Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Duke Special
Songs from the deep forest  (V2)  janvier 2007

Peter Wilson à quoi rêve-t-il caché derrière ses dreadlocks. Son double de scène, Duke Special, passe en rotation sur NRJ, fait le tour du monde pour défendre son premier album, Songs to the deep forest, et le public semble heureux.

Et pour tout dire, Duke Special est un newcomer de choix passé au travers des mailles du filet marketing, une sorte de spermatozoïde artistique ayant réussi à trouver l’ovocyte avant les rockers. Le genre qui passe la ligne d’arrivée d’une courte tête, en citant gaiement Cole Porter, Gerschwin, Harry Nilsson et Rufus Wainwright. Quoi qu’il en soit, avec Peter Jackson, la sélection génétique a du souci à se faire.

Car Songs from the deep forest, contient à la fois l’énergie punk et la mélancolie des ballades au piano, seul le samedi soir le nez plongé dans son Baileys. A y regarder de plus près, Peter Wilson fait peur avec ses crossover, mi-dread mi-lads anglais, sur son piano en bois d’un autre temps. L’œil possédé, concentré sur ses accords de piano sortis de la série Ally Mc Beal.

Pourtant, la réalité musicale est surprenante, tant le bonheur en barre contenu sur l’album est communicatif. Un peu de Dresden Dolls sur "Everybody wants a little something", du Rufus Wainwright sur "Slip of a girl", les titres s’enchaînent avec le piano en guise de colonne vertébrale, solide, discrète. Câble de connexion vers le monde de Peter Wilson, fou amoureux des grandes productions 60’ et 70’ avec Spector ou Bacharach en chef d’orchestre. Le temps des chansons innocentes qui ne jugeaient pas au nombre de clics sur tel ou titre d’une page myspace.

C’est donc un parfum d’intemporalité qui flotte sur cet album, avec un hymne taillé pour la beuverie poétique Irlandaise ("Freewheel"), une autre pour les embardées romantiques seul au piano (le sublime "No cover up") ou la chanson remplie d’espoir, avec des papillons dans le larynx ("Last night I nearly died"). L’Irlandais s’amuse à brouiller les pistes en réunissant toutes les chapelles, sur fond de jazz, de rock, de booggie et de pop. Un clone réussi de Robbie Williams, qui aurait dépassé - et de loin - l’original, dans la conquête du public avec des singles pop de qualité.

This could be my last day” chante Duke Special sur le dernier titre. Vrai ou faux, le pianiste a su en l’espace d’un album rivaliser avec le meilleur du gros Elton et surtout atomiser Billy Joel et l’ensemble des pianistes crooner d’outre-Manche.

En un claquement de dreads.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Duke Special en concert à La Coopérative de Mai (14 octobre 2006)
Duke Special en concert à l'Olympia (19 octobre 2006)
Duke Special en concert à La Maroquinerie (19 janvier 2007)
L'interview de Duke Special (janvier 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Duke Special


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=