Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Adam Green
Mains d'Oeuvres  (Saint Ouen)  26 mai 2003

Bien qu’assez éloigné et peu pratique à rallier, les Mains d’Oeuvres de Saint-Ouen s’affirment chaque jour un peu plus comme une des toutes meilleures salles de la capitale, notamment réputée pour accueillir les prestations françaises d’artistes se rangeant sous la bannière antifolk. Et d’antifolk, il est justement question ce soir avec la venue du pape du genre, leader de feu The Moldy Peaches, le génial Adam Green, que l’on découvre vautré sur un siège à l’arrière de la salle avant le concert.

Vu de près, il ne ressemble en fait pas tant que ça à Julian Casablancas. Fidèle à l’esprit d’équipe du mouvement, le New-yorkais n’a pas fait le déplacement seul et a pris soin de mettre dans ses valises deux autres artistes : Stars At My Desk et Labolduc. Le premier (au look vaguement proche de Billy Corgan) délivrera un set seul à la guitare électrique, créant des ambiances malsaines et torturées à mi-chemin entre noisy pop et lo-fi : excellente entame de soirée.

La suite, avec Labolduc, sera, au niveau du style, beaucoup plus proche de ce que le public est venu chercher ce soir, d’où son enthousiasme dûment manifesté. Simplement armé d’une guitare sèche (deux en fait), le jeune barbu canadien commence son show par un titre irrésistiblement crétin en français avant de poursuivre dans la langue de Jack Kerouac dans un style rigoureusement identique. Une trop courte mais rafraîchissante demi-heure de show émaillée de deux reprises hilarantes de "Public Enemy" et de "Corrina Corrina" et ses harmonies vocales dignes de celles de "Dampkring". Le public étant, comme souvent ici, assis à même le sol, favorisant ainsi la communication entre spectateurs et artistes.

Vers 22 heures, le déjà cultissime, Adam Green traverse la foule guitare à la main pour prendre d’assaut la petite scène de Saint-Ouen et attaquer un set essentiellement dévoué aux titres de son nouvel album à paraître dans un mois. Les chansons sont courtes (rarement plus de deux minutes), les paroles géniales (ou bien ridicules, c’est selon les goûts), le Moldy Peach peine un peu à les jouer mais il est touchant de sincérité et c’est là l’essentiel.

Après trois quarts d’heure, il remercie la centaine de personnes (privilégiées) ayant fait le déplacement, pose sa guitare, redescend de la scène pour y revenir une fois arrivé au milieu de la salle, pour un ultime titre. Tout simplement une des meilleures prestations vues cette année même si l’on peu t déplorer sa brièveté.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Friends of mine de Adam Green
La chronique de l'album Jessica de Adam Green
La chronique de l'album Gemstones de Adam Green
La chronique de l'album Jacket full of danger de Adam Green
La chronique de l'album Sixes & Sevens de Adam Green
La chronique de l'album Engine of Paradise de Adam Green
Adam Green en concert à La Cigale (7 juin 2003)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (1er mars 2004)
Adam Green en concert à La Cigale (12 avril 2006)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (24 septembre 2007)
Adam Green en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Adam Green en concert à L'Aéronef (jeudi 11 février 2010)
L'interview de Adam Green (7 juin 2003)
L'interview de Adam Green (mars 2004)
L'interview de Adam Green (7 juin 2005)
L'interview de Adam Green (7 février 2006)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=