Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Fatals Picards
Pamplemousse Mécanique  (Label Adone / Warner)  février 2007

Avec leurs textes drôles et incisifs ("celui aux lunettes, c'est le surdoué, il sait écrire son nom sans faute et sait compter / c'est pas mal pour un troisième / il faut savoir s'en contenter / c'est clair qu'un intello pareil il va se faire racketer" in "La sécurité de l'emploi") Les Fatals Picards se positionnent définitivement comme le plus drôle des groupes pop français.

Pamplemousse mécanique fait suite, non seulement à 3 autres albums, mais surtout à une tournée dans toute la France qui lui a apporté un public fidèle. Public fidèle qui logiquement les a propulsé dignes représentants de la France à l'Eurovision. Mais c'est une autre histoire ! Pour l'instant ce sont les 16 titres de ce nouvel album qui nous intéressent. 16 titres toujours aussi drôles (toujours), agaçants (parfois) et qui mettent dans le mille (souvent).

Sur des musiques entraînantes, qui évitent néanmoins l'écueil franchouillard de la musique festive sans queue ni tête, les Fatals Picards n'ont de cesse de placer des bons mots tout en gardant les pieds sur terre et le regard rivé sur la société.

De bien grands mots pour un disque de comiques me direz vous. Certes mais comme ils l'annoncent eux-mêmes "ce n'est pas parce qu'on n'est pas militant que l'on n'a pas de conscience politique". Ainsi si "Bernard Lavilliers" sonne comme un hymne gentillet au célèbre personnage qui "a fait tous les métiers du monde", "La sécurité de l'emploi" ou "Au mariage de Kevin et de ma sœur" font dans le social, l'un traitant des enseignants et l'autre de l'intolérance et du racisme.

Toujours du social sur "La française des jeux", beaucoup moins drôle et à l'histoire pathétique. Et si les Fatals Picards ont un penchant pour l'humour franc, ils savent aussi manier l'humour noir avec délicatesse et fantaisie sur "Les dictateurs". Entre 2 parodies ("Cure Toujours" à la mode gothique ou encore "Monter le pantalon", relecture d'une – trop - célèbre chanson) les Fatals savent faire mouche et on se prend à écouter ces chansons un peu potaches avec le sourire aux lèvres et en secouant la tête.

La dernière piste comte plus de 20 minutes de gags en tout genre, a priori sans grand intérêt mais rappelant de bons souvenirs à qui a déjà vu les Picards en live… A noter quand même la publicité pour Cymballium et les aventures de Dark Vador à la boulangerie…

Sachez aussi que avec "L'amour à la française", les Fatals Picards se retrouvent à défendre la France à l'Eurovision. Titre très pop et un peu différent de leur répertoire habituel qui se retrouvera sur la nouvelle édition de Pamplemousse Mécanique. Alors pour ceux qui ont la version originale, conservez-la précieusement, si le groupe gagne elle va devenir collector !

Et puis si vous n'aimez pas les Fatals Picards vous pouvez faire comme Cali, achetez quand même le disque et calez votre réfrigérateur avec (voir le videoblog des Fatals Picards). De toute façon, il en restera toujours un bon moment de rigolade … des fois.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Septième Ciel des Fatals Picards
La chronique de l'album 14.11.14 de Fatals Picards
La chronique de l'album Fatals Picards Country Club des Fatals Picards
Fatals Picards en concert au Festival en Campagne 2007
Fatals Picards en concert au Fil (vendredi 6 novembre 2009)
Fatals Picards en concert au Festival Foreztival 2010 (6ème édition)
Fatals Picards en concert au Fil (samedi 26 mars 2011)
Fatals Picards en concert au Fil (vendredi 7 décembre 2012)
L'interview des Fatals Picards (14 mars 2007)
L'interview des Fatals Picards (6 novembre 2009)
L'interview des Fatals Picards (vendredi 7 décembre 2012)
L'interview de Fatals Picards (jeudi 16 juin 2016)
L'interview des Fatals Picards (mercredi 15 novembre 2016)

En savoir plus :

Le site officiel de Les Fatals Picards
Le vidéoblog des Fatals Picards


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Les Fatals Picards (15 novembre 2016)


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=