Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce So Many Little Sexy Meringues - Nadj - Le Maximum Kouette
Coopérative de Mai  (Clermont Ferrand)  3 mars 2007

Une soirée baptisée "Allez les Filles !" ce samedi 3 Mars à la Coopérative de Mai de Clermont-Ferrand, qui réunissait les jeunes espoirs So Many Little Sexy Meringues, Nadj et le Maximum Kouette. Le tout accompagné de la Dj Dy Dy Die, qui passera tout au long de la soirée d’excellents morceaux rock.

Une soirée qui démarre avec les très jeunes So Many Little Sexy Meringues. Une bien belle promotion pour le deuxième réel concert du groupe, qui va impressionner pendant près de vingt minutes le public attentif de la grande salle de La Coopérative de Mai.

Les mauvaises langues allaient bon train ; mais un son de guitare crampsien, un orge saignant, une voix criarde, une basse efficace et une batterie martelée avec énergie n’en ont fait qu’une bouchée. Certes, les So Many Little Sexy Meringues débutent, mais l’on aura rarement vu une entrée aussi fracassante. Car les tubes sont déjà là : le crispant "Jack's Ripper", l’entêtant "Am I Famous" (qui parle avec humour de la "nouvelle scène rock francaise", Naast et Co.) ou encore le riff tueur de "We Are the Sexy Meringues".

La musique des clermontoises n’est pas encore tout à faite parfaite ; mais est ce bien grave? Ces cinq filles fortes en poignes ont tellement bien compris l’essence même du mot rock "garage" et assimilé leurs collections de vinyles des Sonics et autres Stooges que l’on a envie de dire que l’on s’en fiche complètement.

Puis viens le tour de Nadj, chanteuse/guitariste qui délivre son rock énervé accompagné de son bassiste et son batteur pendant près d’une heure. Et le succès est au rendez-vous.

La jeune femme délivre avec aplomb et sureté son rock sombre, défendant avec beaucoup de rage mais toujours autant de féminité les morceaux de son album sorti en début d’année "". Les riffs tueurs de morceaux comme celui du single "Idée Fixe" prennent toutes leurs ampleurs en live ; le rock lourd de la jolie Nadj s’impose et percute un public hélas peu réactif.

Nadj sait bien s’entourer ; un batteur qui tape sur ses futs de toutes ses forces, des cordes de basse qui vrillent et tremblent avec classe et talent ! Un set concis, carré et énergique qui nous laisse présager de grandes choses pour cette jeune artiste. Que l’on aime ou non, le constat est évident à faire : Nadj fait parti intégrante du paysage rock français, et pour notre plus grand plaisir !

Puis vient le tour de Le Maximum Kouette et son ska/rock festif qui n’amuse qu’une poignée de personnes dans la salle. Depuis 1996, le groupe distille sa musique aux quatres coins de la France, entre festivals et bars.

Même si le groupe joue à la perfection et peut amuser, il est dur d’accrocher avec le Maximum Kouette après la claque sonore que l’on vient de prendre. C’est donc avec un intérêt plus que mitigé que l’on voit défiler les titres tirés des trois albums studio du groupe à majorité composé de filles. Après une heure de musique pas très palpitante, le Maximum Kouette quittent la scène sous les applaudissement de la poignée de spectateurs qui a apprécié le spectacle.

Une soirée éclectique, sans doute un peu trop… Mais au bilan, une confirmation et une révélation, ce n’est pas si mal…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Là de Nadj
Nadj en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mardi)
Nadj en concert à Fête de la Musique 2007 (21 juin 2007)

En savoir plus :

So Many Little Sexy Meringues sur MySpace
Nadj sur MySpace
Le site officiel de Le Maximum Kouette


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=