Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The National
Interview  (Paris)  3 novembre 2003

En juin 2003, nous avions rencontrés The National, à la Guinguette pirate, pour une longue interview retraçant les débuts de leur carrière. Ils nous avaient annoncé leur retour pour novembre et nous sommes fidèles à ce rendez-vous.

Avant leur premier concert, Matt Berninger et Scott Devendorf, accompagnés de Sean, le boss du label Talitres qui distribue le groupe en France et a organisé leur tournée européenne, nous ont gentiment donné des nouvelles du groupe qui revient pour la troisième fois à Paris.

Quoi de neuf depuis juin ?

Nous avons tourné aux USA et écrit plusieurs nouvelles chansons. Sinon, nous étions à New York, il fallait gérer tout cela, essayer de payer le loyer …
Nous n’avons rien enregistré depuis juin pour l'instant.

Vous avez quand même pu dégager du temps pour écrire ?

Pendant que nous tournions ? Non pas vraiment, c'est assez difficile en fait. Nous ne disposions pas de beaucoup de temps libre en tournée, ni d'endroits propices pour ce faire. Nous allons essayer cette fois-ci peut être, un peu, si nous avons plus de temps. Mais ce n'est vraiment pas facile car en tournée vous êtes fatigués, distraits....

En novembre, il est prévu un concert par jour. Comment gérez-vous votre temps en termes de fatigue ?

Nous ne le savons pas car nous n’avons jamais fait une tournée aussi longue. 32 jours de suite. Nous verrons bien. Je pense que cela va être difficile car nous ne pourrons sans doute pas nous reposer suffisamment, et puis nous sommes loin de notre maison. Le fait de jouer tous les soirs en soi, c'est assez facile par contre.

Que pensez vous de cette salle ?

Elle est toute petite mais le son est excellent. Et puis nous avons joué dans des salles beaucoup plus petites. D'ailleurs la Guinguette pirate est beaucoup plus petite que celle ci .

Votre dernier album Sad songs for dirty lovers est maintenant sorti aux Etats Unis, comment a t il été reçu ?

En terme de vente je ne sais pas trop mais le démarrage a été assez bon et les critiques plutôt bonnes, c'est assez excitant.
Nous avons vraiment eu une bonne presse pour le moment en tout cas mais je ne sais pas si cela va influencer les ventes. En tout cas je ne pense pas que les ventes soient énormes pour l'instant mais ça fait très peu de temps qu'il est sorti aux USA.

Et vous allez bientôt rentrer en studio pour enregistrer un nouvel album ?

Oui ! En janvier certainement…

Qui sortira également d'abord en France ?

Je ne sais pas vraiment...si nous parvenons à terminer l'enregistrement en février, la sortie peut intervenir au printemps mais c'est difficile de le prévoir exactement.

Toutes les chansons sont déjà écrites ?

Hummm non, nous avons déjà plusieurs chansons qui pourraient potentiellement être enregistrées sur le nouvel album.
Nous irons en studio avec une vingtaine de chansons, mais d'ici la fin de l'enregistrement il se peut que l'on en enlève certaines et que l'on en enregistre d'autres.
Nous jouerons en tout cas des chansons nouvelles ce soir.

Vous commencez votre tournée européenne et la finissez en France. S’agit-il d’une simple coïncidence ?

Sean : Non. En réalité, nous avons essayé de trouver un parcours à peu près logique donc la tournée démarre à Paris pour se poursuivre en Angleterre, Belgique, Allemagne, Autriche, Italie, Suisse et finir à Bordeaux.

(NDLR : dommage, nous espérions bien qu’il s’agissait d’un choix délibéré pour la France :) )

Vous vous déplacez en voiture ?

Oui, en fait en van.

Quelles autres nouvelles ?

Et bien c'est la 3ème fois que nous jouons à Paris et nous aimons beaucoup venir ici. Cette tournée est importante pour nous, notre disque vient de sortir cette semaine en Angleterre. Et puis, côté personnel, deux gars, Bryan Devendrof et Aaron Dessner (respectivement à la batterie et à la basse), se sont mariés... c'est une sacrée nouvelle aussi !

Vous n’avez donc même pas le temps de vous balader à Paris ?

Ah non pas assez de temps… c'est dommage.

Merci.

Merci à vous. A bientôt

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sad songs for dirty lovers de The National
La chronique de l'album Cherry Tree de The National
La chronique de l'album Kicking the national habit de Grand National
La chronique de l'album Alligator de The National
La chronique de l'album Boxer de The National
La chronique de l'album High Violet de The National
La chronique de l'album The National Health de Maximo Park
La chronique de l'album Trouble Will Find Me de The National
La chronique de l'album Sleep Well Beast de The National
Articles : Pearl Jam - Viagra Boys - The National - SLIFT - Toybloïd - En bref cette semaine
The National en concert à La Guinguette pirate (22 juin 2003)
The National en concert à Mains d'Oeuvres (3 novembre 2003)
The National en concert au Nouveau Casino (11 juin 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004) - 2ème
The National en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
The National en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The National en concert au Trabendo (24 novembre 2005)
The National en concert à La Guinguette Pirate (13 décembre 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
The National en concert au Festival Furia Sound 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The National en concert au Festival La Route du Rock 2010 (dimanche)
The National en concert au Festival Pukkelpop 2010 (samedi 21 août 2010)
The National en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - samedi 1er novembre
L'interview de The National (22 juin 2003)
L'interview en VO de The National(11 juin 2004)
L'interview de The National (11 juin 2004)
L'interview de The National (5 mai 2007)
L'interview de The National (avril 2010)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 mars 2020 : On continue à s'égayer le cerveau

On attaque la troisième semaine de confinement. On ne va pas baisser les bras, et nous vous proposons encore un joli contenu histoire de s'oxygéner le cerveau comme on peut. C'est parti.

Du côté de la musique :
"44" de François Puyalto
"Yene mircha" de Hailu Mergia
"Le silence et l'eau" de Jean-Baptiste Soulard
"Gigaton" de Pearl Jam
"Metal band" de Bernard Minet
"Connection loss" de Caesaria
"The black days session #1" de Daniel Roméo
"Sixième sens" de Faut Qu'ça Guinche
Péroké, Coco Bans, Al Qasar, quelques clips pour lutter contre l'ennui du confinement
"Alterations" de Robin McKelle
"Love of life" de Vincent Courtois, Robin Fincker et Daniel Erdmann
"No return" de We are Birds
et toujours :
"La course" de Bon Voyage Organisation
"Où ça en est ?" de Ceylon
"Blossom" de Coralie Royer
"Brothers of string" de Duplessy & the Violins of the World
"Atomised single" de Gogo penguin
"Onkalo" de Julie Campiche Quartet
"Single carry me home" de Kokoroko
"The pain, the blood and the sword" de Lion's Law
"Five for five" de Michael Fine
"Mon étrangère" de Valentin Vander

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

en diffusion sur le net :
une comédie contemporaine avec la captation de la création originelle de "Art"
du boulevard avec :
le streaming de "Fleur de cactus"
le streaming de "Jo"
un classique revisité avec
la captation
de "Peer Gynt"
une évocation de l'univers de Lewis Caroll avec la captation de "Lewis versus Alice"
dans la rubrique "Au Théâtre ce soir" :
"Peau de vache"
avec Sophie Desmarets
et "La Puce à l'oreille" avec Louis de Funès
une gourmandise pour fan addict avec Fabrice Luchini en vidéo dans "Le point sur Robert"
et des spectales à voir ou a revoir en DVD :
"Le Paradoxe amoureux"
"Dieu habite Dusseldorf"
"ABC D'airs"

Expositions :

en toute tranquilité mais musicales avec sur le Musée de la Sacem :
"L'Opérette" de son Age d'or à la Belle Epoque au regain d'engouement avec sa réactivation par des compagnies contemporaines tels "Azor" et "La Grande duchesse de Gerolstein"
et celle dédiée à son roi "Jacques Offenbach"
au Musée de la Monnaie de Paris :
la visite virtuelle des collections permanentes et la visite de sa dernière exposition en date "Kiki Smith"
et passer les frontières avec la visite virtuelle des collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

Ciné-Club at home avec :
"Blue Velvet" de David Lynch
"Casanova" de Federico Fellini
"Les 39 marches" d'Alfred Hitchock
le téléfilm "Paris Best" de Philippe Lioret
et des films récents sortis en DVD :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"Alice et le maire" de Nicolas Pariser
"Noura" de Hinde Boujemaa

Lecture avec :

"Banditi" de Antoine Albertini
"Champ de tir" de Linwood Barclay
"Chasseurs et collectionneurs" de Matt Suddain
"Les cents derniers jours d'Hitler" de Jean Lopez
"Les plumes du pouvoir" de Michaël Moreau
"Nefertari dream" de Xavier-Marie Bonnot
et toujours :
"Confession téméraire" de Anita Pittoni
"L'âne mort" de Chawki Amari
"L'archipel des larmes" de Camilla Grebe
"Riposte" de David Albertyn
"Temps noirs" de Thomas Mullen
"Toute la violence des hommes" de Paul Colize
"Une île sur la Volga" de Iwan Lépingle

Froggeek's Delight :

"Shadow, le cloud computing", retour d'expérience de l'utisation d'un PC dans les nuages
Une sélection de jeux pour moins vous ennuyer pendant le confinement et plus tard
"Call of Cthulhu" sur Switch, PS4, Xbox One et PC
"Call of Duty Modern warfare" sur PS4, XboxOne, PC

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=