Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Explosions in the sky
Trabendo  (Paris)  27 février 2007

Pour sa troisième venue à Paris après deux Guinguette Pirate d’anthologie, Explosions In The Sky s’apprêtait à prendre possession d’une Maroquinerie sévèrement blindée depuis plusieurs semaines. Jusqu’à ce qu’une fermeture administrative de la salle de la rue Boyer vienne semer le trouble et provoquer un déménagement forcé au Trabendo.

L’occasion pour certains retardataires de finalement prendre part aux festivités. Un trio folk français répondant au nom de My Name Is Nobody se charge de la première partie.

Songwriting d’excellente facture mais du genre compliqué à mettre en valeur sur scène. Fort réussi cependant. La première face de Cheap Thrills s’achève à peine qu’Explosions In The Sky fait son apparition.

Munaf Rayani s’approche timidement du micro pour témoigner sa joie de revenir se produire dans la capitale. Dans la langue de Molière s’il vous plaît. On ne le dira jamais assez : la sincérité et la gentillesse de ces jeunes gens s’avère totalement désarmante.

Soixante-cinq minutes plus tard, l’extraordinaire final, sur "The Only Moment We Were Alone", voyant ce même Munaf frapper son instrument sur le sol au milieu du chaos ambiant n’y change (presque) rien : Explosions In The Sky a déçu ce soir. Chacun des membres semble pourtant avoir donné le meilleur de lui-même. D’où une gêne palpable.

Quelques raisons évidentes. Le concert fut bien trop bref. Ecourté, il est vrai, à cause de problèmes techniques survenus en toute fin. Deusio, le volume. En effet, celui-ci n’a jamais décollé d’un niveau ridiculement bas. Un comble pour le Trabendo, une des salles où il fait habituellement bon se faire déchirer les oreilles. Dans ces conditions, même les passages vaguement épiques fonctionnaient difficilement. D’où cette désagréable impression de ne jamais vraiment avoir pénétré dans les morceaux.

Des raisons moins évidentes à présent. En théorie, une setlist mêlant classiques et extraits de All Of A Sudden I Miss Everyone semblait redoutable. Pourtant, éparpillés parmi des classiques tels que "Greet Death" ou "Six Days At The Bottom Of The Ocean", les nouveaux morceaux ont trop souvent fait retomber l’intensité. En effet, "The Birth And Death Of The Day" ou encore "Catastrophe And The Cure" peinaient à atteindre l’efficacité de l’enregistrement studio.

Le bon point à présent. Définitivement, la prestation scénique. Contrairement à la majorité de leurs congénères donnant dans le shoegazing froid, les texans déploient une énergie phénoménale, s’entrechoquant comme animés par une force supérieure, rendant leur show visuellement passionnant …

Sans rancune cependant, mais à charge de revanche en septembre prochain …

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The earth is not a dead cold place de Explosions in the sky
La chronique de l'album All Of A Sudden I Miss Everyone de Explosions in the sky
La chronique de l'album Take care, take care, take care de Explosions in the Sky
Explosions in the sky en concert au Festival Primavera Sound 2008
Explosions in the sky en concert au Festival des Eurockéennes 2017 - Samedi 8 juillet
L'interview de Explosions in the sky (janvier 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Explosions In The Sky
My name is nobody sur Myspace


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 septembre 2019 : du nouveau à l'Horizon

Beaucoup de belles choses en cette rentrée que ce soit sur le plan musical, théâtral, littéraire ou cinématographique. On vous en parle sans plus attendre dans cette nouvelle édition de Froggy's Delight. En route.

Du côté de la musique :

"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre
Nous étions au Check In Party à Guéret et on vous dit tout : Jeudi avec Patti Smith, Prince Miiaou, Jeanne Added...
Vendredi avec Puts Marie, Slaves, Lysistrata, Gogol Bordello...
et le Samedi en compagnie de Deerhunter, Balthazar, Oh Sees...
et toujours :
"Debussy complete piano works" de Aldo Ciccolini
Retour sur la Route du Rock :
Jeudi avec Fontaines DC, Stereolab, Idles, Tame Impala...
Vendredi avec White Fence, 2 many Dj's, Hot Chip ...
Samedi avec Deerhunter, Metronomy, Oktober Lieber...
Toutes les photos par Jasmina sont ici
Pourquoi aller à la rRceci pour le savoir
"Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"We are not your kind" de Slipknot
"Unis vers" de Mathias Lévy
"This is not a safe place" de Ride
"Bulle" de Théo Girard Quartet

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Le Cours classique" au Théâtre du Rond-Point
"Nuit gravement au salut" au Théâtre Lucernaire
"Bar" au Théâtre Essaion
"Melone Blu" au Théâtre 13/Seine
"Strip-tease 419" au Théâtre de Belleville
"Le Mont Analogue" au Théâtre La Reine Blanche
"Comme un roman" au Théâtre Essaion
"Les Carnets d'Albert Camus" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Testament de Vanda" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je ne suis pas Michel Bouquet" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tant qu'il y aura des coquelicots" au Théâtre Essaion
des reprises
"Galilée le mécano" au Théâtre La Reine Blanche
"Le Double" au Théâtre Le Ranelagh
"Huis-Clos" à la Comédie Saint-Michel
"Céline, derniers entretiens" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Racine par la racine" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

dernière ligne droite pour "Paris romantique" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Tu mérites un amour" de Hafsia Herzi
"Music of my life" de Gurinder Chadha
"Une joie secrète" de Jérôme Cassou
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen
et toujours :
"Tempête pour les morts et les vivants" de Charles Bukowski
"Zébu boy" de Aurélie Champagne
"Tous les enfants dispersés" de Beata Umubyeyi Mairesse
"Mon territoire" de Tess Sharpe
"Ici tout est encore possible" de Gianna Molinari
"Dégels" de Julia Phillips
"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=