Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gossip
Standing in the way control  (PIAS)  juillet 2007

Inutile à ce stade de présenter la "bête", encore moins de parler des kilos superflus de Beth Ditto et encore moins du raz-de-marée que constitue la sortie de Standing in the way of control.

La seule chose que l’on puisse dire est que lorsque Gossip passa voila un an à Paris, ils étaient peu nombreux les journalistes à se presser aux portes de la salle. Encore moins à en parler. On parlait, oui, mais d’excroissance graisseuse et de railleries. Et les labels se refilaient alors le projet de boites postales en boites postales. L’air de rien.

Alors forcément… Voir aujourd’hui, entendre plutôt, le succès de Ditto et sa bande sur les ondes, voir les médias se battre pour une exlu’ interview avec le groupe américain qui défie les lois de la gravité, c’est.. . comment dire… un doux sentiment d’injustice. Car tout le monde semble oublier qu’au-delà du phénomène de mode, la grosseur assumée et l’embonpoint comme un style de vie, ce premier album est une claque. Une musique de poids diront les plus mauvaises langues.

Mais dieu que cet album transpire (sic) la soul par tous les pores. Dès "Fire with Fire", c’est l’urgence que cherche à retrouver les White Stripes, ce bel accent ricain mélés aux phrases perdues depuis Janis Joplin, un sentiment d’ouest rêveur oublié depuis la déferlante des Blink 182 et Rancid, ces branleurs de manche à l’esthétique parfaitement horrible. Des mélodies rock malingre. Comme les rockeurs qui la font justement.

Mais Gossip c’est tout de même autre chose, c’est la fusion des univers. La rencontre entre Le tigre, LCD Soundsystem et Tina Turner. J’ai toujours pensé que l’avenir était au blues électronique. Et cette dame produit du groove au kilomètre, de quoi déprimer dans les boites de province en espérant des jours meilleurs, des cultures de champs de coton avec un riff 300dB dans les tympans qui gueulent "I WANNAAAAA LOVe YOUuuuuu Oh OH OH" à tue-tête. Seule Beth est aujourd’hui capable d’une telle prouesse vocale. Question de coffre. Et il est fort.

Nul besoin de disserter sur les titres, ils sont tous du même acabit. Une claque revers de manche qui fera taire les plus sceptiques, des adeptes du Weight Watchers aux rockers à mèches maigres. On peut donc aimer la modernité et ses parents, Cubase et le groove, les kilos et le sentiment.

Gossip est plus qu’un groupe à suivre, c’est une mélodie à vivre. Seul perdu dans la ville en route vers son travail, sa femme ou sa maitresse. Quelque chose qui donne de l’espoir ("Coal to diamonds") pour se lever le matin.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Gossip parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album Music for men de Gossip
Gossip en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Gossip en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Gossip en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Gossip en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Gossip en concert au Festival Furia Sound 2009
Gossip en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Gossip en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Gossip en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - dimanche
Gossip en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Gossip en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Gossip en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Jeudi 4 juillet

En savoir plus :

Le site officiel de Gossip


Little Tom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=