Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Voyages extraordinaires - Yves Saint Laurent
Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent  (Paris)  Du 5 ocotbre 2006 au 15 avril 2007

Le 30 janvier 1958, à 21 ans, Yves Saint Laurent présente sa première collection chez Dior et devient le plus jeune couturier du monde. Suivront 40 ans de création, de scandales et de succès.

Le 7 janvier 2002, il annonce son départ et créé avec Pierre Bergé la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent qui possède 5.000 vêtements et plus de 15.000 accessoires, dessins, patrons et autres documents sur la carrière d’Yves Saint Laurent qui sont présentés au public à l’occasion d’expositions thématiques.

L’exposition "Voyages Extraordinaires" propose, à travers quelques étapes, de l’Espagne à la Chine, en passant par l’Afrique, les Indes, la Russie et le Japon, et un retour aux sources marocaines, de parcourir l'imaginaire du couturier.

Elle invite à la contemplation de quelques modèles de des collections haute couture marquées par son attrait pour l’exotisme de celui que Pierre Bergé qualifie de "voyageur immobile".

Couturier du noir profond, dense, mystérieux, intemporel et couturier de la lumière, il fait claquer les couleurs, ose les appariements inédits,  compose chaque toilette comme un tableau jusqu’au moindre détail.

Dans une scénographie élégante faisant la part belle aux jeux d’ombres et de lumières qui valorise le chatoiement des couleurs, la pureté des lignes et la richesse des matières, le voyage commence en Afrique avec des mannequins bleus, comme les femmes bleues du désert ou les femmes peuls enluminées de tenues qui explorent toute la gamme des jaunes et or.

A côté de la femme blanche en saharienne, autre innovation d’Yves Saint Laurent en 1968 après le smoking pour femme créé en 1966, les mannequins se parent de plumes d’oiseaux de paradis, de mousseline léopardisée.

Les matériaux ethniques tels les coquillages, les perles, le raphia acquièrent des lettres de noblesse dans des macramés luxueux, ode exubérante à l’animalité de la femme et sa communion avec la nature.



Le mystère des drapés Saint Laurent se retrouve aussi bien dans les épures d’hidjabs marocains que dans les saris et les kimonos de mousseline fleurie.

Matières aériennes, voire transparentes, pour envelopper le corps de la femme dontil disait : "Rien n'est plus beau qu'un corps nu. Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme ce sont les bras de l'homme qu'elle aime. Mais, pour celles qui n'ont pas eu la chance de trouver ce bonheur, je suis là."  

 

 

Trilogie colorée, le noir, le magenta et l’or, pour l’inspiration ibérique et une thématique passionnée.

La toréador a féminisé son habit de lumière d'un jabot rose à volants et sa muleta a volé sur les épaules d’une femme fleur en fourreau de velours noir.

 

 

 

 

 

 

La fleur rose est  tombée en pluies la robe rebrodée sur Carmen à de fleurs comme les bougainvillées ont revêtu la cape marocaine.

 

 

Les tenues traditionnelles russes ruissellent de taffetas et velours et les broderies naïves se transforment se déclinent en arabesques rutilantes.


De même qu'il invente le smoking pour la femme en 1966, il transpose au féminin les sherwanis, vestes traditionnelles indiennes, en boléros et vestes courtes rebrodés à profusion pour une maharanee moderne.

 

 

L’exposition se clôt sur la Chine et le Japon qui en constitue un peu le point d’orgue avec la magnificence notamment des vestes courtes rebrodées, gansées, agrémentées de passementerie d’un raffinement exquis.

Les longs manteaux qu'il soit coloré en anis et mauve ou noir chamarré s'inspirent des traditionnels manteaux de cérémonie des mandarins.

 

 

 

 

 

 

 

 

Une exposition pour le plaisir des yeux et des rêves. Un bref et merveilleux voyage hors du temps avec un des couturiers les plus inspirés du 20 ème siècle et jamais égalé.

 

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=