Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Albert Hammond Jr
Conférence de presse  (Route du Rock)  17 août 2007

Il y avait foule pour la conférence de presse d’Albert Hammond Jr. L’occasion de revenir sur son premier album solo, Yours to Keep.

Même en voulant l’occulter, l’ombre des Strokes reste toujours présente.


D’où vient l’homogénéité du disque ?

Albert Hammond Jr : C’est un pur hasard. Le disque a été enregistré dans quatre studios différents avec des personnes différentes.

L’album a un côté ensoleillé et enjoué. Est-ce voulu ?

Albert Hammond Jr : Je ne sais pas et je ne suis pas d’accord sur ce côté enjoué. Il y a des moments plus sombres et moins enjoués sur l’album. D’une manière générale, je ne trouve pas que l’album est une coloration ensoleillée.

Pourquoi avoir appelé le groupe, car c’est véritablement un groupe, par ton nom ? Est-ce ton choix ou la volonté de la maison de disque ?

Albert Hammond Jr : On a réfléchi à des noms sans succès. Ça ne posait pas de problème aux autres. On s’est surtout concentrés sur les chansons, le nom du groupe est tel qu’il est.

Pourquoi as-tu eu cette envie de travailler sur un projet plus personnel ? Le fait d’appartenir aux Strokes t’a aidé ?

Albert Hammond Jr : J’ai toujours fait de la musique depuis mon plus jeune âge. C’est dans la logique des choses. Le fait d’être dans les Strokes aide mais pas vraiment.

Quel est ton premier souvenir musical ?

Albert Hammond Jr : C’est dans les années 1990, le groupe Guided by Voices. Pour moi, ce groupe a eu l’impact qu’ont eu les Beatles pour d’autres.

Quand tu te revois à l’audition des Strokes, grippé et fiévreux, mesures-tu ta chance de jouer dans un groupe comme les Strokes et de faire une carrière solo ?

Albert Hammond Jr : J’en suis conscient et plutôt content. Je suis reconnaissant de ce qui m'arrive et conscient que j’ai de la chance.

Tu n’en as pas marre qu’on en revienne toujours aux Strokes pour ton album solo ?

Albert Hammond Jr : Je n’ai pas lu beaucoup de chroniques où on n’en parle pas. Pour autant, cela ne me gêne pas et j'assume. Le groupe est toujours en activité, la comparaison est logique. Ce qui m'embête davantage, c'est qu’on parle de "l'affiliation Strokes" sans parler de ma musique.

Tu as une façon de jouer de la guitare et d’attaquer tes cordes qui est très puissante. D’où tiens-tu cela ?

Albert Hammond Jr : Il y a des gens qui marchent ou parlent d'une certaine manière. Pour ma manière de jouer de la guitare, c’est pareil, c'est naturel. Je ne fais pas attention quand je joue. C'est quelque chose que j'ai intégré. Je n'ai pas conscience de la façon dont j'attaque les cordes.

Que fais-tu quand tu n’es pas en tournée ?

Albert Hammond Jr : Je fais beaucoup de concerts. Quand j'ai le temps, j'aime bien être tranquille à la maison mais je compose tout le temps. On va rentrer en studio en novembre pour le deuxième album. J'ai une vingtaine de chansons, des démos. Pour moi, écrire n'est pas une contrainte, ce n'est pas du travail, c'est naturel et j'aime ça. Un musicien, c'est comme un athlète, c'est quelque chose de tous les instants. A la différence d'un acteur qui travaille trois mois puis fait une pause.

Est-ce que les autres interviennent sur les compositions ?

Matt Romano (batteur) Les chansons ont mis du temps à se mettre en place. Albert arrive avec les chansons mais on se complète beaucoup. Si j'ai des choses à proposer, il n'y a pas de problème.

Quand tu vois la qualité des morceaux qui ont été refusé par ton groupe initial, en viens-tu à douter de tes camarades des Strokes ? (ironique)

Albert Hammond Jr C'est un malentendu. Le NME a débordé au niveau de l'interprétation. C'est le seul article où je trouve à redire quelque chose. Pour être clair, ce ne sont pas des morceaux refusés par les Strokes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album ?Como te llama ? de Albert Hammond Jr
Albert Hammond Jr en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)

En savoir plus :

Albert Hammond Jr sur MySpace

Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Feur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=