Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yo La Tengo
I'm not afraid of you and I will beat your ass  (Matador / Beggars)  septembre 2006

"De l’importance d’être constant".

C’est le genre d’épitaphe qui pourrait figurer sur la tombe des Yo La Tengo dans quelques années.

En vingt et une années de carrière, Ira Kaplan, sa femme Georgia Hubey et leur rondouillard bassiste James Mc New ont toujours eu le souci d’offrir des disques essentiels, de Painful à I Can Hear The Heart Beating As One en passant par le magnifique And Then Nothing Turns Itself Upside Down.

A l’époque de la sortie de ce disque, nombreux furent ceux qui étaient convaincus que Yo La Tengo ne pourrait plus jamais atteindre un tel niveau d’excellence. Mais trois ans plus tard, Summer Sun avait encore une fois affolé la plume de plus d’un critique.

Bonne nouvelle, le nouvel opus des New Yorkais risque encore d’étonner les plus sceptiques. Pourtant, la formule reste invariablement la même : quelques titres bien bruitistes, gavés de guitares hurlantes ("Pass The Hatchet", en ouverture ). On peut aussi compter sur quelques morceaux de pop raffinée rehaussée de cuivres limpides ("Beanbag Chair", "Mr Tough").

I’m Not Afraid Od You And I Will Beat Your Ass regorge aussi de balades nerveuses qui sont la marque de fabrique du groupe du groupe depuis le début des années 90 ("The Race Is On Again", "The Weakiest Part"). Mais que serait un album du trio américain sans quelques titres lunaires en apesanteur comme sur le justement nommé "Instrumental" ou encore l’impeccable "Tonight".

Le groupe termine par une géniale odyssée sonique de plus d’une dizaine de minutes, mélange de l’énergie brute des guitares de Sonic Youth et de l’éther nauséeux de My Bloody Valentine. Le genre de morceau que l’on imagine prendre toute sa splendeur en concert, avec Ira Kaplan arc-bouté sur sa six cordes, noyé dans les larsens et le feed-back..

I’m Not Afraid Of You... reste avec Rather Ripped le dernier opus de Sonic Youth, un des disques essentiels de cette année. Ils prouvent au moins qu’il ne suffit pas d’être beau, jeune, lisse, maigrichon et d’être fringué chez Heidi Slimane pour écrire de solides chansons de Rock’n’roll. Et encore heureux…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Summer Sun de Yo la Tengo
La chronique de l'album Fade de Yo La Tengo
Yo La Tengo en concert au Festival de Dour 2003
Yo La Tengo en concert au Nouveau Casino (12 juillet 2003)
Yo La Tengo en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Yo La Tengo en concert au Festival Primavera Sound 06 (jeudi)
Yo La Tengo en concert au Bataclan (lundi 30 novembre 2009)
Yo La Tengo en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
La conférence de presse de Yo La Tengo (12 août 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Yo La Tengo


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=