Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce CocoRosie
The Adventures Of The Ghosthorse And Stillborn  (Touch & Go)  avril 2007

Rares sont les formations à susciter autant de débats et de controverses que CocoRosie. Y compris au sein de leurs propres fans. Gage d’une indéniable originalité souvent doublée d’une grande qualité.

Des disques inégaux : l’onirique et magique La Maison De Mon Rêve précédent le classieux mais ampoulé Noah’s Ark. Des prestations en forme de montagnes russes : balbutiante (Guinguette Pirate 2004), ravissante (Route du Rock 2004), ensoleillée (Evreux 2005), ratée (Cigale 2005), pompeuse (Divan du Monde 2005) … ?? (Grand Rex 2007).

En effet, histoire d’éviter toute dépense inutile, mieux valait réserver la primauté du cru Coco Rosie 2007 à leur nouvelle galette : The Adventures Of The Ghosthorse And Stillborn. Précaution d’usage : à ceux que les deux premiers opus ont horripilé, inutile de poursuivre plus en avant la lecture de cette chronique, Ghosthorse And Stillborn conserve la ligne artistique de ses prédécesseurs sans rien perdre de cette volonté d’ouverture.

En intégrant musiques et instruments incongrus à une base folk. Tout d’abord, le groupe réédite ses tentatives d’approche du hip-hop sur les deux premiers titres. Mention spéciale à "Rainbowarriors", lequel devrait devenir le prochain coup de cœur de ces dénicheurs de talents que sont les programmateurs d’Europe 2.

Changement radical de registre avec "Bloody Twins" porté par des envolées lyriques de Sierra, à la limite du supportable. En plage quatre : "Japan", à la fois la plus jouissive et la plus détestable de la douzaine. Paroles engagées niveau collège, refrain de haute volée ("everybody, just hold hands"), porté par le magistral chant saccadé nasillard de Bianca.

Parmi les compositions suivantes, plusieurs n’auraient pas dépareillé sur la La Maison De Mon Rêve : "Sunshine", " Werewolf" ou encore "Animals". Lesquelles auraient incontestablement gagné à rester au stade bricolo folk lo-fi géniale tant la rythmique et le manque d’aspérités de la version finale s’avèrent pénibles.

Tristement, l’écoute des derniers titres s’effectue presque d’une oreille distraite. Dommage pour les collaborations avec Devendra Banhart (à l’écriture sur "Houses") et Antony (au chant sur "Miracle") …

Noah’s Art fut une grande déception. Au point de tourner temporairement le dos aux sœurs Casady. Néanmoins, celui-ci contenait une majorité d’excellents titres - souvent usés sur scène lors de la première tournée d’ailleurs - consciencieusement ruinés par une production trop lisse et propre sur elle.

The Adventures Of The Ghosthorse And Stillborn va plus loin encore. Autant dire que Valgeir Sigurðsson (Björk, Will Oldham) a su sublimer les démos enregistrées par les deux sœurs à Paris pour en faire des morceaux taillés pour radios ou les endroits branchés. Sans compter que seule une bonne moitié des morceaux s’avèrent vraiment réussis ...

En résumé, le nouveau CocoRosie s’avère artistiquement le moins réussi de la nichée. Mais risque néanmoins de connaître un succès public sans précédent. Comme trop souvent, le premier jet reste le meilleur ...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

CocoRosie en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (samedi)
CocoRosie en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
CocoRosie en concert au 106 (28 juin 2007)
CocoRosie en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
CocoRosie en concert à L'Aéronef (mercredi 12 juin 2013)

En savoir plus :

Le site officiel de CocoRosie


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=