Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Renaud
La Cigale  (Paris)  29 septembre 2007

Tout a commencé par un mail reçu durant l’été… Renaud allait peut être donner un concert privé pour les fans inscrits sur ses différents forums… franchement, je n’y croyais pas trop… Début septembre, je reçois une confirmation… Renaud fera bien un concert privé à la Cigale… il prévoit d’y chanter 50 chansons (40 choisies par les fans et 10 qu’il veut interpréter)…

Le rendez-vous est fixé à 17H00…

Après les concerts à Bercy, cela fait plaisir de revoir Renaud dans une salle plus humaine… où l’on est pas obligé de regarder le concert sur un écran géant, comme si l’on était devant un DVD chez soi !

Pour décorer la scène, Renaud a amené des objets personnels… A gauche, trône un immense portrait de Coluche, plus loin, Brassens, Che Guevara et une photo du mariage de Renaud. En fond de scène, on aperçoit la fusée rouge et blanche de "On a marché sur la Lune" de Tintin, référence à sa passion pour la BD.

Sur le côté du piano, installés sur une petite table, on retrouve des pistolets en bois et des peluches, un pavé (de la place Stanislas de Nancy, pas de 68 !); ainsi que le perfecto clouté "Lolita" ("J’ai écrit ton nom avec des clous dorés / Un par un , plantés dans le cuir de mon blouson / Dans l’dos…").

Au plafond, des T-shirts sont accrochés à une corde à linge… en vrac, un T-Shirt "Libertad" pour Ingrid Betancourt, un autre "Corrida… non, merci", un drapeau palestinien… et le maillot de Materazzi ! Bref, une ambiance très intime annonçant un concert très chaleureux !

Les musiciens entrent en scène, aussitôt rejoints par Renaud qui entame "Où c’est que j’ai mis mon flingue" (qu’il n’a pas chanté depuis un moment !). Le public est ravi…Il enchaîne sur "Le sirop de la rue", "Marche à l’ombre" et "La teigne" ; il dédiera "La ballade de Willy Brouillard" à "un flic du forum", "Dans la jungle" à Ingrid Betancourt, "Leonard’s song" à Leonard Peltier et "Putain de camion" à Coluche. Et puis, Renaud s’adresse à "Elsa qui est dans la salle"… Ce sera sûrement le moment le plus émouvant du concert, Renaud fixant le balcon et chantant "Elsa", uniquement pour celle à qui est destinée la chanson…

Lors de sa tournée, Renaud chantait un "medley Lolita", il le fera également mais en chantant intégralement les chansons ("Chanson pour Pierrot", "En cloque", "Morgane de toi", "Baby-sitting blues", "Mistral gagnant", "Il pleut", "Mon amoureux", "C’est quand qu’on va où ?", "Elle a vu le loup" et "Adieu l’enfance"). Faute d’avoir Axelle Red dans les parages, Renaud interprétera "Manhattan-Kaboul" avec Romane.

Au bout d’environ 2 heures, vient l’heure de l’entracte… Renaud fait monter son médecin sur scène qui nous interprétera magistralement "Jealous Rock" et "Johnny B Good" !

Après 20 minutes de repos, les musiciens reviennent sur scène. Les premiers rangs demandent alors à Jean Pierre Buccolo de rejouer "Morgane De Toi" et le public se met à chanter un texte écrit spécialement pour Renaud ("tu vois frangin, comme on est bien ensemble / Pour toi on s'ra jamais assez nombreux / T'entends pas c'bruit, c'est la Cigale qui tremble / Sous les cris de tes fans qui sont si heureux…3), Renaud est ému par ce p’tit hommage !

Renaud voguera ainsi entre ses 14 albums tout au long de la soirée ! Il fera également trois reprises de Brassens : "Je suis un voyou", "Hécatombe" et "J’me suis fait tout p’tit" en duo avec Renan Luce.

Pendant "Mon bistrot préféré", le public gonfle des ballons rouges, noirs et rose et les jette jusqu’à la scène… à la fin du titre, le sol est entièrement couvert de ballon… les musiciens peuvent alors s’amuser à les éclater !

Il y a quand même eu quelques plantages : les musiciens qui ne reviennent pas sur scène quand Renaud a terminé ses chansons en solo, Renaud qui se plante sur "Dans ton sac"… Mais on a quand même eu droit à un magnifique concert et au plaisir de réentendre des titres qu’il ne jouait plus depuis très longtemps !

La Cigale devant absolument être libérée pour 23h00, Renaud ne perd pas de temps à retourner en coulisse le temps que les gens demandent un rappel ; il reste sur scène et balance "Hexagone", "Rouge sang" et "Dans mon HLM", qui viendra conclure ce concert qui restera un grand moment pour les fans du "Docteur Renaud".

23h15, le concert marathon aura finalement duré presque six heures, Renaud aura chanté pas loin de 70 chansons. Il quitte la scène sous les "Merci Renaud, merci Renaud !" du public pour qui ce concert est déjà leur meilleur souvenir de Renaud sur scène !

Un Cd et DVD live devraient sortir très prochainement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rouge sang de Renaud
La chronique de l'album Un Renaud pour moi tout seul de Monsieur Lune
La chronique de l'album La gueule de l'emploi de Lénine Renaud
Renaud en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2007 (Samedi et dimanche)
Renaud en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du 13 au 16 juillet 2017

En savoir plus :

Le site officiel de Renaud


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=