Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Albert Hammond Jr
Conférence de presse  (Route du Rock)  17 août 2007

Il y avait foule pour la conférence de presse d’Albert Hammond Jr. L’occasion de revenir sur son premier album solo, Yours to Keep.

Même en voulant l’occulter, l’ombre des Strokes reste toujours présente.


D’où vient l’homogénéité du disque ?

Albert Hammond Jr : C’est un pur hasard. Le disque a été enregistré dans quatre studios différents avec des personnes différentes.

L’album a un côté ensoleillé et enjoué. Est-ce voulu ?

Albert Hammond Jr : Je ne sais pas et je ne suis pas d’accord sur ce côté enjoué. Il y a des moments plus sombres et moins enjoués sur l’album. D’une manière générale, je ne trouve pas que l’album est une coloration ensoleillée.

Pourquoi avoir appelé le groupe, car c’est véritablement un groupe, par ton nom ? Est-ce ton choix ou la volonté de la maison de disque ?

Albert Hammond Jr : On a réfléchi à des noms sans succès. Ça ne posait pas de problème aux autres. On s’est surtout concentrés sur les chansons, le nom du groupe est tel qu’il est.

Pourquoi as-tu eu cette envie de travailler sur un projet plus personnel ? Le fait d’appartenir aux Strokes t’a aidé ?

Albert Hammond Jr : J’ai toujours fait de la musique depuis mon plus jeune âge. C’est dans la logique des choses. Le fait d’être dans les Strokes aide mais pas vraiment.

Quel est ton premier souvenir musical ?

Albert Hammond Jr : C’est dans les années 1990, le groupe Guided by Voices. Pour moi, ce groupe a eu l’impact qu’ont eu les Beatles pour d’autres.

Quand tu te revois à l’audition des Strokes, grippé et fiévreux, mesures-tu ta chance de jouer dans un groupe comme les Strokes et de faire une carrière solo ?

Albert Hammond Jr : J’en suis conscient et plutôt content. Je suis reconnaissant de ce qui m'arrive et conscient que j’ai de la chance.

Tu n’en as pas marre qu’on en revienne toujours aux Strokes pour ton album solo ?

Albert Hammond Jr : Je n’ai pas lu beaucoup de chroniques où on n’en parle pas. Pour autant, cela ne me gêne pas et j'assume. Le groupe est toujours en activité, la comparaison est logique. Ce qui m'embête davantage, c'est qu’on parle de "l'affiliation Strokes" sans parler de ma musique.

Tu as une façon de jouer de la guitare et d’attaquer tes cordes qui est très puissante. D’où tiens-tu cela ?

Albert Hammond Jr : Il y a des gens qui marchent ou parlent d'une certaine manière. Pour ma manière de jouer de la guitare, c’est pareil, c'est naturel. Je ne fais pas attention quand je joue. C'est quelque chose que j'ai intégré. Je n'ai pas conscience de la façon dont j'attaque les cordes.

Que fais-tu quand tu n’es pas en tournée ?

Albert Hammond Jr : Je fais beaucoup de concerts. Quand j'ai le temps, j'aime bien être tranquille à la maison mais je compose tout le temps. On va rentrer en studio en novembre pour le deuxième album. J'ai une vingtaine de chansons, des démos. Pour moi, écrire n'est pas une contrainte, ce n'est pas du travail, c'est naturel et j'aime ça. Un musicien, c'est comme un athlète, c'est quelque chose de tous les instants. A la différence d'un acteur qui travaille trois mois puis fait une pause.

Est-ce que les autres interviennent sur les compositions ?

Matt Romano (batteur) Les chansons ont mis du temps à se mettre en place. Albert arrive avec les chansons mais on se complète beaucoup. Si j'ai des choses à proposer, il n'y a pas de problème.

Quand tu vois la qualité des morceaux qui ont été refusé par ton groupe initial, en viens-tu à douter de tes camarades des Strokes ? (ironique)

Albert Hammond Jr C'est un malentendu. Le NME a débordé au niveau de l'interprétation. C'est le seul article où je trouve à redire quelque chose. Pour être clair, ce ne sont pas des morceaux refusés par les Strokes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album ?Como te llama ? de Albert Hammond Jr
Albert Hammond Jr en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)

En savoir plus :

Albert Hammond Jr sur MySpace

Crédits photos : Fred (Plus de photos sur Taste of Indie)


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=