Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Happy Mondays
Uncle Dysfunktional  (Sequel / PIAS)  juillet 2007

La bande à Shaun Ryder n'avait plus fait parler d'elle depuis si longtemps que même les nouveaux groupes anglais ont oublié de copier leur style. Trop caractéristique peut-être pour se faire vampiriser facilement.

C'est que les branleurs de Manchester ont tout de même sacrément marqué leur époque, bénie, du début des années 90 notamment avec le mythique album Pills 'n' Thrills and Bellyaches.

Depuis, tout est parti en vrille chez les Happy Mondays. La gloire leur a fait péter les plombs bien avant les exploits médiatiques du bambin Doherty. En vrac, les Mondays plus trop happy se sont barré aux Caraibes pour enregistrer un album qui s'est soldé par un max de défonce, un bras gangréné et une grande claque dans la gueule quand il a fallu revenir à la réalité. Quelques tentatives solo plus tard, les Happy Mondays reviennent donc foutre le bordel sur nos platines.

Et ça démarre sur les chapeaux de roues avec 2 titres totalement dans la veine Manchester de l'époque. La voix de salle gosse de Shaun, les maracas de Bez, les rythmes nonchalants et ultra dansants de la batterie et bien sur les textes complètement stupides à faire passer New Order pour des thésards en philo ("now that i'm naked i'm a lady... It s good to press my tits against the floor"... Et ouais !)...

Si ces deux premiers titres font un peu office de résumé des épisodes précédents, l'ensemble du disque est quand même assez inégal et comporte quelques longueurs. Notamment quand Shaun tente d'imiter Shane ... Mac Gowan, autre célèbre braillard que la vie a laissé en piteux état, sur "In the blood".

Pas beaucoup plus convaincant sur "Deviants" qui en fait des tonnes et que l'on croirait presque taillé pour faire danser des bimbos en maillot sur des capots de grosses autos plutôt que pour ressusciter le mythique dance club de Manchester, l'Hacienda. "Andy Warhole on the dance floor" prend un peu le même chemin un rien putassier.

"Rats with wings" verse à fond dans le registre bad boys, tellement d'ailleurs que cela en devient une parodie rigolote. Les Happy Mondays en font trop décidément mais c'est sans doute cela qui les rend sympathiques tout en donnant très envie de leur mettre quelques claques quand même !

Au final, qu'on le veuille ou non, on se surprendra à taper du pied sur le joyeux foutoir de "Country disco" et on restera persuadé que "Jellybean" est le tube de l'été.

Quoi de mieux d'ailleurs pour caractériser les Mondays et leur mélange redoutable de pop et de dance musique à qui ne les connaitrait pas encore. Colorés, mous, sucrés et ultra chimiques mais bons à s'en faire péter la panse... Mais juré, on n'en mangera plus ... Jusqu'à la prochaine occasion.

Il n'empêche que les Happy Mondays possèdent encore un joli capital sympathie et à défaut d'être indémodable, les lascars de Manchester semblent bien immortels... Ca reste encore une bonne nouvelle... Tant que l'on n'écoute pas forcément tout l'album d'un seul coup !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Happy Mondays en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Happy Mondays en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Happy Mondays en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Happy Mondays en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007 - 2ème

En savoir plus :

Le site officiel de Happy Mondays


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
"Un amour impossible" de Catherine Corsini
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=