Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Vic Chesnutt
North Star Deserter  (Constellation / Southern Records)  août 2007

A toi que les louanges sur Vic Chesnutt ont toujours laissé de marbre. A toi que Vic Chesnutt a toujours profondément exaspéré. A toi qui l’avait trouvé d’un ennui mortel sur scène. Egalement doté d’un humour particulièrement douteux …

Oui, c’est à toi que cette chronique s’adresse en priorité, inutile en effet de prêcher les convaincus. A toi donc, car ton jugement pourrait s’inverser tant son nouvel opus North Star Deserter marque un tournant décisif dans sa carrière.

Animé depuis toujours par un remarquable esprit d’ouverture (Fly Pan Am, Lullabye Arkestra, Carla Bozulich …), le mythique label canadien Constellation a choisi de donner vie au projet initié par Jem Cohen, cinéaste new-yorkais compagnon de longue date de Vic Chesnutt. A savoir enregistrer le nouvel album de celui-ci au studio Hotel2Tango de Montréal avec la crème des musiciens du label.

Le casting démentiel laisse pantois : Thee Silver Mt. Zion en backing band. Et côté invités : Eric et Geneviève de Hangedup, Chad et Kate de Frankie Sparo, Bruce Cawdron de GYBE ainsi que l’inénarrable Guy Picciotto de Fugazi.

Histoire d’assurer la continuité avec les précédentes réalisations, le disque débute par une de ces splendides balades dont Vic a le secret ("Warm"). Pourtant dès le morceau suivant - "Glossolalia" - le projet s’écarte des sentiers battus folk pour aboutir à un de ces élans si caractéristiques de Thee Silver Mt. Zion. Le cadre se voit enfin posé.

Recette identique à l’avantage de Vic dans la foulée sur le très rock et intense "Everything I Say". Premières impressions à ce stade : la collaboration fonctionne au-delà des plus folles espérances tant les incroyables montées, les chœurs d’Efrim et ses amis mettent en valeur sans les dénaturer les compositions de Vic Chesnutt. Comme pour les présenter dans leur plus majestueux écrin. Plus loin, les orchestrations se font plus discrètes, lancinantes et malsaines parties de violons sur "Rustic City Fathers" ou sur cette poignante reprise de "Fodder On Her Wings" de Nina Simone.

Avant d’atteindre leur apogée sur les épiques "Splendid" ou "Debriefing" et ses rythmiques répétitives noyées sous un déluge de larsen. A tel point que les rôles semblent s’inverser et Vic Chesnutt donner l’impression d’épauler les musiciens de Constellation.

Que les fans du Vic songwriter se rassurent néanmoins, ces larges plages instrumentales sont entrecoupées de titres intimistes et fort réussis : "Wallace Stevens", "Over" ou l’incroyable "You Are Never Alone" ; le disque s’achevant comme il avait débuté sur une déchirante balade en solo : "Rattle".

Durant ces cinquante sept minutes, l’évidence crève les yeux. North Star Deserter s’élève plus haut que toutes les autres productions de l’américain. Une sorte de classique instantané pour les fans. Une porte d’entrée idéale à son univers pour les néophytes. Et enfin, un des disques les plus accessibles du catalogue de Constellation.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Silver Lake de Vic Chesnutt
La chronique de l'album At the Cut de Vic Chesnutt
Vic Chesnutt en concert au Festival La Route du Rock 2008 Collection Hiver

En savoir plus :

Le site officiel de Vic Chesnutt


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=