Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mùm - The Long Blondes - Bonnie Prince Billy - Chris Harford - Arab Strap - Clearlake - Iain Archer - Cursive
Sélection de singles  décembre 2006

Dernière chronique singles/Ep de 2006, dernière avant Noël donc. Si vous manquez d'idées cadeaux, nous allons tenter de vous donner quelques unes.

Commençons tout de suite cette chronique EP du mois de décembre avec un ovni musical : Múm.

Tout comme PJ Harvey ou I Am Kloot, le groupe Múm nous livrent The Peel Session, sous la forme d'un EP 4 titres.

Les amateurs de l'électronica/pop expérimental des quatre islandais (décidemment, entre Bjork et Múm, ce pays a quelque chose d'étrange...) vont être aux anges. Les adeptes reconnaîtront les chansons qu'ils aiment, comme "Awake on a train", "The ballad of the broken string", tous deux tirés de l'album Yesterday was dramatic, ou encore "Now there's that fear again", tiré de l'excellent Finally We Are No One.

Un brin de poésie et de tendresse pour une musique complètement décalé et innovante.

Changeons radicalement de style. On en avait parlé au début de l'été et les voici de retour. The Long Blondes, après un Weekend Without Make Up de qui annonçait une bonne augure, nous reviennent avec un Once and Never Again juste parfait.

On n'aurait pu rêver mieux ! Un rock avec une petite touche rétro, emmené par une femme de poigne, la belle Kate Jackson.

Enfin, la cerise sur le gâteau, c'est surtout les trois autres titres qui accompagnent le single et qui n'apparaissent pas sur le premier album des cinq anglais. De l'exclu donc, et quelle exclu ! Les Long Blondes ont donc de beaux jours devant eux et on ne demande plus confirmation de leur talent.

On en redemande!

Tout comme les Long Blondes, on retrouve Bonnie Prince Billy quelques mois après la chronique du premier single de son magnifique The Letting Go, Cursed Sleep.

BPB ne nous déçoit pas ; le contraire nous aurait étonné à vrai dire. Accompagné de deux inédits (dont un "Buried Tresure" très rock'n'roll 50s), le single "Cold and Wet" est un bon exemple du style de Bonnie Prince Billy.

Simplicité, beauté et douceur ; voilà les maîtres mots du folkman.

C'est beau à en pleurer : après trois chansons, vous voilà dans le même état qu'après avoir épluché vos oignons. Ce single est juste une mise en application de la définition de la grâce et de la classe.

Chapeau bas, Monsieur Bonnie Prince Billy !

Chris Harford. Ce nom ne m'évoquait rien avant d'écouter Teach Me, premier single de son album Looking Out For Number 6.

Ce single n'est pas un bijou, il est juste "écoutable" ! Revenons en à ce Teach Me. Une partie guitare efficace, accompagné par une seconde six cordes et des choeurs qui vont faire l'effet d'une fleur qui s'ouvre en 2 minutes et 32 secondes.

Mais la voix de Chris Harford est vite agaçante et tape rapidement sur les nerfs. Avec quelques années en moins, Chris Harford aurait pu devenir une sorte de James Blunt (avec un peu plus de talent tout de même, n'exagérons rien).

Bref, un Teach Me dont il ne faut pas trop abuser, attention à l'indigestion !

Par opposition, un single comme celui que je vais vous présenter, on aurait plutôt tendance à en abuser !

Le duo Aidan Moffat/Malcom Middelton est de retour,mais pas pour bien longtemps, puisque qu'après dix ans de bons et loyaux services, le groupe Arab Strap a décidé, d'un commun accord, de se séparer.

Les voilà au moins une dernière fois, avec un single débordant de classe et de beauté : There Is No Ending. Le titre du single parle de lui même...Revenons en à ce morceau, un Arab Strap grand cru, où la musique portée par une guitare et des cuivres insolents se marie parfaitement avec cet univers mélancolique auquel les écossais nous avaient habitué. Près de dix ans après The First Big Weekend, premier gros succès du groupe, le duo nous livre cette petite perle qu'est There is no ending.

La boucle est bouclée.

Continuons avec Clearlake, une des nombreuses signatures du label Domino.

Le groupe sort en single It's Getting Light Outside, de loin un titre phare du dernier album en date des anglais Amber. L'indie pop chère au quatuor prend ici toute sa forme dans tout son art.

En plus d'une basse fortement présente, la batterie et la guitare, le groupe a utilisé de nombreux instruments additionnels comme des violons ou des cuivres qui pimentent le refrain du morceau. Un très bon single, mais on déplore que, en guise de B-Side, il ne nous soit offert que deux remix de "It's Getting Light Outside", qui ne présentent pas un grand interêt.

Clearlake ne cesse de nous prouver son talent depuis maintenant plus six ans. Ce single en est juste une supplémentaire.

Parlons maintenant d'un voisin des Clearlake : Iain Archer.

L'irlandais nous livre un nouveau single plutôt rock pour un artiste si pop. When it Kicks In, accompagné du titre très folk "You Confuse Me", nous offre un avant goût plus qu'alléchant de Magnetic North, nouvel album de l'ancien guitariste de Snow Patrol (et notamment compositeur du tube "Run"). Dylan n'est pas bien loin, mais Joy Division ou Ben Kweller non plus.

Un beau mélange pour une découverte agréable...

Et pour terminer, Dorothy at Forty, le nouvel Ep du groupe américain Cursive.

Un style pas très original, un mélange de rock émo et de punk a roulettes, dans la veine de At Drive In et toute la clique. Mais, ce Dorothy at Forty n'est pas si mauvais ; du gros son et un riff ravageur, ça fait toujours son effet.

"The Bitter End" et "The Censor" ne remontent pas le niveau de ce EP, qui n'est pas le disque du siècle, loin de là, mais un single original, surtout lorsque l'on sait que le groupe est signé sur le label du Conor Oberst, meneur de Bright Eyes.

Et en plus, le CD est transparent ! TADA !!

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Summer make good de Mùm
La chronique de l'album Go Go Smear The Poison Ivy de Mùm
Mùm en concert au Festival Primavera sound 2007 (samedi)
Mùm en concert au Festival Radar #5 (jeudi 10 septembre 2009)
L'interview de Mùm (mai 2004)
The Long Blondes parmi une sélection de singles (juillet 2006)
La chronique de l'album Someone to drive you home de The Long Blondes
The Long Blondes en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
The Long Blondes en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
La chronique de l'album The Brave And The Bold de Tortoise and Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album The Letting Go de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Is It The Sea ? de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Beware de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album The Wonder Show Of The World de Bonnie Prince Billy & The Cairo Gang
La chronique de l'album Wolfroy goes to town de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Singer's grave a sea of tongues de Bonnie Prince Billy
La chronique de l'album Pond Scum de Bonnie Prince Billy
Bonnie Prince Billy en concert à Mains d'Oeuvres (30 mars 2003)
Bonnie Prince Billy en concert à L'Aéronef (mercredi 2 novembre 2011)
La chronique de l'album Monday at the hug and pint de Arab Strap
La chronique de l'album The Last Romance de Arab Strap
La chronique de l'album Ten years of tears de Arab Strap
Arab Strap en concert à La Guinguette pirate (25 et 26 juillet 2003)
Arab Strap en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
L'interview de Arab Strap (Avril 2004)
L'interview de Arab Strap (27 juillet 2003)
L'interview de Aidan Moffat - Arab Strap (3 octobre 2005)
La chronique de l'album Amber de Clearlake
Iain Archer parmi une sélection de singles (avril 2007)
La chronique de l'album Happy Hollow de Cursive
Cursive en concert au Batofar (6 septembre 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Mùm
Le site officiel de The Long Blondes
Le site officiel de Bonnie Prince Billy
Le site officiel de Chris Harford
Le site officiel d'Arab Strap
Le site officiel de Clearlake
Le site officiel de Ian Archer
Le site officiel de Cursive


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=