Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Art Brut
Trabendo  ( Paris)  20 juin 2007

Aaaaaah Art Brut en concert ! C’est toujours une grande fête !

L’arrivée au Trabendo se fait d’ailleurs avec une certaine avance, l’excitation étant trop forte. Sur le parking, Eddie Argos discute pépère avec une fan, le cardigan nonchalamment porté, laissant apparaître une chemise terne, chemise qui subira d’ailleurs très prochainement les assauts de transpiration de son célèbre propriétaire.

A l’intérieur, c’est devant une salle très peu remplie que les lillois de Sexy Earthquake in Kobe commencent leur show. Les 3 garçons n’ont pas échappé à l’influence des récents Klaxons ou Justice et nous sortent une version foutraque et bruitiste de ce qu’aurait pu enfanter ces 2 références, dans le cas d’un coït préalable bien sûr.

Un public plus fourni fait maintenant face à la scène du Trabendo. Art Brut, royal, s’empare de la scène et balance "Pump Up The Volume" extrait du nouvel album Its A Bit Complicated sorti le 25 juin.

Histoire de chauffer la salle, qui pour le moment reste relativement médusée, Art Brut enchaîne plusieurs titres du premier album, "Bad Weekend", "Bang Bang Rock And Roll", "Modern Art". Eddie s’octroie une petite virée dans la fosse, ayant pour effet immédiat l’affolement des foules.

Art Brut alterne ensuite, extraits du nouvel opus et gros tubes éprouvés "St Pauli" et son refrain allemand Punk Rock ist nicht tot, "Rusted Gun Of Milan", "Late Sunday Evening", "18000 Lira", cette alternance conservant le public dans une certaine retenue.

L’explosion intervient enfin avec "My Little Brother". A ce moment les hostilités, autant que les pogos, sont lancés. La foule laisse enfin éclater sa joie d’être là, face à Eddie, face à Art Brut. Les refrains sont repris en chœur sur "Emily Kane" et "Nag Nag Nag Nag", Mister Argos n’oubliant pas de gratifier au passage le public de ses désormais célèbres interventions drolatiques.

Art Brut profite du rappel pour envoyer son nouveau gros tube qui porte parfaitement son nom, "Direct Hit". Suit en guise de bouquet final, un medley de "Good Weekekend" et de "Formed A Band" retournant une ultime fois la salle, avant l’allumage des lumières.

Une prestation d’Art Brut comme à l’accoutumé, extrêmement efficace et jouissive, malheureusement cette fois encore, beaucoup trop courte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
La chronique de l'album Brilliant ! Tragic ! de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Nouveau Casino (25 mai 2009)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Art Brut


Syx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=