Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Cornflakes Heroes
Off with your heads  (Greed Recordings)  décembre 2006

Mine de rien, le rock français se porte bien, du moins artistiquement, et recommence à crépiter comme du cornflake dans un shaker lorsqu’on passe la porte de Bagnolet.

The Cornflakes Heroes, originaires de Caen, justement, semblent héroïques, en sortant ce premier méfait qui brouille les cartes d’identités, arrondis et les angles et les mélodies.

Rencontre entre James Bond et Bortek de Jad Wio, "Silly boys are untrue" marque la distance avec la concurrence, et introduit parfaitement aux univers des Cornflakes. Un mélange de psychédélisme et de réalité dure du collier, utilisation hardcore des guitares et pratique douce de la mélodie portée par le flot de Toma qui crache son venin comme les Violent Femmes jadis, Little Rabit plus récemment.

The Cornflakes sonne comme du Cornflakes Heroes, point à la ligne, qu’ils dépassent allègrement sur Off with your heads. Un détour par les 60’ de Morrisson (le chamanique "Behaviour lessons", petite sœur de The End), une escale du coté de chez Nick Drake l’éternel ("Take me out of town"). La bande à Toma imprègnent l’ensemble d’une sauce personnelle, cette jolie naïveté qui rend l’accent français si charmant lorsque les textes sont anglophones.

The Cornflakes proposent en définitive un roadmap du rock mondial à la française, sans enfoncer les portes. Une manière d’insister sur le présent sans renier les influences, et perpétuer l’adage que les groupes de province ont la technique, ceux de Paris l’attitude. Le talent contre la hype. "Lifeline", single indie parfait, confirme le sourire qui s’esquissait déjà, la guitare s’emballe comme une embardée vers Picadilly circus, les batteries lorgnent vers le nouveau continent, le regard, lui, est français, de ceux qui ont regardé trop de fois le train passer pour ne pas le saisir en route.

Technologiquement, rien de neuf sous le soleil, avec une formule guitare/basse/batterie sèche et rude. Pas de piano, production minimaliste, philosophie White Stripes.Mais le soleil continue à briller sur Nantes, lorsque Paris semble éclipsé par les signatures successives de moults artistes sur lesquels les Chaussettes Noires et Chats Sauvages auraient volontiers crachés. Quelques coups de ceinturon peut-être, pour achever l’ensemble. Sur Off with your heads, le talent est dans les compositions, plus que dans le genre musical que les Cornflakes abordent, sorte de post-rock à parole tentant le crossover 60’ / 90’.

Off with your heads est un album d’images, en sépia ou en couleurs. "Overcome" est un cliché du temps qui passe, des secondes qui défilent en acoustique, avec le chant toujours maitrisé, l’électrique jamais très loin. Pas la peine de monter le volume pour dégager la colère, la conclusion du définitif "Revenges on males" se boit comme du lait mélangé au LSD, se lit en diagonal, dans la langue du "Grateful dead", avec ce chant nasillard, ce faux dédain des dandys électriques.

Le soleil se couche déjà sur "Frozen Water", il est temps de border les petits, allumer les bougies, prolonger la nuit et remettre l’album, comme un nouveau levée de soleil couleur rouge espagnol.

 

En savoir plus :

Le site officiel de The Cornflakes Heroes


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=