Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Architecture in Helsinki
Interview  ( Paris)  mai 2007

Rencontre avec Cameron Bird de Architecture in Helsinki

Salut Cameron, alors tu est le chanteur d'Architecture in Helsinki, d'où venez vous ?

Cameron Bird : Melbourne en Australie.

Je n'aime pas trop cette question mais comment avez vous choisi votre nom de groupe ?

Cameron Bird : On a coupé des mots de journaux que l'on a assemblé et ceux là sonnaient bien ensemble. Aucun d'entre nous n'a mis les pieds à Helsinki et je n'y connais rien en architecture.

Alors tu as l'habitude d'envoyer des lettre anonyme ?

Cameron Bird : Non pas du tout (rire)…

Sur scène le mot architecture prend tout son sens, vous semblez mettre les sons ensembles pour en créer un nouveau, le votre ?

Cameron Bird : Absolument, je suis d'accord avec ça.

Sur scène vous jouez tous de plusieurs instruments ? Vous avez l'air d'enfants en récréation, c'est très fun !

Cameron Bird : Personnellement je n'ai pas de connaissance en particulier d'un instrument, j'ai appris moi-même. Je ne peux pas jouer d'un instrument vraiment bien, mais je suis ouvert pour en essayer plusieurs. Je n'ai pas la volonté d'être le meilleur musicien du monde, c'est plus pour l'expérience et le fun.

Tu as une mustang bleu, c'est une guitare au son très particulier, tu joue toujours avec?

Cameron Bird : Oui c'est vrai, je joue avec depuis trois ans et je l'adore. J'avais d'autres guitares mais quand tu trouves un instrument qui te correspond, tu le garde parce que c'est difficile de trouver l'instrument qui te plaît. C'est une mustang de 1965 un série L.

Cette question était pour Kelly mais peut être peux tu y répondre ? A-t-elle pris des cours intensifs de sifflet et de cloche ?

Cameron Bird : (rire) Non, non, non…

Tu parlais de hip hop plus tôt, Kelly rap sur scène ? Ça m'a fait penser à ce groupe Salt & Pepa ?

Cameron Bird : (rire) Elle aimerait vraiment la comparaison, c'est super.

Peux tu me parler du groupe, qui fait quoi ?

Cameron Bird : On joue ensemble depuis cinq ans, certains se connaissent depuis l'école, on est vraiment bien ensemble. Pour la compos, j'amène les texte, un bout de mélodie et les bases de la chanson et on se met au travail tous ensemble.

Peux tu me parler des influence du groupe ?

Cameron Bird : On est amis depuis un moment et nous venons tous d'univers musicaux différents, donc nous avons pleins d'influences différentes. Nous écoutons toute sorte de chose comme de la musique Caraïbienne, des chansons folk, du hip hop, de l'éléctro…

Quel est le premier cd que tu as acheté ?

Cameron Bird : Le premier album que j'ai, eu est une compilation que l'on m'a offert pour Noël, quand j'avais six ans. C'était une cassette des Beach Boys.

ET le dernier ?

Cameron Bird : LCD soundsystem.

Y a-t-il de la musique française que tu écoutes ?

Cameron Bird : Oui, j'adore la musique française, Brigitte Fontaine ses premier albums dans les années soixante dix et aussi Jacques Higelin.

Y a t'il un mot français que tu aimes bien?

Cameron Bird : (rire), Mon français est terrible mais disons que mon mot préféré est "saucisson".

Vous vous êtes bien amusés à la Flèche d'or ?

Cameron Bird : On a passé vraiment un super bon moment, le public était vraiment plein d'énergies positives.

Dernière question, avez vous un MySpace, qui le tient et qu'en pensez vous?

Cameron Bird : Fin 2005 on n'avait pas de page MySpace et à Phœnix Arizona on a rencontré un gars qui nous a dit : "Il faut absolument en avoir une." Il nous a proposé de nous la faire et de la tenir, mais on y va régulièrement. MySpace c'est incroyable, ça permet d'aller écouter des tas de groupes et de les connaître un peu, de leur parler même. Ca va sûrement changer la musique.

Un dernier mot ?

Cameron Bird : (rire) Je ne suis pas assez intelligent !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album In case we die de Architecture in Helsinki
Architecture in Helsinki parmi une sélection de singles (juillet 2007)
Architecture in Helsinki en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)

En savoir plus :

Le site officiel de Architecture in Helsinki

Crédits photos : Maya (Plus de photos sur Taste of Indie)


Tétard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=