Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stephan Eicher
Elodrado  (Barclay)  avril 2007

Quatre ans après son album Taxi Europa, Stephan Eicher revient aujourd’hui avec un nouvel album : Eldorado.

Le chanteur suisse s’est entouré pour la confection de ce disque (enregistré entre Bruxelles, Berlin et Paris)… Il a fait appel à son compatriote Martin Suter pour les textes des trois chansons en allemand "Weiss nid was es isch" et son piano (Eicher y joue de l’harmonica), la ballade "Charly" et "Zrügg zu mir" clôturant le disque. Pour les titres en français, c’est l'écrivain Philippe Djian qui s’y colle et qui signe également la musique de "Pas déplu".

On note également deux collaborations inattendues : Raphaël Haroche a offert un magnifique "Rendez-vous" à Stephan Eicher. Le titre "Dimanche en décembre" a été écrit et composé par Mickael Furnon des Mickey 3D.

Le disque s’ouvre par une intro au banjo, rejoint par une guitare acoustique et "Confettis" arrive tout en douceur… "Il est tout à fait impensable/il est tout à fait hors de question/Que tu viennes t’asseoir à ma table/Que tu me fasses la conversation". La voix est très calme sur ce titre. J’aime beaucoup la sonorité de la guitare et du banjo.

Vient ensuite mon titre préféré : "Rendez-vous". Un texte typiquement "Raphaëlien" : "Et comme je pense encore à toi/Et pas d’espoir de vents meilleurs/Pourquoi m’as-tu laissé partir ?/Pourquoi m’as-tu laissé là ?/Et le vent sur le chemin/Ne me dis rien, ne me dit rien… ". La musique est peut être moins dépouillée que d’habitude : des guitares et des trompettes et des chœurs s’entremêlent…

Le titre "Dimanche en décembre", écrit et composé par Mickael Furnon ressemble à une mauvaise chanson de Mickey 3d… rien de bien passionnant…

"(I cry at) commercials", marque une rupture avec le début de l’album… Stephan Eicher ne chante pas du tout de la même façon : la musique est beaucoup moins "dense". A noter que c’est le seul texte écrit par le chanteur sur cet album.

"Voyage" reste un peu dans la même tonalité mélancolique. Le rythme est également assez lent. Avec "Solitaires", on repart sur des rythmes plus rapides et une musique plus joyeuse (renforcée par la présence d’instruments à vent sur les refrains). "Je sais d’avance que tu regrettes/Le moindre mot que tu vas dire/Mais tu ne veux pas que je t’arrête/Tu penses que nous devons souffrir".

J’aime également beaucoup la chanson "Pas déplu"… Sûrement en raison du rythme de chant et de sa musique entraînante sur le refrain. Les instruments s’y superposent magnifiquement.

Le disque se finit avec "Zrügg zu mir". Une fin en douceur, un mélange de xylophone, de clavier, de guitare. La voix est très douce. Le texte est plaisant à écouter, même s’il n’est pas facile de comprendre un mot de cette langue !

Au final, un bon album... Personnellement, je préfère les titres les plus rapides. La voix de Stephan Eicher me paraît plus calme que sur ses autres albums. En tout cas, la production et l’enregistrement du disque sont excellents, le son de chaque instrument passe vraiment bien.

Le disque sortira au début en version limitée, agrémentée d’un DVD bonus.

Stephan Eicher est actuellement en tournée en France : Lille le 21 mai, Lyon le 22 mai, Strasbourg le 23 mai, Bordeaux le 25 mai, Aurillac e 26 mai, Rennes le 29 mai pour finir au Bataclan.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Stephan Eicher en concert au Festival Art Rock 2005 (Dimanche)
L'interview de Stephan Eicher (12 juin 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Stephan Eicher


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=