Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Long Blondes
Someone to drive you home  (Rough Trade/PIAS)  novembre 2006

Les Long Blondes ou la Pulpattitude.

Quand on entend parler de The Long Blondes pour la première fois, on s'attendrait sans doute à voir arriver les sirènes d'Alerte à Malibu. Que nenni!!! Ces blondes là (quoi que deux bruns, une rouquine et deux chatains...)sont d'authentiques rocknrollers!

Kate, chanteuse du groupe, nous explique l'historique du groupe. "Nous nous sommes rencontrés à Sheffield, à l'université plus précisement. Sheffield représentait tellement de choses pour nous, c'était la ville de Pulp, groupe que nous adorons et nous pensions pouvoir avoir les mêmes expériences qu'eux, ressentir les mêmes choses, mais nous avons vite déchanté! Peu après, chacun de nous a abandonné la fac puis a trouvé un job, pour ma part dans une friperie. Puis l'envie de former un groupe est apparue. Nous étions déjà tous les cinq très amis, et cela s'est fait naturellement. Aucun d'entre nous ne savait jouer un instrument, mais nous avons appris ensemble. Un concert à Leeds nous a été proposé deux mois après notre première repet. Nous avons donc dû privilégier l'intensité à la technique."

Et cette intensité dont Kate parle se ressent à cent pour cent sur les titres de l'album Someone to drive you home. Certains d'entre eux étaient déjà présents sur les divers singles du groupes ("Separated by Motorways" ou "Once and Never again").Mais de nouveaux titres composés après leur signature avec Rough Trade sont venus s'ajouter.L'album, produit par Steve Mackey (Pulp), leur a donné une nouvelle vision du groupe."Steve nous a bien cernés et travailler avec lui a été un vrai plaisir. Pulp fonctionnait un peu pareil que nous. C'était une bande d'amis qui aimaient faire de la musique. C'est une sorte de continuité dans l'histoire du rock de Sheffield!"

Ce qu'il faut dire sur les Long Blondes, c'est que si on dépasse les influences "traditionnelles" du groupe, on trouve des touches de presque tous les styles. "Nos influences sont très diverses. Comme nous sommes cinq potes, on pourrait croire que l'on aime les mêmes choses. Mais non! Nous nous accordons seulement sur cinq groupes: les Smiths, Suede, Pulp, Roxy Music et Blondie.Personnellement, j'aime beaucoup le Motown, l'electro. Emma aime beaucoup le glam rock." La voix de Kate sonne en effet comme celle de Debbie Harry, perçante et éclatante.

L'image des Long Blondes est aussi très travaillée. Mais pas comme à l'habitude. Pas de montage photo, pas d'ordinateur. Juste des collages, des dessins. "Niveau visuel, le fait est qu'au début nous n'avions pas les moyens de nous payer un graphiste et que nous n'avions pas d'ordinateur. J'ai donc commencé à dessiner, et finalement cela nous a apporté plus de crédibilité du point de vue artistique. Nous sommes influencés par les images excentriques des années cinquante, par David Bowie, par Bonnie and Clyde, tout cela a façonné notre univers un peu vintage !".

Ce que la demoiselle oublie de dire, c'est qu'elle est devenue au Royaume Uni l'image féminine du rock and roll. Elle a en effet posé pour le célèbre journal The Guardian et faisait partie de la NME Cool List ! Kate précise quand même : "Cela n'empeche pas le fait que nous sommes moins médiatisés que des groupes de mecs. Les groupes de filles sont moins vendeurs soit-disant mais c'est faux! Regarde Blondie !"

Les singles des Long Blondes laissaient présager un album Pulpeux à souhait... et c'est le cas !!

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Long Blondes parmi une sélection de singles (juillet 2006)
The Long Blondes parmi une sélection de singles (décembre 2006)
The Long Blondes en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)
The Long Blondes en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)

En savoir plus :

Le site officiel de The Long Blondes


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=