Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Katel - Nadj - Stuck in the sound - Kaolin
Fête de la Musique 2007  ( Paris)  21 juin 2007

C’est sous un ciel radieux qu’a eu lieu cette nouvelle édition de la Fête de la Musique 2007.

Organisée par l’association le FAIR qui pour sa 17ème année d’existence nous a une fois de plus proposé un plateau de choix. Priorité aux jeunes artistes français, comme toujours pour le FAIR ; Katel, Stuck in the sound, Nadj et Kaolin. Belle programmation qui a attirée un public très large amassé très tôt devant la grande scène de Denfert-Rochereau.

Katel ouvre la voie, en formation quatuor.

Toute de noir vêtus, jaguar et ampli orange, cette formation est une belle révélation pour de nombreuses personnes certainement venues pour Kaolin ou Stuck in the sound.

Nous avions déjà croisé Katel, guitare/voix notamment en première partie de BABX mais aidé par un trio rock puissant, ses compositions prennent une nouvelle dimension.

Bien que les textes, en français, soient l’atout majeur chez Katel, le groupe met vraiment en valeur son rock doux-amer grâce à son énergie.

Katel se la joue encore quelques fois en solo avec des intro un peu longues mais qui toute fois mettent en avant les textes rageurs et poétiques de cette auteur-compositeur et interprète.

"La" reprise de "Denfert" cette année, après Déportivo et "Les bières aujourd’hui s’ouvrent manuellement" de Miossec en 2005 est venue d’eux. Nous avons eu droit à une superbe reprise de "Human behaviour" de Bjork. Titre évidemment très difficile à interpréter (c’est du Bjork !) mais pour le coup parfaitement ré-interprété avec beaucoup de personnalité. Cette belle performance clôtura le set du groupe qui laissa la place à Nadj.

Robe orange pour Nadj, peut être la couleur de la soirée après les amplis ou les apéritifs du partenaire de cette Fête de la Musique 2007, bref, Nadj, sexy et rock’n roll monte sur scène accompagnée de  son guitariste/bassiste et son batteur à la pelle magique !

La télécaster et surtout l’attitude de la demoiselle nous évoquent Pj Harvey mais c’est très vite que les préjugés tombent quand, dès les premières notes, Nadj s’impose grâce à son énergie punk et sa voix rauque.

Disto de rigueur, Nadj met tout le monde d’accord grâce à des textes en français crus et chauds, rien de mieux pour réveiller et exciter le public prêt à pogoter dans la joie et la bonne humeur.

Nadj est hargneuse, rageuse mais peut aussi vous faire l’amour avant d’interpréter à nouveau un titre plus rock’n roll que le précédent. Une chanson en anglais, plus bluesy vient colorer le set du trio.

Et la pelle, oui la pelle, outil de jardinage devient cymbale pour Xav Bray, batteur du groupe.

Ce fût donc une prestation particulièrement endiablée et originale que nous a servi le groupe. Le trio est à découvrir aux Francofolies de la Rochelle et en tournée un peu partout en France.

Les très attendus Stuck in the sound font leur entrée sur scène en troisième position. Capuche de rigueur pour José Reis Fontao chanteur du groupe qui a cartonné cette année avec son album Nevermind the living dead.

Ces quatre parisiens n’ont pas que l’allure des meilleures formations pop-rock outre-Manche mais aussi le talent.

Son très 80’s, les guitares nous rappellent pas mal les Cure mais, même si il n’y a parfois pas grand-chose de nouveau dans cette vague popeuse from France, on est obligé d’admettre que ça remue, c’est efficace et bien fait !

Un set parfaitement carré donc, la machine à tubes est bien rodée et tient bien la scène.

José Reis, rockeur à l’électro-acoustique enflamme la foule avec ses pas de danse. Le groupe est heureux d’être là et reconnaissant de jouer devant autant de monde.

L’avenir du groupe est plutôt doré avec notamment d’excellentes scènes à venir comme les Eurock, Solidays, les Vieilles Charrues et le Paléo festival.

Tête d’affiche ce soir là, Kaolin était plutôt très attendu. Après le carton du titre "Partons vite" les fans et les curieux étaient venus en nombre.

Quatuor montluçonnais avec la particularité d’avoir un chanteur/bassiste (Motörhead, les Stranglers, bref, je m’égare).

Le groupe débute son set avec son nouveau titre phare à découvrir sur toutes les ondes "Je reviens". Les textes en français et la musique plutôt pop ou folk sucré font leur effet.

La petite surprise vient au 3ème ou 4ème morceau, chanté par le guitariste, encore un live dans la soirée qui nous rappela les Cure. Guillaume Cantillon dédicaça une chanson à Ingrid Betancourt dont un concert de soutien était organisé ce soir là à l’Elysée Montmartre.

Kaolin sait se faire atmosphérique, presque planant sur certains titres. Petite chorégraphie prévue sur "Partons vite", ils se font désirer, presque attendre mais finalement la mise en scène tombe à l’eau à cause d’un problème technique.

Faux départ pour Kaolin mais tout revient en ordre très vite et le public se met à chanter en cœur.

Le public adhère, est ravi, la mayonnaise prend et le groupe déversera sa pop sur les meilleurs festivals français tout l’été.

L’énergie et le rock furent donc au rendez-vous pour cette 26ème fête de la musique. En espérant que le public soit toujours aussi présent, respectueux et rock’n roll pour les prochaines éditions !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Raides à la ville de Katel
Une 2ème chronique de l'album Raides à la ville de Katel
La chronique de l'album Decorum de Katel
Une 2ème chronique de l'album Decorum de Katel
La chronique de l'album Elégie de Katel
Katel en concert au Point Ephémère (15 février 2007)
Katel en concert à La Maroquinerie (dimanche 24 octobre 2010)
Katel en concert à Trois Baudets (mardi 26 janvier 2016)
La chronique de l'album Là de Nadj
Nadj en concert à Coopérative de Mai (3 mars 2007)
Nadj en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mardi)
La chronique de l'album Shoegazing Kids de Stuck in the Sound
Stuck in the sound parmi une sélection de singles (septembre 2011)
La chronique de l'album Pursuit de Stuck in the Sound
La chronique de l'album Billy Believe de Stuck in the Sound
Stuck in the sound en concert au Café de la Plage (1er février 2005)
Stuck in the sound en concert à La Maroquinerie (15 décembre 2005)
Stuck in the sound en concert au Bataclan (mai 2009)
Stuck in the sound en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Stuck in the sound en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Stuck in the sound en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Stuck in the sound en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Stuck in the sound en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi
Stuck in the sound en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi - 2ème
Stuck in the sound en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
Stuck in the sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
Stuck in the sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
L'interview de Stuck in the Sound (vendredi 22 mars 2019)
La chronique de l'album De retour dans nos criques de Kaolin
La chronique de l'album eponyme de Kaolin
Kaolin en concert au Festival Europavox 2007
Kaolin en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)
L'interview de Kaolin (25 août 2010)

En savoir plus :

Le site officiel de Katel
Nadj sur MySpace
Le site officiel de Stuck in the sound
Le site officiel de Kaolin

Crédits photos : Fabrice (Plus de photos sur Taste of Indie)


Virgen         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Katel (11 juillet 2008)
Kaolin (25 août 2010)


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=