Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Charlotte Etc - Frédéric Nevchehirlian
Espace Jemmapes  (Paris)  8 novembre 2006

Jour froid. On longe à petits pas le canal Saint-Martin jusqu’au 116 du quai de Jemmapes. À l’occasion de la venue de Charlotte Etc. dans les lieux, Frédéric Nevchehirlian assure la première partie presque chaque soir… Interprétant à chaque concert des morceaux différents…

Noir. La salle est encore un peu froide du dehors. Un gars à l’allure sympathique rentre en scène l’air de rien. Il attrape sa guitare et annonce au micro qu’il ne jouera pas seul ce soir.

 

 

 

 

 

 

 

Son acolyte, sylphide et blonde, entre en scène. Puis c’est au tour du troisième, avec violoncelle.

Le concert commence pudiquement, le chanteur présentant tous les stigmates de la timidité. Mais avec grâce aussi, par petites impressions, et très vite les sons nous touchent, évanescents, ne ressemblant à rien de ce que l’on connaît. On perçoit la plume affûtée d’une belle écriture pour les paroles. Mi-chantés, mi-slamés, par un chanteur qui n’a décidément pas l’allure d’un slameur, les morceaux ont une belle griffe créative…

Venant faire pendant à la pudeur du chanteur, la blonde sylphide se déhanche, plus extravertie, plus délurée, mais tout en grâce elle aussi. Le tout donne une impression éclectique et très surprenante.

Et les voix se mélangent, le gars continuant sa diatribe engagée, et la fille à côté faisant émaner d’elle des notes claires et célestes.

Musicalement c’est un assemblage de cordes et d’électrique avec en prime les jeux vocaux de la voix féminine : chuchotements et râles rythmés.

Une belle découverte. Un groupe très prometteur.

Entracte. La salle se remplit. Le froid est sorti. C’est au tour de Charlotte Etc, qui, pour cette nouvelle cession de concerts, a choisi de présenter des morceaux plus épurés. Sur scène, ils ne sont plus que deux : elle et à ses côtés, Yan Ferry

Ambiance sombre et énigmatique. La guitare joue "seule en scène", âpre et gracile. Puis entre Charlotte. Elle parait d’emblée plus affirmée que jamais. Et d’un souffle au micro, elle se lance… La surprise est pour nous totale.

Alliant à la musique électrique, une voix lyrique, presque orientale, elle embrase la salle. Est-ce un chant ancestral ? Une rage amoureuse ? Une cantate mélodieuse ? Le don de soi est entier et la prestation sans filet…

Détermination : Charlotte a jeté les voiles sur ses anciennes amours musicales, et opté pour un style radicalement plus personnel ! C’est une véritable métamorphose !

Plus qu’un concert, la création constitue un spectacle musical à part entière. Mis en scène par Yan Allegret, Yan Fery et Charlotte enchaînent sans relâche les morceaux, nous faisant voguer au sein d’un univers très théâtral… Jeux de mots, jeux de voix, faux-semblants, petites mises situations incongrues, tout est savoureux, coloré, pimenté !

Et lorsque Charlotte aborde une interprétation en anglais, c’est avec une surprenante fougue "Broadway" qu’elle envahit la scène et la salle ! "Wake-up !" semble-t-elle nous intimer dans le noir. Debout. Réveillez-vous. Éveillez-vous. Ouvrez-vous. Et surtout : faites-moi une place parmi vous… Car si elle est femme volontaire et de poigne, la belle est aussi tout en fragilité.

Blessure : "Hypersensible, je suis née comme ça !... c’est fatigant, croyez-moi !" Et l’amour, tant espéré, pas toujours au rendez-vous… Regardez-moi. Aimez-moi…. Parce qu’elle a toujours su se laisser guider par son instant et ses propres envies, Charlotte est devenue une très grande artiste.

A ne rater sous aucun prétexte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Charlotte Etc en concert à l'Espace Jemmapes (7 novembre 2006)
L'interview de Charlotte etc (décembre 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Charlotte Etc

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


IC         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Charlotte Etc. (10 février 2009)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=