Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stéphane Pompougnac
Hello Mademoiselle  (Pschent / Wagram)  mai 2007

Rob Garza et Eric Hilton peuvent se vanter de m'avoir fait plonger, il y a 10 ans dans le monde de l'électro façon Djs. En effet, avant Thievery Corporation, je restais bien loin de ce monde de mixes et de dance floor mêlant la house et l'électro, le jazz et le trip hop. Tout cela regroupé sous le terme Lounge par la suite et que l'on appelait à l'époque plus volontiers du down-tempo.

En France, ce fut aussi l'avènement de la French Touch avec tous ses groupes plus ou moins vains ou indispensables, c'est selon, de Air à Saint Germain, de Bob Sinclar à Alex Gopher …

Avec le Lounge arrivèrent aussi sur le marché les fameuses (!?!) compilations Hôtel Costes et toutes ses innombrables pâles copies. Destinées à un public branché fréquentant les adresses hype de la capitale, ces compilations ont vite pris leur envol pour se retrouver au top des ventes, achalandant fortement les rayons des grandes surfaces, envahissant la musique de pubs, d'émissions TV, j'en passe et des pires.

Tout cela pour dire que ces fameuses (?!?) compilations sont pour la plupart mixées par Stéphane Pompougnac, DJ très en vue de ces 10 dernières années et, accessoirement, neveu du non moins célèbre et respecté calembouriste Jean-Marc Pompougnac, dit Pompon, que les plus vieux d'entre nous ont sans doute encore en mémoire.

Chemin faisant et sa notoriété de DJ grandissante, Stéphane Pompougnac se lance donc dans des projets plus personnels et sort en 2003 un premier album Living on the edge. Plusieurs compilations Costes plus tard, revoici donc le Dj de ces dames (oui parce que, en plus, il est beau gosse) avec un deuxième album intitulé … Hello Mademoiselle.

Entouré de nombreuses personnalités de la musique, il s'ouvre vers la pop musique autant qu'il perpétue son savoir faire en matière de dance music. Et c'est là le point fort de cet album.

Ainsi Pompougnac arrive à faire chanter Alain Chamfort à contre-emploi (dans la mesure où l'on sent que la voix se force à ne pas faire du Chamfort) ou encore à reprendre "Here's to you" sans rougir, chanté par Linda Lee Hopkins. Il sait aussi s'entourer de quelques pointures qui parleront aux fans comme le célèbre DJ Charles Schillings.

L'ensemble donne un disque qui est loin d'être déplaisant mais qui reste tout de même relativement dénué d'émotion et d'humanité. Sans aller jusqu'à dire que ce sont des compositions faites au kilomètre de mixes, Hello Mademoiselle reste un bel exercice de style qui plaira forcément aux amateurs des compilations Costes et autres fans de musique lounge en tout genre.

Un album de mélanges, certes mais qui n'est pas encore suffisamment mature pour prétendre atteindre un public aussi varié que celui qu'avaient pu toucher les Thievery Corporation.

Néanmoins, ce Hello mademoiselle est très certainement et de loin l'album le plus abouti et le plus "pop" de Pompougnac qui devrait sérieusement continuer dans cette voix, au risque de perdre un public trop largement acquis à grand coup de marketing dans les sous sols des palaces parisiens !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Night & Day de Stéphane Pompougnac


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=