Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tom Mc Rae
Conférence de presse  (Rock en Seine 2003)  Aout 2003


10H00 : vous vous réveillez, et vous savez qu’aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres : vous allez interviewer Tom McRae, Electric 6 et Tanger. Plus rien ne sera plus jamais comme avant.

13H30 : vous partez en voiture vers le Domaine National de Saint-Cloud. Vous vous préparez psychologiquement à vivre un moment historique.

14H00 : vous êtes perdue, vous ne trouvez pas l’entrée.

14H15 : vous vous trompez d’entrée. Vous devez remonter tout le parc, pour trouver le stand des accréditations, qui est exactement à l’opposé de là où vous êtes.

14H25 : vous commencez à paniquer. L’interview de Tom McRae commence dans cinq minutes, et vous n’avez toujours pas votre accréditation.

14H40 : ça y est, vous y êtes. Tom McRae, lui, par contre, n’y est pas.

15H00 : C’est bon, tout le monde est là. Vous aussi. Vous êtes d’ailleurs tellement là que vous vous asseyez malencontreusement sur le siège destiné à LA star (ben oui forcément c’était le seul à l’ombre !), mais Emilie, responsable presse, n’est pas dupe, elle voit bien que de toute évidence vous n’êtes pas Tom McRae, et vous demande gentiment mais fermement de vous déplacer. C’était bien tenté.

15H15: L’interview commence.


PS : Je tiens à préciser que les trois interviews étaient des interviews collectives, et qu’à aucun moment je n’ai pu en placer une, malgré mes efforts désespérés, mes confrères étant très bavards (j’ai les noms). Je décline par conséquent toute responsabilité quant au contenu des interviews, que ce soit au niveau des réponses ou des questions.
Je le répète, je suis formelle : toute réclamation sera purement et simplement rejetée, sans aucune tergiversation.
Non mais !


Peut-être quelques mots à propos de votre présence à Paris, aujourd’hui…

Je suis très content d’être ici. J’adore aller à Paris, et passer du temps ici. C’est bien car c’est le vrai premier festival de rock à Paris, et je suis fier d’y participer. Je suis aussi nerveux.

Etes-vous impressionné par le fait de jouer avec des stars ?

Oui, je suis toujours impressionné. Je suis de plus un vrai fan de Beck. Tout le monde est cool. C’est marrant on voit toujours les mêmes gens dans des festivals ; je commence vraiment à connaître Electric 6 et Morcheeba. Chaque été j’apprends à connaître un peu plus les gens.

Votre musique est assez intimiste ; cela est-il compatible avec des festivals ?

Oui. Mais je ne veux pas changer ma musique pour qu’elle soit compatible avec des festivals, j’espère que le public sera assez intelligent pour comprendre que ma musique est un peu différente. Nous faisons notre maximum pour créer une atmosphère, et en 40 minutes c’est court. C’est assez difficile, en si peu de temps, de faire ressortir de vraies émotions. C’est le challenge.

Comment écrivez-vous vos textes ?

Beaucoup dans des chambres d’hôtels, en fait.

Pensez-vous qu’il y ait de meilleurs endroits pour jouer de la musique ?

J’adore jouer partout. C’est sûr que c’est mieux de jouer là où les gens vous apprécient, c’est pourquoi nous adorons venir jouer en France.

Que pensez-vous de votre public français ?

Il est super ! Il est très intelligent, il appréhende la musique d’une autre façon que le public des autres pays. Il a l’esprit très ouvert, beaucoup plus qu’ailleurs.

Et que pensez-vous de vos musiciens ?

J’adore jouer avec des gens.
Sur scène vous faites quelque chose de différent, par rapport à l’album, et j’adore ça. Dans un album vous capturez un moment et vous l’enregistrez, et vous ne pouvez ensuite plus le modifier. Je trouve ça très stressant.
Alors que quand vous jouez un morceau sur scène, vous essayez de créer un autre moment, qui est différent du disque, quelque chose de nouveau, de frais, et si j’y arrive c’est un vrai bonheur pour moi.

Jouez-vous toujours avec les mêmes musiciens sur scène ?

Oui. Ce sont devenus des amis. On fait beaucoup de festivals, de concerts ensemble. J’adore ça.

Comment vous sentez-vous aujourd’hui?

Fatigué et excité.

Que pensez-vous du fait que David Beckham joue maintenant au Real Madrid ? (Commentaire personnel : ?!?)

Je pense que c’est un très bon joueur. Mais je ne pensais pas parler football aujourd’hui.

Pensez-vous que Tony Blair arrivera à surmonter ses problèmes politiques? (Commentaire personnel : re- ?!?)

Oui, car il n’y a pas d’alternative crédible. Il n’y a pas d’opposition politique.

Qu’écoutez-vous en ce moment ? (Commentaire personnel : ‘Ah : enfin on reparle de musique !!!’)

J’adore le nouvel album de Cat Power, Free, que je trouve fantastique.
J’aime aussi beaucoup le nouvel album de Radiohead, Heal to the Thief.
Ce soir je veux voir Beck, PJ Harvey et Massive Attack.

Que pensez des groupes comme the Strokes, the Music, the Coral…

Ils sont à la mode. Mais il y en a des bons et des mauvais.
J’aime beaucoup les chansons qu’écrivent the Strokes, the White Stripes.

Etes-vous à la mode ?

Je crois que même si j’essayais, je ne pourrais pas être à la mode. Je regarde cela avec amusement. Mais chaque fois que j’essaye de faire quelque chose qui à mon avis va marcher, va beaucoup se vendre ou passer à la radio, je n’y arrive pas.
Alors j’essaye juste d’être moi.

Pensez-vous que les White Stripes sont juste à la mode ?

Non, je pense qu’ils sont géniaux ! Quand j’ai écouté leur avant-dernier album j’avais l’impression de n’avoir rien écouté de ce genre depuis Jimi Hendrix !

Vivez- vous toujours à Londres ?

C’est une ville merveilleuse. Malheureusement je passe plus de temps dans le bus, à aller de ville en ville qu’à Londres. Mais je ne perds pas espoir d’y revivre complètement un jour. J’ai beaucoup d’amis là-bas.

Et avez-vous comme projet de retourner vivre à la campagne ?

Je regardais cette semaine les possibilités de vivre en France à la campagne, et j’ai vu des endroits magnifiques. La France est un pays extraordinaire (Commentaire personnel : Ouh ouh ! Confidence sincère ou léchage de bottes ?).
Mais en fait j’ai réalisé que je n’étais pas fait pour vivre à la campagne. Je mourrais je crois.
Je pense que je pourrais vivre à Paris, j’adore Paris, mais je ne pense pas que je pourrais vivre ailleurs en France.

Que pensez-vous des sites Internet gratuits d’échange de musique ?

Cela m’est préjudiciable beaucoup plus qu’à Radiohead ou Metallica. Cela rend ma survie plus difficile.
D’autant plus que je ne passe pas trop à la radio ni à la télévision. Donc j’essaye, pour compenser, de faire beaucoup de concerts.

Avez-vous toujours comme projet de collaborer avec Yann Tiersen et Keren Ann ?

Oui ! J’en ai beaucoup parlé avec Keren Ann. J’espère que quand on aura tous les deux le temps on fera quelque chose ensemble !
Je n’ai par contre pas encore parlé à Yann Tiersen. Mais on s’écrit des e-mails. Nous allons peut-être travailler ensemble pour le prochain album. Mais tout le monde est toujours tellement occupé…

Et que pensez-vous de Tanger ?

Je ne les connais pas vraiment. Par contre je suis très triste par rapport à ce qui s’est passé avec Noir Désir, car j’adore ce groupe. C’est une histoire très triste, qui a même fait la ‘une’ en Angleterre, ce qui est très rare pour un groupe français.

Vos parents n’aimaient pas trop votre musique à vos débuts… qu’en est-il maintenant ?

Je crois qu’ils s’y habituent. Ils n’arrivent pas à comprendre que des gens payent pour venir m’entendre jouer de la musique. Ils trouvent cela drôle.
Ils auraient préféré pour moi un ‘vrai’ travail, mais je leur ai dit que je ne voulais rien faire d’autre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Just like blood de Tom Mc Rae
La chronique de l'album All maps welcome de Tom Mc Rae
La chronique de l'album King of cards de Tom Mc Rae
Tom Mc Rae en concert à l'Elysée Montmartre (26 mars 2003)
Tom Mc Rae en concert à l'Elysée Montmartre (27 novembre 2003)
Tom Mc Rae en concert à la Maison de la Radio (Black Session) (24 mars 2003)
Tom Mc Rae en concert au Festival Europavox 2007


Marilyn         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 24 mai 2020 : Culture pour tous !

Toujours pas de festival, de théâtre, de concert, et autres ouvertures de lieux de réjouissances diverses sinon quelques passe droits pour les amis de Manu. En espérant que tout rentre dans l'ordre et que l'on retrouve le plaisir du spectacle vivant bientôt. Soyez prudents, sortez couverts et restez curieux !

Du côté de la musique :

Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac
et toujours :
"Chante-nuit" de Facteurs Chevaux
"9 songs" de Pierre
"Sex education" de Ezra Furman
"Cage meet Satie" de Anne de Fornel et Jay Gottlieb
Interview de Batist & the 73' réalisé à l'occasion de son live Twitch dont des extraits accompagnent cette entretien
"Hundred fifty roses" de Dune & Crayon
"F.A. Cult" de Hermetic Delight
"Love is everywhere" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Hum-Ma" de Les Enfants d'Icare
"Spirals" de Sébastien Forrestier

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Frida jambe de bois" de Pascal Rinaldi en vidéo
le diptyque Arne Lygre mis en scène par Stéphane Braunschweig :
"Je disparais" en vidéo
"Rien de moi" en vidéo
des comédies :
"Alors on s'aime"
"L'Appel de Londres"
"Hier est un autre jour"
du divertissement :
"On ne choisit pas sa famille"
"Double mixte"
du vaudeville avec "Le Système Ribadier"
du côté des humoristes :
"François Rollin - Colères"
"La Teuf des Chevaliers du fiel"
"Franck Duboscq - Il était une fois"
Au Théâtre ce soir :
"Le canard à l'orange"
"Le prête-nom"
"Deux hommes dans une valise"
des classiques par la Comédie française :
"Le Petit-Maître corrigé" de Marivaux
"Cyrano de Bergerac" d"Edmond Rostand
et aller à l'opéra pour :
"Fortunio" d'André Messager
"Falstaff" de Verdi

Expositions avec :

les visites commentées par les commissaires d'expositions qui se sont tenues au Musée Jacquemart-André :
"Hammershøi, le maître de la peinture danoise" en vidéo
et "La collection Alana - Chefs-d'oeuvre de la peinture italienne"
partir en province pour découvrir en images le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
et le Musée des Beaux-Arts de Nancy
puis en Europe en Espagne le Musée national Thyssen-Bornemisza à Madrid
en Allemagne au Städel Museum à Francfort
ailleurs au Brésil à la Pinacothèque de Sao Paulo
et au Japon au Ohara Museum of Art à Kurashiki
avant de revenir dans l'Hexagone pour une déambulation virtuelle dans le Petit Palais

Cinéma at home avec :

du drame : "Aime ton père" de Jacob Berger
de l'espionnage : "Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
du thriller : "The Unseen" de Geoff Redknap
du thriller fantastique avec "La Neuvième Porte" de Roman Polanski
du divertissement :
"Cassos" de Philippe Carrèse
"Promotion canapé" de Didier Kaminka
"Les Frères Pétard" de Hervé Palud
de glorieux péplums italiens avec Steve Reeves :
"Les Travaux d'Hercule' de Pietro Francisci en VO
"La Bataille de Marathon" de Jacques Tourneur, Mario Bava et Bruno Vailati en VF
du western :
"L'Homme aux colts d'or" d'Edward Dmytryk
"Chino" de John Sturges
au Ciné Club, du cinéma français des années 30 :
"Mister Flow" de Robert Siodmak
"La Banque Némo" de Marguerite Viel
"Les amours de minuit" d'Augusto Genina et Marc Allégret
"Ces messieurs de la santé" de Pierre Colombier
et des films récents en DVD :
"Deux" de Filippo Meneghetti
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"La Dernière vie de Simon" de Léo Karmann

Lecture avec :

"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan
et toujours :
"Là où chantent les écrevisses" de Delia Owens
"Les lumières de Tel Aviv" de Alexandra Schwartzbrod
"Faites moi plaisir" de Mary Gaitskill
"La chaîne" de Adrian McKinty
"Incident au fond de la galaxie" de Etgar Keret

Froggeek's Delight :

Des lives jeux vidéo (mais aussi des concerts) tout au long de la semaine sur la chaine Twitch. Rejoignez la chaine et cliquez sur SUIVRE pour ne rien rater de nos diffusions.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=