Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tout bascule
La Grande Comédie  (Paris)  février 2007

Comédie écrite et mise en scène par Olivier Lejeune, avec Marthe Mercadier, Olivier Lejeune, Bruno Henry, Virginie Stevenoot, Gérard Touratier, Edea Darcque et Fred Vastair.

Il est de notoriété publique qu'il suffit d'un grain de sable pour enrayer la machine. Pour Jacques, séduisant quadra publicitaire, "Tout bascule" avec un malencontreux grain de riz reçu dans l'œil lors de son mariage qui marque inéluctablement le début d'une journée mémorable. Tout commence par l'irruption du mari de sa maîtresse qui débarque avec les cendres de cette dernière défunte qu'il doit disperser sur le lit de l'amant et qui se déversent malencontreusement sur la moquette du salon.

S'ensuit une avalanche de rebondissements qui ont de mise dans le registre de la comédie de boulevard que l'auteur connaît bien.

La plume d' Olivier Lejeune, une plume aguerrie qu connaît ses classiques, se joue de tous les ressorts du comique et superpose les quiproquos. Il jongle avec les situations rocambolesques avec maestria et cette touche d'humour noir qu'il affectionne et qu'il manie avec une précision de barbier. Car il est toujours sur le fil du rasoir et on se prend à penser qu'il suffirait d'un rien pour que cette comédie devienne une tragi-comédie.

Car, mine de rien, il épingle, gentiment mais avec un sens aigu de la caricature tempérée, les institutions et les croyances de ses contemporains comme par exemple le mariage avec la mariée en blanc enceinte jusqu'aux yeux interprétée par la jolie Virginie Stevenoot.

Il signe également la mise en scène tourbillonnante menée à un rythme d'enfer qui ne laisse à personne le temps de reprendre son souffle. Les portes claquent à l'envi et le tout est mené à un rythme trépidant.

La distribution est à l'avenant avec Olivier Lejeune en marié poursuivi par la scoumoune, Bruno Henry en désopilant "cocou", Gérard Touratier en homme politique véreux et mou du genou plus vrai que nature, Edea Darcque en troublante beauté noire ressuscitée et Fred Vastair en loufoque journaliste local bas du front.

Et puis, en sœur du marié complètement allumée, Marthe Mercadier qui trouve là un rôle à la démesure de son incroyable pétulance sur scène et à la mesure de son talent. Elle est "éblouissante". Il faut absolument la voir en chanteuse de rap pour y croire !

Divertissement assuré !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=