Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce CirKus
Laylow  (Wagram)  septembre 2006

On attendait sans trop y croire depuis quelques années le retour de la plus soulfull des voix pop, en la personne de Neneh Cherry. Partie depuis Man, un album encore dans les mémoires dix ans après comme étant l’un des plus marquants de ce qu'on voulait étiqueter à l’époque trip-hop sans que jamais on ne sut bien pourquoi, elle s’est manifestée. La claque est manifeste.

Elle n’était pas partie planter des choux à Saint Cucufa, mais élever ses gosses, et c’est d’ailleurs en famille que la diva soul/funk qui n’a jamais renié le punk revient avec Laylow, un album qui nous ferait presque oublier que la quarantaine a sonné et que madame est grand-mère.

Une grand-mère qui nous fait du coup oublier, si jamais nous y avions pensé, les porte voix siliconées du R’n’B, décidément bien à la ramasse, comme on le jugera encore mieux après avoir entendu Neneh égrainer un flow rocailleux. Car Neneh ne revient pas seule : elle est la porteuse du projet de Cameron Mac Vey, producteur talentueux de la scène anglaise et instigateur de la mythique rencontre de Massive Attack avec Horace Andy.

Elle s’est adjointe également le talent de Karmil, co-auteur de la plupart des compo et de Lolita Moon, sa compagne, voix doucereuse qui calme au miel la rudesse de notre suédoise. Deux couples, donc, et une histoire de famille, comme on a pu en juger dans plusieurs festivals qui donnaient déjà hâte d’entendre l’album cet été. Et sans doute le projet pop le plus jouissif depuis les premières notes de Gorillaz.

L’album de Cirkus est une production Mc Vey, classique et sobre, qui nous fait revenir dans les atmosphères filmiques et profondes des bandes sons névrotiques des groupes emblèmes de la décennies précédentes, les Massive Attack, encore eux, les Portishead ou les Sneaker Pimps, en rappelant la modernité et en cherchant - si c’est possible - une relative intemporalité.

C’est le travail de Karmil, petit malin aphone sur cet album, laissant la paternité des voix à Mc Vey alias "Burt Ford", qui ressuscite un Horace Andy à crête, Lolita Moon, une voix blanche et émotive sur le fil d’un rasoir humide, et Neneh, divine, fidèle à son éthique punk, et rappelant à qui veut l’entendre que le Creusot des mariages musicaux, c’est elle, et des 1981, qui en porta le germe.

L’album, très cohérent, s’ouvre sur la voix perchée de Burt Ford, et des rythmiques old-school, un old-school précis et décalé qui revient à la mode, avec un scratch basique et harmonique.

On attend l’emballement, il n’arrive jamais, l’album est simple, cool, dégingandé. Il s’appuie sur les voix et ressemble à cet Eden suédois dans lequel il a été enregistré : à la fois urbain et loin de la ville, comme fuyant le bruit et la fureur. Un disque apaisé, enregistré en été et ayant gagné sa part solaire. On notera les morceaux "Is what it is what it is what it is" pour le travail vocal, mais également "Time for the whistle", pour le morceau de bravoure de Neneh.

Un disque, soyons en sûr, qui ne trônera pas que chez les trentenaires nostalgiques. Mais un disque qui comptera encore dans plusieurs années.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Medicine de Cirkus
CirKus en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
CirKus en concert au Festival Les Inrocks 2006
CirKus en concert au Festival Europavox 2007
CirKus en concert au Festival Les Nuits Secrètes
CirKus en concert au Festival Art Rock 2009 (Dimanche)
CirKus en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cirkus (11 mars 2009)


Franpi Barriaux         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Cirkus (11 mars 2009)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=