Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Happy Mondays
Uncle Dysfunktional  (Sequel / PIAS)  juillet 2007

La bande à Shaun Ryder n'avait plus fait parler d'elle depuis si longtemps que même les nouveaux groupes anglais ont oublié de copier leur style. Trop caractéristique peut-être pour se faire vampiriser facilement.

C'est que les branleurs de Manchester ont tout de même sacrément marqué leur époque, bénie, du début des années 90 notamment avec le mythique album Pills 'n' Thrills and Bellyaches.

Depuis, tout est parti en vrille chez les Happy Mondays. La gloire leur a fait péter les plombs bien avant les exploits médiatiques du bambin Doherty. En vrac, les Mondays plus trop happy se sont barré aux Caraibes pour enregistrer un album qui s'est soldé par un max de défonce, un bras gangréné et une grande claque dans la gueule quand il a fallu revenir à la réalité. Quelques tentatives solo plus tard, les Happy Mondays reviennent donc foutre le bordel sur nos platines.

Et ça démarre sur les chapeaux de roues avec 2 titres totalement dans la veine Manchester de l'époque. La voix de salle gosse de Shaun, les maracas de Bez, les rythmes nonchalants et ultra dansants de la batterie et bien sur les textes complètement stupides à faire passer New Order pour des thésards en philo ("now that i'm naked i'm a lady... It s good to press my tits against the floor"... Et ouais !)...

Si ces deux premiers titres font un peu office de résumé des épisodes précédents, l'ensemble du disque est quand même assez inégal et comporte quelques longueurs. Notamment quand Shaun tente d'imiter Shane ... Mac Gowan, autre célèbre braillard que la vie a laissé en piteux état, sur "In the blood".

Pas beaucoup plus convaincant sur "Deviants" qui en fait des tonnes et que l'on croirait presque taillé pour faire danser des bimbos en maillot sur des capots de grosses autos plutôt que pour ressusciter le mythique dance club de Manchester, l'Hacienda. "Andy Warhole on the dance floor" prend un peu le même chemin un rien putassier.

"Rats with wings" verse à fond dans le registre bad boys, tellement d'ailleurs que cela en devient une parodie rigolote. Les Happy Mondays en font trop décidément mais c'est sans doute cela qui les rend sympathiques tout en donnant très envie de leur mettre quelques claques quand même !

Au final, qu'on le veuille ou non, on se surprendra à taper du pied sur le joyeux foutoir de "Country disco" et on restera persuadé que "Jellybean" est le tube de l'été.

Quoi de mieux d'ailleurs pour caractériser les Mondays et leur mélange redoutable de pop et de dance musique à qui ne les connaitrait pas encore. Colorés, mous, sucrés et ultra chimiques mais bons à s'en faire péter la panse... Mais juré, on n'en mangera plus ... Jusqu'à la prochaine occasion.

Il n'empêche que les Happy Mondays possèdent encore un joli capital sympathie et à défaut d'être indémodable, les lascars de Manchester semblent bien immortels... Ca reste encore une bonne nouvelle... Tant que l'on n'écoute pas forcément tout l'album d'un seul coup !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Happy Mondays en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Happy Mondays en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Happy Mondays en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Happy Mondays en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007 - 2ème

En savoir plus :

Le site officiel de Happy Mondays


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=