Loïc Lantoine & the Very Big experimental Toubifri Orchestra
Loïc Lantoine en concert au Thabor (11 avril 2005)
Loïc Lantoine en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (samedi)
Loïc Lantoine en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
Loïc Lantoine en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - dimanche
Loïc Lantoine en concert au Transbordeur (vendredi 19 novembre 2010)
L'interview de Loic Lantoine et François Pierron (30 avril 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Mano Solo
Le Myspace de Loïc Antoine

Crédits photos : Laurent (plus de photos sur Taste of indie)


IC         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=