Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vic Chesnutt
North Star Deserter  (Constellation / Southern Records)  août 2007

A toi que les louanges sur Vic Chesnutt ont toujours laissé de marbre. A toi que Vic Chesnutt a toujours profondément exaspéré. A toi qui l’avait trouvé d’un ennui mortel sur scène. Egalement doté d’un humour particulièrement douteux …

Oui, c’est à toi que cette chronique s’adresse en priorité, inutile en effet de prêcher les convaincus. A toi donc, car ton jugement pourrait s’inverser tant son nouvel opus North Star Deserter marque un tournant décisif dans sa carrière.

Animé depuis toujours par un remarquable esprit d’ouverture (Fly Pan Am, Lullabye Arkestra, Carla Bozulich …), le mythique label canadien Constellation a choisi de donner vie au projet initié par Jem Cohen, cinéaste new-yorkais compagnon de longue date de Vic Chesnutt. A savoir enregistrer le nouvel album de celui-ci au studio Hotel2Tango de Montréal avec la crème des musiciens du label.

Le casting démentiel laisse pantois : Thee Silver Mt. Zion en backing band. Et côté invités : Eric et Geneviève de Hangedup, Chad et Kate de Frankie Sparo, Bruce Cawdron de GYBE ainsi que l’inénarrable Guy Picciotto de Fugazi.

Histoire d’assurer la continuité avec les précédentes réalisations, le disque débute par une de ces splendides balades dont Vic a le secret ("Warm"). Pourtant dès le morceau suivant - "Glossolalia" - le projet s’écarte des sentiers battus folk pour aboutir à un de ces élans si caractéristiques de Thee Silver Mt. Zion. Le cadre se voit enfin posé.

Recette identique à l’avantage de Vic dans la foulée sur le très rock et intense "Everything I Say". Premières impressions à ce stade : la collaboration fonctionne au-delà des plus folles espérances tant les incroyables montées, les chœurs d’Efrim et ses amis mettent en valeur sans les dénaturer les compositions de Vic Chesnutt. Comme pour les présenter dans leur plus majestueux écrin. Plus loin, les orchestrations se font plus discrètes, lancinantes et malsaines parties de violons sur "Rustic City Fathers" ou sur cette poignante reprise de "Fodder On Her Wings" de Nina Simone.

Avant d’atteindre leur apogée sur les épiques "Splendid" ou "Debriefing" et ses rythmiques répétitives noyées sous un déluge de larsen. A tel point que les rôles semblent s’inverser et Vic Chesnutt donner l’impression d’épauler les musiciens de Constellation.

Que les fans du Vic songwriter se rassurent néanmoins, ces larges plages instrumentales sont entrecoupées de titres intimistes et fort réussis : "Wallace Stevens", "Over" ou l’incroyable "You Are Never Alone" ; le disque s’achevant comme il avait débuté sur une déchirante balade en solo : "Rattle".

Durant ces cinquante sept minutes, l’évidence crève les yeux. North Star Deserter s’élève plus haut que toutes les autres productions de l’américain. Une sorte de classique instantané pour les fans. Une porte d’entrée idéale à son univers pour les néophytes. Et enfin, un des disques les plus accessibles du catalogue de Constellation.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Silver Lake de Vic Chesnutt
La chronique de l'album At the Cut de Vic Chesnutt
Vic Chesnutt en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver

En savoir plus :

Le site officiel de Vic Chesnutt


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=