Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Francky O.Right is dead
L'Européen  (Paris)  octobre 2006

One man show de et avec Alexandre Pavlata mis en scène par Philippe Martz.

Avant de découvrir l'ultimate show du célèbre Francky O.Right vedette du "Cococabana" le plus petit casino de l'est du Nevada qui met le feu à Las Vegas, Elliott 1er, un petit blond accroché à sa guitare délivre un petit set acoustique destiné à "chauffer" la salle.

Il égrène de petites chansons d'amour ou d'humour à la va comme je te chante, qu'il veut être des mélodies swing'n'sensuelles.

Heureusement, en bout de scène le bout incandescent d'une cigarette attire l'attention et peu à peu la lumière éclaire Francky O.Right qui est venu assister au set. Ceux qui ne le connaissent pas encore le dévore des yeux. Et ceux qui le connaissent ne peuvent s'empêcher d'en parler à leur voisin.

Car Francky O.Right est un personnage atypique, singulier, inédit, unique.

Un look hybride de clown et de danseur de tango gominé, un échappé des films muets qui viendrait faire un pas de deux dans une comédie hollywoodienne, un illusionniste et un comédien, un baratineur de cabaret et un poète à sa manière..

Derrière les paillettes et le pantalon à bretelles, Alexandre Pavlata.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clown, danseur, marionnettiste, mime, magicien, performeur, il délivre un show qui tient du stand-up et de la performance, du clown et de la comédie musicale déjantée, naviguant du burlesque au non-sens, de la comédie à la magie, du rire au trash.

Qu'il tienne une rose en équilibre sur son nez, qu'il assassine sa main, qu'il swingue ou savoure les baisers envoyés par le public, il séduit immanquablement et le public ravi retrouve des yeux d'enfant.

Un rien, un geste, un regard, suffit pour créer un monde.

Tout est fluide, léger, le corp souple occupe l'espace comme un danseur qui initie des arabesques, simple, voire élémentaire et pourtant, on s'en doute bien, pas à la portée du premier venu et fruit d'une longue pratique du spectacle de rue.

Dommage pour ceux qui ne sont pas venus... mais ils ont droit à une deuxième chance car Francky O.Right revient faire "l'américain à l'Européen" en décembre !

 

En savoir plus :

Le site officiel de Fancky O.Right
Le site officiel d'Elliott 1er

Crédits photos :David (Plus de photos sur Taste of indie)

 


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=