Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Black Rebel Motorcycle Club
Elysée Montmartre  (Paris)  23 novembre 2003

Quelques semaines après les potes des Warlocks et un Nouveau Casino blindé en août, revoilà Black Rebel Motorcycle Club à Paris dans sa plus grande salle jusqu’à présent, l’Elysée Montmartre, fort heureusement autrement plus remplie que la veille pour Ryan Adams.

On se réchauffe ce soir les oreilles au son de British Hawaii d'abord, formation française, puis de Fireside, gentille formation suédoise, rien de bien original ni de transcendant, mais rien de franchement désagréable non plus : on passe le temps en attendant mieux.

Dès l’arrivée du trio, le public se réveille faisant un triomphe aux californiens, lesquels envoient la purée sur un destructeur "Spread Your Love" . Fin du concert soixante-quinze minutes plus tard avec "Whatever Happened To My Rock’n Roll".

Entre temps, le public aura pu apprécier un groupe en pleine évolution, suite à la publication de "Take Them On, On Your Own" l’été dernier, confronté à une audience différente : finis les trips collectifs sous éclairages monochromes, les kids veulent de la satisfaction, n’hésitant pas à montrer leur enthousiasme débordant sur "Love Burns" ou le récent "Stop" . Les lumières se font plus envahissantes, les projections sur la bannière à l’effigie du groupe à l’arrière de la scène, trahissent un changement témoignant d’un nouveau statut, qui comme Interpol dans le même lieu, sera parfaitement géré, le spectacle s’avérant immédiatement jouissif tout en conservant son côté envoûtant avec un peu de recul.

Le rappel sera quant à lui plus proche des anciennes (!) prestations du groupe, trois titres (dont bien-sûr "Red Eyes And Tears" ), on laisse tourner le compteur et le chaos envahit la salle. Toujours très classe.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Stop EP de Black rebel motorcycle club
La chronique de l'album Take Them On, On Your Own de Black rebel motorcycle club
La chronique de l'album Howl de Black Rebel Motorcycle Club
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Black Rebel Motorcycle Club en concert à l'Elysée Montmartre (2 novembre 2005)
Black Rebel Motorcycle Club en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Black Rebel Motorcycle Club en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Black Rebel Motorcycle Club en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi
Black Rebel Motorcycle Club en concert au Festival Rock en Seine 2013 (samedi 24 août 2013)
Black Rebel Motorcycle Club en concert au Festival Beauregard #10 (édition 2018) - Samedi 7 juillet
L'interview de Black Rebel Motorcycle Club (juillet 2005)
BRMC en concert au Festival de Reading 2003


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=