Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bharati
Palais des Congrès  (Paris)  décembre 2006

Spectacle musical conçu et créé par Gashash Deshe avec Bahvna Pani, Gagan Malik, Rahul Vohra, Nikam Mangesh et Harikiran Sanaka.

Bharati, le plus grand spectacle conçu autour de l’Inde et présenté pour la première fois en Europe, n’est pas une comédie musicale mais une fantaisie musicale conçue selon les codes du genre en Inde, et notamment avec la répartition des rôles et des arts.

A but essentiel de divertissement même s'il offre un condensé des symboles et des valeurs fondamentales de l'Inde, ce spectacle présente sur scène, en direct live, pas moins de 16 musiciens, 5 chanteurs et un narrateur accompagnant les danseurs dont le nombre frise la centaine.

Basé sur une bluette à l’eau de rose du Bengale, une histoire d’amour entre Siddartha, un jeune et bel ingénieur Indien élevé à Los Angeles incarnant le modernisme et Bharati, une sculpturale danseuse symbolisant toutes les traditions de l’Inde, ce gigantesque show à l’indienne ravira tant les amateurs éclairés du genre et de Planet Bollywood.

Et il faut reconnaître que ce spectacle est un ravissement pour les yeux. Composé de tableaux chatoyants et de danses habilement modernisées, il entraîne le spectateur dans un pays féérique sur les pas de la très belle et très expressive Bahvna Pani.

Le grand nombre de danseurs, leur vélocité de déplacement, les chorégraphies plaisantes, la magnificence des costumes et l’exotisme des chants assurent un dépaysement total et magique.

Un spectacle bienvenu pour cette période festive.

 

En savoir plus :

Le site officiel du spectacle


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=