Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce CocoRosie
The Adventures Of The Ghosthorse And Stillborn  (Touch & Go)  avril 2007

Rares sont les formations à susciter autant de débats et de controverses que CocoRosie. Y compris au sein de leurs propres fans. Gage d’une indéniable originalité souvent doublée d’une grande qualité.

Des disques inégaux : l’onirique et magique La Maison De Mon Rêve précédent le classieux mais ampoulé Noah’s Ark. Des prestations en forme de montagnes russes : balbutiante (Guinguette Pirate 2004), ravissante (Route du Rock 2004), ensoleillée (Evreux 2005), ratée (Cigale 2005), pompeuse (Divan du Monde 2005) … ?? (Grand Rex 2007).

En effet, histoire d’éviter toute dépense inutile, mieux valait réserver la primauté du cru Coco Rosie 2007 à leur nouvelle galette : The Adventures Of The Ghosthorse And Stillborn. Précaution d’usage : à ceux que les deux premiers opus ont horripilé, inutile de poursuivre plus en avant la lecture de cette chronique, Ghosthorse And Stillborn conserve la ligne artistique de ses prédécesseurs sans rien perdre de cette volonté d’ouverture.

En intégrant musiques et instruments incongrus à une base folk. Tout d’abord, le groupe réédite ses tentatives d’approche du hip-hop sur les deux premiers titres. Mention spéciale à "Rainbowarriors", lequel devrait devenir le prochain coup de cœur de ces dénicheurs de talents que sont les programmateurs d’Europe 2.

Changement radical de registre avec "Bloody Twins" porté par des envolées lyriques de Sierra, à la limite du supportable. En plage quatre : "Japan", à la fois la plus jouissive et la plus détestable de la douzaine. Paroles engagées niveau collège, refrain de haute volée ("everybody, just hold hands"), porté par le magistral chant saccadé nasillard de Bianca.

Parmi les compositions suivantes, plusieurs n’auraient pas dépareillé sur la La Maison De Mon Rêve : "Sunshine", " Werewolf" ou encore "Animals". Lesquelles auraient incontestablement gagné à rester au stade bricolo folk lo-fi géniale tant la rythmique et le manque d’aspérités de la version finale s’avèrent pénibles.

Tristement, l’écoute des derniers titres s’effectue presque d’une oreille distraite. Dommage pour les collaborations avec Devendra Banhart (à l’écriture sur "Houses") et Antony (au chant sur "Miracle") …

Noah’s Art fut une grande déception. Au point de tourner temporairement le dos aux sœurs Casady. Néanmoins, celui-ci contenait une majorité d’excellents titres - souvent usés sur scène lors de la première tournée d’ailleurs - consciencieusement ruinés par une production trop lisse et propre sur elle.

The Adventures Of The Ghosthorse And Stillborn va plus loin encore. Autant dire que Valgeir Sigurðsson (Björk, Will Oldham) a su sublimer les démos enregistrées par les deux sœurs à Paris pour en faire des morceaux taillés pour radios ou les endroits branchés. Sans compter que seule une bonne moitié des morceaux s’avèrent vraiment réussis ...

En résumé, le nouveau CocoRosie s’avère artistiquement le moins réussi de la nichée. Mais risque néanmoins de connaître un succès public sans précédent. Comme trop souvent, le premier jet reste le meilleur ...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

CocoRosie en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (samedi)
CocoRosie en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
CocoRosie en concert au 106 (28 juin 2007)
CocoRosie en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
CocoRosie en concert à L'Aéronef (mercredi 12 juin 2013)

En savoir plus :

Le site officiel de CocoRosie


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=