Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Inrocks 2006
Au revoir Simone - Joan As Police Woman - Tender forever  (Paris (La Boule Noire))  9 novembre 2006

Pour voir un vrai concert bourré d'émotion et d'imprévus, il fallait être à la Boule Noire.

Pour commencer, le trio new yorkais Au Revoir Simone. Trois tops models armées de synthés vintage vont lentement mais sûrement échauffer la salle grâce à leurs pop songs sans prétention.

Les chansons sont d’abord assez planantes (Simone a dû écouter Gainsbourg et Air dans sa jeunesse !) puis comme l’annonce Heather, le set disco commence, ainsi que les déhanchements dans le public ! Les titres sont frais, dansants et fantaisistes. A suivre…

Joan Wasser aka Joan as Police Woman fait son entrée sous les applaudissements.

L’ancienne violoniste d’Anthony and the Johnsons ou bien de Rufus Wrainwright, est là pour défendre son premier vrai album Real Life (référence à Eternal Life de Jeff Buckley peut-être…), et elle le fait bien. Armée de son Fender Rhodes et de sa guitare, Joan nous ensorcelle avec ses chansons folk et bluesy, créant une atmosphère électrique.

Digne héritière de Chrisse Hynde et des chanteuses de jazz, Joan As Police Woman est sans nul doute LA révélation de la soirée.

Tender Forever, dernier acte de la programmation, assure un show tout en émotion, un show très dépouillé mais plein de sensibilité. La demoiselle est signée sur K records, un des meilleurs labels indépendants américains, preuve certaine de son talent

Une boite à rythme, une guitare, une voix : voilà les armes de Tender Forever. Amateurs d’anti-folk, allez y les yeux fermés.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Verses of comfort, assurance & salvation de Au revoir Simone
La chronique de l'album The bird of music de Au revoir Simone
La chronique de l'album Still night, still light de Au Revoir Simone
La chronique de l'album Move In Spectrums de Au Revoir Simone
Au revoir Simone en concert au Festival Les 3 éléphants
Au revoir Simone en concert au Festival GéNéRiQ 2009
Au revoir Simone en concert au Trabendo (dimanche 16 février 2014)
L'interview de Au Revoir Simone (février 2014)
La chronique de l'album The Deep Field de Joan as Police Woman
La chronique de l'album The Classic de Joan As Police Woman
La chronique de l'album Let it be you de Joan As Police Woman & Benjamin Lazar Davis
Joan as Police Woman en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Joan as Police Woman en concert à L'Aéronef (mardi 12 juin 2012)
Joan as Police Woman en concert au Café de la Danse (vendredi 21 mars 2014)
L'interview en VO de Joan as Police Woman(15 avril 2008)
L'interview de Joan as Police Woman (15 avril 2008)
L'interview en VO de Joan As Police Woman(vendredi 24 janvier 2014)
L'interview de Joan As Police Woman (vendredi 24 janvier 2014)
Tender forever en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent 2007
Tender forever en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Samedi)
Tender forever en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #13 (2010)
Tender forever en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #13 (2010) - 2ème

En savoir plus :

Le site officiel d'Au Revoir Simone
Le Soundcloud d'Au Revoir Simone
Le Myspace d'Au Revoir Simone
Le Facebook d'Au Revoir Simone
Le site officiel de Tender forever
Le site officiel de Joan As Police Woman
Le Myspace de Joan As Police Woman
Le Facebook de Joan As Police Woman


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Joan As Police Woman (27 janvier 2014)
Joan as Police Woman (6 décembre 2010)


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=