Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fancy
La Boule Noire  (Paris)  11 octobre 2007

La sensation parisienne du moment, Fancy, se produit ce soir à guichet fermé à la Boule Noire.

Petit à petit, le buzz s’est fait autour de ce groupe atypique en France, mélange de Glam et de Hard-rock, posture adéquate en prime. Pourtant, il ne s’agirait pas de les prendre pour des petits farceurs ou de simples pasticheurs. Ils ambitionnent non seulement le monde mais aussi l’univers. Alors commençons déjà par la Boule noire.

Fancy s’est formé en 2002, et s’est forgé une solide réputation sur scène. Avec la sortie récente de leur attendu premier album Kings of the world, le groupe passe la vitesse supérieure.

Pourvus d’un CV déjà impressionnant, composé de premières partie des Rolling Stones à l’ile de Wight ou bien de The raptures, et d’apparitions aux Transmusicales, Eurockéennes et autres Rock en Seine, les voilà enfin en tête d’affiche dans une salle parisienne. Retour au Bercail donc pour ces natifs de Montreuil.

Début de soirée, la salle se remplit peu à peu et un Dj fait patienter le public en guise de première partie. Au bout d’une heure trente, précédés d’un souffle qui s’amplifie et d’un petit jeu de lumières, les membres du groupe, très lookés, s’avancent enfin sur scène.

L’exubérance du chanteur Jessie Chaton, coupe afro et boa piqué à Régine, s’associe au look androgyne du guitariste Mom, tout de blanc vêtu et franges pendant des bras, et à celui du très classe bassiste Rae Mone. Les banquettes bordant la salle changent de fonction et servent dorénavant à s’élever au dessus de la nasse. L’image et la musique se complètent. Maquillage, postures tout y est pour un show visuello-musical.

Le gros son déboule dans la Boule Noire. De la guitare SG de Mom sort des riffs tueurs qui se marient à la voix haut-perchée de Jessie Chaton. Mixtion de Glam rock, de hard 80-90’ mais aussi funk et soul, une grosse énergie se déverse de la scène. On est en pleine décadence jouissive. Tel un Robert Plant revigoré, le chanteur Jesse Chaton se déhanche, fait tournoyer son micro, monte sur la batterie.

Mélange de deuxième degré (ou plus) et autosatisfaction assumée, le chanteur flatte le public de son bon gout et remplit les espaces entre les morceaux et les quelques ennuis techniques qui surviennent (ça fait rock n’ roll parait-il). L’intégralité de l’album est jouée. Outre les désormais entendus "What’s your name again" et "Seventeen", s’ajoutent également trois inédits. Et alors que "Morning" est dédié à tous les lèves-tard la reprise de The Pointer Sisters, "I’m so excited", finit d’enflammer l’auditoire.

Un concert qui remplit ses promesses devant un public déjà acquis à la cause du groupe. Fancy, groupe à l’apparence immédiatement identifiable, telle une marque de fabrique, prouve que sa musique n’est pas en reste.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Fancy parmi une sélection de singles (février 2007)
La chronique de l'album Kings Of The Worlds de Fancy
La chronique de l'album Fancy Machine de Fancy
Fancy en concert à La Maroquinerie (6 mars 2006)
Fancy en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Samedi
Fancy en concert au Festival FNAC Indétendances 2008
L'interview de Fancy (avril 2006)

En savoir plus :
Le site officiel de Fancy
Le Soundcloud de Fancy
Le Facebook de Fancy


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=