Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bonnie Prince Billy
The Letting Go  (Domino / PIAS)  septembre 2006

Quatorze ans déjà que les disques de Will Oldham hantent nos platines. Depuis le séminal There Is No One That Will take Care Of you jusqu’à The Letting Go.

Une discographie éparpillée dans notre discothèque : Palace, Palace Brothers, Will Oldham, The Marquis de Tren et enfin Bonnie Prince Billie… Rarement de faux-pas. Des compositions souvent arides comme un canyon en plein cagnard, des textes obsédés par l’amour, le sexe, l’inceste et la mort…

Au fond, même jeune, Oldham faisait déjà de la musique intensément mature, limite de la musique de vieux, au même moment où ses potes usinaient du hardcore tendu et tordu, comme ses copains de Slint ou son ami et parfois ingénieur du son Steve Albini avec Shellac…

Et puis très jeune, aidé par sa calvitie précoce agrémentée d’une barbe rarement taillée, Oldham a vite cultivé et traîné une image d’ermite austère, un poil ascétique… Ce garçon , que l’on imagine volontiers rongé par de violents démons avouait à une certaine époque adorer la musique dansante genre Madonna…

Pour son dernier effort, The Letting Go, le bonhomme est parti enregistrer à Reykjavík (Hey Will, Reykjavík c’était super hype il y a dix ans !!!). Cet exil au pays de Bjork et de Sigur Ros n’a rien changé aux compositions du bonhomme.

Accompagné de ses fidèles collaborateurs (son frère Paul Oldham, Jim White), il continue dans sa veine folk dépenaillé ("Cold & Wet"). On reconnaît instantanément ces guitares, ces percussions qui traînent des pieds ("God’s Small Song") et qui sonnent parfois vaguement jazzy, ainsi que ce piano aux notes éparses ("I Called You Back", magnifique).

La seule petite nouveauté mais de taille, ce sont ces luxuriants arrangements qui parcourent la majorité des compositions de ce Letting Go (le superbe "Love Comes To Me" en ouverture). Oldham a également invité la vocaliste Dawn Mc Carthy. Ses vocalises haut perchées enjolivent les compositions. La voix cristalline de Mc Carthy s’accorde à merveille avec la voix si particulière du petit père Oldham.

Toujours autant de constance et pas de trace de laisser aller dans ce nouvel album de Bonnie Prince Billie…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Brave And The Bold de Tortoise and Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (juillet 2006)
Bonnie Prince Billy parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Is It The Sea ? de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Beware de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album The Wonder Show Of The World de Bonnie Prince Billy & The Cairo Gang
La chronique de l'album Wolfroy goes to town de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Singer's grave a sea of tongues de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Pond Scum de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy en concert à Mains d'Oeuvres (30 mars 2003)
Bonnie Prince Billy en concert à L'Aéronef (mercredi 2 novembre 2011)
La chronique de l'album Ask forgiveness de Will Oldham

En savoir plus :

Le site officiel de Bonnie Prince Billy


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=