Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Cardinal d'Espagne
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  décembre 2006

Drame de Henry de Montherlant, mise en scène de Laurence Hétier avec Roland Monod, Analia Perego, Luc Baboulene, Sabrina Bus, Vincent Gauthier, Sophie Pilczer, Sébastien Scherr et Jacques Vincent

En attendant l’accession au pouvoir du futur roi Charles Quint dont la mère, la Reine Jeanne, a renoncé au monde et est appelée Jeanne la folle, un moine franciscain devenu Cardinal d’Espagne assure la régence d’une poigne de fer. Dans un syncrétisme critiqué, il gouverne au nom de Dieu, mission dont il est totalement investi, avec un sens inné de la stratégie hérité de l’Inquisition.

Homme de pouvoir terrestre ayant préféré l’action politique à la contemplation mystique, il est également intimement convaincu de gravir ainsi le chemin de la sainteté, but unique et ultime de l’homme de foi, jusqu’au jour où, au crépuscule de son âge, il doit faire face à l’avènement du roi et rendre visite à la Reine Jeanne.

Jeanne la folle, dont la folie est le pendant laïque de l’ascèse chrétienne, qui ne vit que pour le seul acte quotidien qu’elle a choisi, son seul ancrage à la réalité, le moment de boire sa "petite eau", est époustouflante de réalisme et d'émotion.

La scène magistrale de leur entrevue, confrontation entre le pouvoir et la rebelle, la folie de la foi et la nuit de l’esprit, la raison et la passion, la certitude et le nihilisme, constitue un éblouissant moment de théâtre et de vie. Comment ne pourrait-elle pas semer le doute qui s’empare du Cardinal ?

La mise en scène de Laurence Hétier restitue toute la force et la dimension de la problématique de Montherlant sur le sens de l’acte et elle a réuni une belle distribution qui offre au public un pur moment d’humanité.

Roland Monod, cardinal à la silhouette presque diaphane en chemin vers le royaume des ombres mais à la volonté et à la conviction inébranlables, est tout simplement magnifique et l’incarnation de la Reine Jeanne par Analia Perego exceptionnelle ce qui crée dans la petite salle du Théâtre du Nord-Ouest un troublant maelstrom.

 

"Le cardinal portait une robe de bure sous sa pourpre ; la bure démentait la pourpre ; c’est ce démenti que l’homme de sagesse doit porter sans cesse en soi : le démenti que l’homme intérieur donne à l’homme extérieur." » Henry de Montherlant


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=