Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Long Blondes
Someone to drive you home  (Rough Trade/PIAS)  novembre 2006

Les Long Blondes ou la Pulpattitude.

Quand on entend parler de The Long Blondes pour la première fois, on s'attendrait sans doute à voir arriver les sirènes d'Alerte à Malibu. Que nenni!!! Ces blondes là (quoi que deux bruns, une rouquine et deux chatains...)sont d'authentiques rocknrollers!

Kate, chanteuse du groupe, nous explique l'historique du groupe. "Nous nous sommes rencontrés à Sheffield, à l'université plus précisement. Sheffield représentait tellement de choses pour nous, c'était la ville de Pulp, groupe que nous adorons et nous pensions pouvoir avoir les mêmes expériences qu'eux, ressentir les mêmes choses, mais nous avons vite déchanté! Peu après, chacun de nous a abandonné la fac puis a trouvé un job, pour ma part dans une friperie. Puis l'envie de former un groupe est apparue. Nous étions déjà tous les cinq très amis, et cela s'est fait naturellement. Aucun d'entre nous ne savait jouer un instrument, mais nous avons appris ensemble. Un concert à Leeds nous a été proposé deux mois après notre première repet. Nous avons donc dû privilégier l'intensité à la technique."

Et cette intensité dont Kate parle se ressent à cent pour cent sur les titres de l'album Someone to drive you home. Certains d'entre eux étaient déjà présents sur les divers singles du groupes ("Separated by Motorways" ou "Once and Never again").Mais de nouveaux titres composés après leur signature avec Rough Trade sont venus s'ajouter.L'album, produit par Steve Mackey (Pulp), leur a donné une nouvelle vision du groupe."Steve nous a bien cernés et travailler avec lui a été un vrai plaisir. Pulp fonctionnait un peu pareil que nous. C'était une bande d'amis qui aimaient faire de la musique. C'est une sorte de continuité dans l'histoire du rock de Sheffield!"

Ce qu'il faut dire sur les Long Blondes, c'est que si on dépasse les influences "traditionnelles" du groupe, on trouve des touches de presque tous les styles. "Nos influences sont très diverses. Comme nous sommes cinq potes, on pourrait croire que l'on aime les mêmes choses. Mais non! Nous nous accordons seulement sur cinq groupes: les Smiths, Suede, Pulp, Roxy Music et Blondie.Personnellement, j'aime beaucoup le Motown, l'electro. Emma aime beaucoup le glam rock." La voix de Kate sonne en effet comme celle de Debbie Harry, perçante et éclatante.

L'image des Long Blondes est aussi très travaillée. Mais pas comme à l'habitude. Pas de montage photo, pas d'ordinateur. Juste des collages, des dessins. "Niveau visuel, le fait est qu'au début nous n'avions pas les moyens de nous payer un graphiste et que nous n'avions pas d'ordinateur. J'ai donc commencé à dessiner, et finalement cela nous a apporté plus de crédibilité du point de vue artistique. Nous sommes influencés par les images excentriques des années cinquante, par David Bowie, par Bonnie and Clyde, tout cela a façonné notre univers un peu vintage !".

Ce que la demoiselle oublie de dire, c'est qu'elle est devenue au Royaume Uni l'image féminine du rock and roll. Elle a en effet posé pour le célèbre journal The Guardian et faisait partie de la NME Cool List ! Kate précise quand même : "Cela n'empeche pas le fait que nous sommes moins médiatisés que des groupes de mecs. Les groupes de filles sont moins vendeurs soit-disant mais c'est faux! Regarde Blondie !"

Les singles des Long Blondes laissaient présager un album Pulpeux à souhait... et c'est le cas !!

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Long Blondes parmi une sélection de singles (juillet 2006)
The Long Blondes parmi une sélection de singles (décembre 2006)
The Long Blondes en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
The Long Blondes en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)

En savoir plus :

Le site officiel de The Long Blondes


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=