Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gelsomina
Théâtre Le Ranelagh  (Paris)  mars 2007

Adaptation libre du film "La Strada" de Federico Fellini de Pierrette Dupoyet, mise en scène par Christophe Gauzeran, avec Juliette Croizat.

L'image de Gelsomina interprétée par l'émouvante et magistrale Giuletta Massina dans le film culte "La strada" de Fellini figure au panthéon du cinéma. Personne ne peut oublier son regard d’oisillon tombé du nid plein d’étoiles.

Personne n’oubliera non plus la petite "tête d’artichaut" de Juliette Croizat, magique similitude prénom, qui incarne Gelsomina sur la scène du Théâtre Le Ranelagh.

Gelsomina, celle qui est restée une petite fille dans sa tête, les pieds à jamais englués dans le bourbier de la vie de ceux qui n’ont pas eu de chance, se retrouve subitement vendue, entraînée hors de son village, à sillonner les routes avec un bateleur de foire, Zampano, une brute épaisse elle aussi condamnée à une perpétuelle errance.

Comme pour toutes les âmes simples, il suffit d’un rien pour éclaire son regard, une plante, un sourire, ou simplement lever les yeux au ciel. Le ciel symbole de liberté, de rêves heureux, elle dont le nom fait penser à une mouette qu’on étrangle. Et puis elle va découvrir le cirque, ce métier magique qui rend les gens heureux, et le sens de sa vie.

La réussite de ce spectacle tient à une heureuse conjonction de talents. La qualité du texte de Pierrette Dupoyet, un texte littéraire d’une vraie poésie avec les mots simples sans populisme, des mots des pauvres gens comme chantait Ferré, et d’une limpidité cristalline comme l’âme de Gelsomina. Ensuite, la mise en scène subtile de Christophe Gauzeran : pas de décor, quelques accessoires, quelques instruments de cirque, un trapèze, une corde lisse, un fil de funambule et des lumières presque lunaires.

Et pourtant, pendant que Gelsomina raconte son aventure, on la voit la sale petite roulotte dans laquelle elle est confinée, la moto pétaradante, le petit plant de tomates sur le terrain vague et Zampano avec sa veste de berger sans brebis,

Elle paraît bien grande la scène du Théâtre Le Ranelagh et pourtant le public n’a d’yeux que pour elle, cette petite bonne femme qui transcende le personnage en lui donnant une belle humanité, mêlée à la fois d’une grande drôlerie et d’une émotion toujours palpable.

Juliette Croizat est vraiment magnifique et bouleversante. Une interprétaion exceptionnelle, habitée. Impossible de retenir l’émotion qui vous submerge…

 

"Tiens regarde ce petit caillou ... tu te dis: ce petit caillou, il est parterre, il ne sert à rien... et bien tu te trompes, Gelsomina. Même lui, il sert à quelque chose. Et c'est pareil pour tout, pour les étoiles, pour les gens, pour les fous... Y'a une raison à tout !"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 janvier 2020 : Pas de soldes sur Froggy's

C'est la saison des soldes. Peut être l'occasion d'acheter au rabais quelques oeuvres d'artistes qui auraient mérité que l'on paie le prix fort. Qu'à cela ne tienne, voici le sommaire de la semaine rempli de découvertes et d'artistes à soutenir, soldés ou non.

Du côté de la musique :

"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"Demain est mort" de Larme Blanche
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool
et toujours :
"Broken toy" de Dirty Bootz
"Voix du ciel" de Ensemble Gilles Binchois
"Telemann : Frankfurt Sonatas" de Gottfried von der Goltz
"Lemon the moon" de Nitai Hershkovits
"Le rêve et la terre : Debussy, Ginastera" de Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Phèdre" au Théâtre des Abbesses
"Du ciel tombaient des animaux" au Théâtre du Rond-Point
"Les Passagers de l'aube" au Théâtre 13/Jardin
"Pièce en plastique" au Théâtre de Belleville
"Les Feux de l'Amour et du Hasard" au Grand Point Virgule
"Ruy Blas, grotesque et sublime" au Théâtre Essaion
"Les Michel's" au Théâtre Essaion
les reprises :
"Dom Juan - Le festin de pierre" au Théâtre de la Cité internationale
"Le dernier carton" au Théâtre du Gymnase
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ritals" au Théâtre La Scène Parisienne
"Odyssée" au Lavoir Moderne Parisien
"Philippe Fertray - Pas de souci" au Théâtre de la Contrescarpe
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" à la Comédie Bastille
"Constance - Pot pourri" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dans ma chambre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

"Barthes*" de Vincent Gérard, Cédric Laty, Bernard Marcadé et et Camille Zéhenne
la chronique des films sortis en décembre
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos
et toujours :
"Juste une balle perdue" de Joseph D'anvers
"La séparation" de Sophia de Séguin
"Otages " de Nina Bouraoui
"Sukkwan island" de David Vann

Froggeek's Delight :

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=