Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Quel spectacle ! Les arts du spectacle en poupées et jouets
Musée de la Poupée  (Paris)  Du 3 octobre 2006 au 18 mars 2007

Tout près du Centre Pompidou, au fond de l’impasse Berthaud, en passant par une terrasse arborée se niche, loin du bruit et de la fureur parisienne, le charmant Musée de la Poupée.

Dans un espace exigu exploité jusqu’à ses moindres recoins, de petites vitrines offrent aux jeunes comme aux moins jeunes l’occasion s'immerger dans le monde fantastique des poupées.

 

Parallèlement à l’exposition permanente, qui présente plus de 500 poupées de 1800 à 2000 sous forme de scénes de la vie d'antan, le Musée de la Poupée propose des expositions temporaires thématiques et jusqu’au 18 mars 2007, celle intitulée "Quel spectacle !", est dédiée aux poupées et jouets d’hier et d’aujourd’hui se rapportant à l’univers fascinant des arts du spectacle.

A cette occasion les vitrines drapées de symboliques rideaux rouges reçoivent des mises en scène thématiques de pièces remarquables et souvent rares devant lesquelles s’agglutinent les enfants émerveillés.

Mais aussi les adultes, accompagnateurs ou tout simplement passionnés, à la fois saisis de réminiscences nostalgiques mais joyeuses et intéressés par la richesse et la qualité des objets présentés qui témoignent d’un savoir faire à la fois technique et artistique comme les très beaux exemplaires de poupées mécaniques et d’automates qui n'étaient pas vraiment destinés aux manipulations ludiques.

Ils attestent également de la diversité des sources d’inspiration des créateurs de poupées et de jouets qui se sont emparés de tous les arts du spectacle, du cirque au cinéma en passant par l’opéra, la danse, la commédia dell’arte et le théâtre non seulement pour en évoquer l’univers mais également pour créer des spectacles destinés aux enfants.

 

 

 

 

 

Par ailleurs, le jouet, au sens générique du terme, est également un excellent témoin de l’évolution des moeurs et des techniques.

Le jouet s’intéresse au cinéma, de la lanterne magique aux poupées reproduisant les célébrités et stars de toutes époques.

Ainsi est établie la pérennité du théâtre de marionnettes, décliné en version populaire comme le Guignol ou en version plus bourgeoise avec le théâtre d’opéra de table avec ses délicates marionnettes à fil ou le théâtre d’ombres chinoises, reproductions en taille miniature dont le réalisme de la transposition allait jusqu'à l'élaboration de véritables livrets, qui connaît aujourd’hui encore un grand succès auprès du très jeune public.

Le cirque, spectacle traditionnel destiné aux enfants, constitue également une inépuisable source d’inspiration avec les clowns et les animaux en peluche qui met à la portée quotidienne des petits les figures des numéros qu’ils ont vus dans les fêtes foraines.

De plus, le musée a souhaité élargir son exposition avec des poupées dépourvues de leur fonctionnalité première et dont la plupart s'apparentent davantage à des bibelots et à des oeuvres d'art.

 

 

 

Sont disséminées dans les vitrines quelques créations contemporaines comme le clown triste de Julien Martinez mais déjà en 1917 le trio Pierrot, Pierrette et Colombine dessinés en 1917 par Adolphe Wilette se réfère davantage à l'expressionnisme qu'à l'imagerie enfantine.

 

 


Est également présentée une collection originale de petites poupées habillées en personnages d'opéra par Mme Saintot une ancienne couturière passionnée d'art lyrique.

Mais surtout 5 vitrines sont dédiées aux très singulières productions du Studio Golia, créées dans les années 50, qui utilise des matériaux très simples comme le fil de fer et le feutre.

 

Le talent consiste à pour élaborer des figurines très expressives notamment par la grâce du mouvement esquissé tout en étant très stylisées pour les danseuses et les sujets de ballets et très réalistes et pour une belle série de clowns dont certains ne sont pas sans rappeler le cirque fellinien Zampano.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée de la Poupée

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée de la Poupée


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=