Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 13 à table
Théâtre Espace Marais  (Paris)  décembre 2006

Comédie de Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène de Michel Bouttier avec Esméralda Marzo, Philippe Rambaud, Karine Kadi, Marie Burvingt, Jean Chmiel, Laurent Journo et François Aroulandom.

"13 à table" est un des grands classiques du boulevard qui, bien qu’ayant fêté son demi-siècle, n’a pas pris une ride. Cette comédie amusante en diable, basée sur un argument ténu qui tient en un chiffre dévoilé dès son titre, les affres d’une maîtresse de maison superstitieuse qui s’évertue, d’imprévus en rebondissements, à éviter le nombre fatidique de convives, a fait les beaux jours des scènes parisiennes avec notamment Marthe Mercadier.

Comédie de boulevard certes, éclats de rire bien sûr, mais à condition de connaître et respecter les règles du genre. Michel Bouttier a réussi son coup, pour preuve les rires qui fusent sur des répliques désormais archiconnues, et a réuni une distribution aussi judicieuse qu’épatante qui évite les écueils impitoyables que sont les effets faciles et redondants et la pause "applaudissements".

Le tout est mené tambour battant, sur un rythme effréné, par une troupe virevoltante qui, au demeurant, en raison de la proximité de la scène du petit Théâtre Espace Marais qui les placent jouent de plain-pied à un mètre du public, n’a pas le droit à l’erreur.

Esméralda Marzo, qui interprète le rôle principal de l’hôtesse qui constitue la colonne vertébrale de la pièce, a tout à fait l’abattage requis, au sens théâtral du terme, à l’instar des grandes figures du boulevard telles Marthe Mercadier ou Maria Pacôme. Très expressive, et jolie ce qui ne gâte rien, elle utilise tous les ressorts du comique avec talent et justesse.

Autour d’elle, Philippe Rambaud est irrésistible en mari pantois dépassé par les événements. Karine Kadi, yeux de braise et tempérament de feu, parfaite pour le rôle "exotique" de la sud-américaine vengeresse et Marie Burvingt, époustouflante dans un tout autre registre, "Les bonnes" de Jean Genet à l’affiche de ce même lieu, fait une composition tout à fait savoureuse et délirante.

Un valet placide (Laurent Journo), un médecin jovial (Jean Chmiel) et un invité souffreteux et infidèle (François Aroulandom) complète la distribution de ce spectacle très divertissant parfait en période pré-festive d’autant que le fameux dîner est celui du réveillon de Noël !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=