Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Daphné
Carmin  (Dièse / V 2)  mai 2007

Passé complètement à côté du premier disque de Daphné, L'Emeraude, je découvre avec délectation son second baptisé Carmin. Un p'tit buzz entoure cet album et son auteur. Y'aurait-il du nouveau à se mettre sous la dent au pays de la scène française ? Du refroidi, du réchauffé ou de la cuisine nouvelle ?

Après l'écoute de Carmin, il paraît évident qu’il est question ici d’une nouvelle étoile de la gastronomie musicale, une artiste qui manie avec art et délicatesse l'association des différents ingrédients.

Les textes sont magnifiquement ciselés, les musiques de véritables écrins pour les premiers. Daphné donne le ton dès l'ouverture de l'album avec "Musicamor" et son splendide riff de piano. La jeune artiste ne se cantonne pas à un seul registre musical ou vocal, une des forces de l'album vient de là. Sa voix est tour à tour grave, de velours, sur le fil ou perchée. Daphné est la synthèse parfaite des atouts majeurs de la chanson française. Sa voix fait parfois écho à Camille, Keren Ann voire Jane Birkin, mais elle n'est pour autant pas déflorée tant la touche personnelle est indéniable.

Des purs moments de féeries égrainent Carmin tel le somptueux "Abracadabra" et ses envolées bjorkienne. Sans tomber dans la simple copie de ses aînées, Daphné se révèle être une des plus belles révélations de l'année. La suite n'est pas mal non plus. Avec "Déclaration à celui", on se réjouit d'avoir trouvé la petite soeur française de Pierre Lapointe. Comme son confrère d'outre-Atlantique, elle allie à la perfection des textes d'une incroyable poésie à des arrangements musicaux d'une richesse simple et d'une mélancolie joyeuse.

"Mourir d'un oeil" est une des ces chansons belles à en pleurer ou à donner la chaire de poule. Que dire de plus tant cette chanson impose le silence. Le ton sait également se faire plus léger avec "Le petite navire", carrefour musical du classique et de l'électro ou plus folk comme sur "Penny Peggy" au style épuré (guitare / voix).

Vraiment Carmen est un album qu'on n'a pas envie de lâcher à court terme et dont on devine déjà l'importance à long terme. A mes yeux (et à mes oreilles), Daphné vient seconder remarquablement Pierre Lapointe au pays des artistes enchanteurs. Textes sublimes et poétiques, musiques précieuses sans être pompeuses, voici la recette parfaite de cette délicieuse galette.

Cela semble simple à condition d'avoir le coup de main et ce petit truc en plus qui transforme le bon en succulent et qui laisse ce petit goût de plaisir dans la bouche. A vous de goûter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'émeraude de Daphné
La chronique de l'album Treize chansons de Barbara de Daphné
La chronique de l'album Iris Extatis de Daphné
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Mythos 2005
Daphné en concert au Café de la Danse (30 avril 2005)
Daphné en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Daphné en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Daphné en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - samedi

En savoir plus :

Daphné sur MySpace


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=