Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jullian Angel
Like was the answer  (Another Record)  mai 2006

Ca commence par une pluie de cordes lancinantes, frêles et diaphanes pour s’envelopper dans des arpèges graves de guitare classique que ponctue un chant tout en langueur à la fois chaleureuse et glaciale.

On s’y sent à l’aise, sur une peau d’ours moelleuse, mais toujours dans une menace latente de se retrouver face au chasseur qui l’aura descendu sans première sommation, peur que l’on subisse le même traitement.

On se sent auditeur et acteur de ces longs chapitres éthérés au cours desquels le songwriting pragmatique et terrien de Jullian Angel rencontrera les arrangements les plus fouillés possibles - on pensera souvent à Sigur Ros, toujours sur la corde de la béatitude. On sent que celui-là aura eu à cœur de transformer la fatalité et beauté métaphysique. Et on sait aussi d’emblée qu’il aura tenu son pari.

Fermement blotti dans des constellations d’e-bow intergalactiques et de notes égrainées et saupoudrées d’une reverb digne d’un Red House Painters pour mieux souligner l’emphase et le lyrisme d’une musique dont on se délecte mieux au cœur de la nuit.

Mais parfois la pop regagne sa place d’honneur et évoque le meilleur de REM ou Richard Buckner ("Born on the seventh day", "Mystic friend") et on croit avoir affaire à des allégories bibliques quand on est en fait en présence d’une sorte d’auto-mythe, quand on transforme sa propre vie en peplum duquel on souhaite se tirer indemne pour pouvoir conter ses exploits à ses petits enfants. Et puis à d’autres moments l’urgence de la narration prend le dessus et envahit le spectre sonore d’imprécations aussi désabusées que lucides que l’on imagine dirigées vers des amis précieux, idéalisés, mais finalement démystifiés ("Fragmented life").

Mais c’est bien souvent la grâce pure qui auréole Life was the answer. Pour exemple, on peut citer le magnifique "Some dead survive", sur laquelle on croise la sublime voix d’Half Asleep. Un subtil va-et-vient narratif dans lequel on s’imagine bien regarder le dialogue entre une femme esseulée et son mari revenant de plusieurs années de front, égratigné par la folie humaine, bouffés par l’empathie, mais gangrenés par l’incompréhension mutuelle et les remords. Autant de métaphores dans lesquelles chacun pourra trouver son lot de déjà-vu, cette obsédante sensation….

On touche enfin au chef d’œuvre absolu dans la magie de "Checking your soul" dans laquelle l’âme humaine est comparée à un vulgaire contrôle technique automobile que certains, suivez mon regard, feraient bien d’effectuer plus régulièrement pour pouvoir un jour reposer en paix sans craintes de représailles ultimes. Ici les arrangements accentuent la portée magnétique du jeu de guitare saisissant à la Nick Drake alors que des voix de l’au-delà résonnent en canons pour laisser place au silence salvateur.

La mélancolie latente n’est ici pas qu’un prétexte mais presque un art de vivre que les fans de Low ne pourront que vénérer ou mieux dans lequel ils pourront se blottir, comme dans les bras d’une mère aimante qui trouvera les gestes qui apaiseront le chaos infernal d’une vie intérieure parfois brutale.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album For a ghost (in a room session) de Jullian Angel
La chronique de l'album Kamikaze Planning Holidays de Jullian Angel
Jullian Angel en concert à La Maroquinerie (15 février 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de Jullian Angel


        
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=