Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Primavera Sound 2007 (jeudi)
Herman Dune - Dirty Three - Melvins - Slint plays Spiderland - The Smashing Pumpkins - Mike Patton - Fennesz - The White Stripes  (Barcelone)  31 mai 2007

Arrivés sur le site pour le concert d'Herman Dune en prenant tranquillement nos marques sur le lieu qui a légèrement changé son organisation par rapport à l'an dernier.

Le concert prend bizarrement place sur la grande scène du festival, alors que le public est encore clairsemé pour un jour ouvré et un horaire matinal pour les hispaniques.

Reste que la troupe (sans Turner Cody, contrairement à la tournée française de printemps) réussit à convaincre le public à mesure que le concert se déroule, emmené au départ par un noyau de fans assidus aux premiers rangs.

 

Changement de scène pour voir les australiens de Dirty Three interpréter leur Ocean Songs dans le cadre des concerts Don't Look Back initiés par All Tomorrow's Parties avec lequel le Primavera Sound Festival s'est associé cette année et lui a dédié une scène.

Faute de temps, Warren Ellis doit malheureusement écourter le récital, totalement habité dans son interprétation et les envolées du groupe.

Pour suivre, la grande scène voit les Melvins présenter leur Houdini. C'est fort, c'est très fort, et ma présence ne sera que momentanée.

 

Troisième concert à la suite pour la série des concerts Don't Look Back : Slint plays Spiderland.

En 2005 je rejoignais la Cartonnerie de Reims pour leur unique concert en France pour leur reformation et je croyais l'évènement unique. Les revoilà devant moi, deux ans après pour interpréter leur album séminal.

Tant en 2005 que lors des concerts précédent le festival, les reviews étaient mitigées, présentant un groupe autiste, ne montrant aucun enthousiasme sur scène. Je n'ai jamais compris cette critique.

Cet album est sombre et tendu, comment peut on s'attendre à une démonstration d'amabilités de la part d'un groupe qui ne peut que se retrancher derrière son chef d'oeuvre ? Comment Slint pourrait interrompre un concert et interrompre la magie du concept (oui , ok, je suis fan) ?

Il demeure que si le cadre est agréable : face à la mer avec la douce chaleur de la soirée espagnole, le groupe aurait sans doute gagné à pouvoir être apprécié à l'Auditorium, confortablement installés et avec une acoustique encore plus soignée.

Le concert montre cependant un Brian McMahan plus impliqué qu'en 2005, et David Pajo à la guitare sait parfaitement sonner "Breadcrumb Trail" ou "Washer". Un exercice difficile parfaitement réussi.

Une bonne partie de la foule s'est déjà regroupée pendant ce temps devant la grande scène pour les Smashing Pumpkins.

Je dois dire que je ne suis pas grand fan du groupe, le personnage Billy Corgan m'étant relativement antipathique. L'arrivée du groupe confirme mes craintes : le groupe arrive costumé de blanc et débute le concert avec un light show loin de la simplicité d'un simple groupe de rock.

Présentant peu de nouveaux morceaux mais surtout des tubes "Zero", "Bullet With Butterfly Wings" ou "Today", le groupe fait mouche auprès du public mais je préfère m'éloigner pour me reposer quelque peu les oreilles.

Me reposer avec Mike Patton et Fennesz ?

Oui. Patton derrière un notebook, presque léthargique contrairement à ses autres projets, accompagnant par le sample et sa voix un Fennesz semblable à lui même.

Je dois dire que rétrospectivement la touche amenée par Patton me semble presque inutile, mais la prestation ambient de Fennesz se suffit à elle même. Un très bon moment ambient.

Retour à la scène Rockdelux qui revêt un habillage rouge et blanc pour accueillir les White Stripes. J'ai toujours été assez circonspect sur le groupe et je préfère les formations desquelles le couple s'est nourri. Jack en fera des tonnes à la guitare, s'extrayant du format originel des morceaux.

Pour moi cela ne passe pas, mais c'est un gros succès pour conclure cette première journée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Les concerts du vendredi à Primavera Sound 2007
Les concerts du samedi à Primavera Sound 2007

La chronique de l'album Mash Concrete metal mushroom. de Herman Düne
La chronique de l'album Giant de Herman Düne
La chronique de l'album Mariage à Mendoza de Herman Dune
Herman Düne en concert au Festival Antifolk 2003
Herman Düne en concert au Festival Antifolk 2003 - 2ème
Herman Düne en concert au Festival Mo'Fo 2003
Herman Düne en concert à Pizzeria du Soleil (2 février 2004)
Herman Düne en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Herman Düne en concert au Trabendo (26 novembre 2005)
Herman Düne en concert à La Cigale (4 novembre 2006)
Herman Düne en concert à Angers (22 novembre 2006)
Herman Düne en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Herman Düne en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Herman Düne en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (samedi)
Herman Düne en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Herman Düne en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Herman Düne en concert au Fil (9 avril 2009)
Herman Düne en concert à La Vapeur (15 avril 2009)
Herman Düne en concert au Festival Furia Sound 2009
Herman Düne en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2010 (samedi 27)
Herman Düne en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
Herman Düne en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
Herman Düne en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Herman Düne en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
Herman Düne en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012)
Herman Düne en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012) - Dimanche 16 septembre
L'interview de Herman Düne (2 novembre 2006)
La conférence de presse de Herman Düne (15 août 2007)
La chronique de l'album She has no string Buffalo de Dirty Three
Dirty Three en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver
La chronique de l'album Nude with boots de Melvins
Melvins en concert au Festival All Tomorrow's Parties
Melvins en concert à La Poudrière (29 septembre 2008)
La chronique de l'album Spiderland de Slint
Articles : Cortez The Killer - Jay Mascis - Grace Potter & Joe Satriani - Build to Spill - Slint - Neil Young
Slint en concert au Bataclan (24 mai 2007)
Smashing Pumpkins en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Smashing Pumpkins en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Smashing Pumpkins en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Vendredi
La chronique de l'album Corpse Flower de Mike Patton & Jean-Claude Vannier
La chronique de l'album Elephant de The White Stripes
La chronique de l'album Get behind me Satan de The White Stripes
The White Stripes en concert à l'Olympia (22 mai 2003)
The White Stripes en concert au Zenith (1er février 2004)
The White Stripes en concert au Festival Rock en Seine 2004

En savoir plus :

Le site officiel de Herman Dune
Le site officiel de The Melvins
Le site officiel de Slint

Crédits photos : Laurent Baillet (Plus de photos sur Taste of Indie)


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=